Jour du Seigneur Daniel Federpiel Don Bosco A l'occasion de la Saint-Jean-Bosco, le 31 janvier, la famille salésienne de France et de Belgique organise de nombreux événements, auxquels tout le monde est le bienvenu. Visite guidée des principales « attractions » du weekend.

 

Qui dit « jeunes », ...dit « jeux » ! Fidèles au charisme de leur fondateur, les Salésiens et Salésiennes de Don Bosco organisent, à l'occasion de la Saint-Jean-Bosco, des après-midis festifs pendant lesquels les jeunes trouveront, à coup sûr, leur bonheur.

 

A Argenteuil, par exemple, un jeu ludique permettra de redécouvrir Don Bosco, en proposant un petit parcours ponctué d'étapes instructives sur la vie du Saint. L'idée ? Constituer des groupes intergénérationnels, qui pourront apprécier la mise en valeur de la pédagogie salésienne à travers différentes animations et ateliers créatifs. Rendez-vous à partir de 14h à la paroisse Saint-Jean-Vianney.

 

A Lille, les festivités commenceront dès le jeudi 29, avec des ateliers et des animations proposés par les lycéens de Sainte-Marie de Bailleul aux élèves de l'école Don Bosco. Le 31, un grand jeu réunira enfants, ados, parents, grands-parents et amis de toutes confessions, autour du thème « Des racines et des rêves ! ».

 

En Belgique, « Bosco Games » et « Top-défis » !

A Liège, les traditionnels « Bosco Games » réuniront dans la cour du Collège Don Bosco (rue des Wallons, 59) les élèves de l'école, mais aussi les enfants de la paroisse et les mouvements de jeunes, scouts y compris. Les 6-16 sont les bienvenus de 14h à 17h. Le dimanche, l'eucharistie sera suivie du traditionnel « dîner », organisé par les Salésiens Coopérateurs dans le réfectoire de l'établissement (réservation obligatoire).

 

Dans la capitale Bruxelles, on annonce la couleur : « Avec Don Bosco, sois au top ! ». Ce samedi 31, à partir de 13 heures, des défis ludiques et sportifs seront proposés au public, sans restriction d'âge ! Les jeux s'interrompront autour de 17h pour laisser la place à la messe festive. Le soir, un repas (sur réservation uniquement) précédera une veillée grandiose, qui promet de nombreuses surprises. Rendez-vous à la Salle Don Bosco, Rue Vanderveken, 36, à Ganshoren.

 

Enfin, à Verviers, le Centre scolaire Don Bosco et l'ensemble des membres de l'œuvre salésienne inaugureront et béniront un oratoire dédié à Saint-Jean-Bosco.

 

A Paris, messe télévisée et journées d'amitié

Pour ceux qui ne sauraient participer à l'un ou l'autre de ces événements, pas d'inquiétudes : ce dimanche 1er février, le Jour du Seigneur retransmettra, sur l'antenne de France 2 et de la RTBF, la messe donnée par le Père Federspiel en l'Eglise Saint-Jean-Bosco de Paris.

 

Paris Don Bosco Journees Amitie 1005

Cette retransmission, programmée à 10h45, sera précédée d'un reportage sur l'aumônerie de la paroisse, animée chaque semaine par le Frère Sébastien Robert. A 11h35, un reportage plus long, réalisé par Bénédicte Doré, reviendra sur l'histoire de Don Bosco et sur la pérennité de son œuvre, illustrée par la vitalité du lycée professionnel Don Bosco de Nice.

 

Bicentenaire oblige, les traditionnelles « Journées d'amitié » seront donc exceptionnellement décalées d'une semaine, et auront lieu du vendredi 6 au dimanche 8 février. Pendant trois jours, l'église et la cour attenante se transformeront en brocante géante ! Comme d'ordinaire, l'ambiance sera assurée par les jeunes et les amis de la paroisse, venus de Bretagne (pour assurer l'approvisionnement en crêpes) et des Vosges (pour garantir la provision de gaufres). Les enfants pourront participer à de nombreux jeux et animations. Seule la soirée de gala du samedi soir nécessite de s'inscrire à l'accueil de la paroisse.

 

 

 

Rémi Favresse

15 janvier 2015

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 


Mot du jour

« En amour, écrit la romancière Zeruya Shalev, on cherche la plénitude, on croit qu’on aura atteint le comble de l’amour quand on ne sentira plus aucun vide. Quel paradoxe que ce besoin d’être plein… d’autant plus que nous sommes justement attirés par celui qui va nous affamer et non par celui qui va nous rassasier… »

Le véritable amour est celui qui donne faim. Plus on aime quelqu’un, plus on a faim de lui offrir de l’amour, et plus on a faim d’offrir de l’amour à d’autres. Voilà pourquoi l’amour entre époux est sacrement : il nous donne de faire l’expérience spirituelle de l’amour de Dieu. Aimer Dieu, c’est creuser sa faim, tandis que Dieu nous aime en creusant davantage notre faim.

Donne-nous, Père, notre faim quotidienne. « Seigneur, j’ai faim mais augmente en moi la faim ! »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le projet
Voir l'article

Mission à Tournai : Interview du directeur

Voir l'article

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...