Academy Marseille show Chanot Après Paris et Chambéry, Marseille a découvert à son tour la «Don Bosco Academy» le 17 mars dernier. Une journée rendue mémorable par la prestation des élèves des établissements locaux : Marseille Don Bosco, Pastré-Grande Bastide et Sévigné. Témoignages «sur le vif»!

 

« Quelle belle fête pour nous tous ! s'exalte Raphaël, animateur en pastorale (APS) à Marseille Don Bosco. Et quelle audace pour les jeunes de s'être jetés dans l'aventure sans savoir où cela pouvait les emmener ! » Quel talent, surtout ! Comme les publics parisien et chambérien avant lui, le public marseillais a vibré devant la performance magistrale des jeunes comédiens. « Des artistes en herbe très doués, commente Luc. On oublie rapidement les petites imperfections face à la quantité de travail que cela a dû demander aux plus jeunes comme aux grands ! »

 

Premiers conquis : les jeunes eux-mêmes. Il faut dire que le texte de la « Don Bosco Academy » a été écrit pour eux et avec eux. Or, à Marseille plus qu'ailleurs, les jeunes ont un langage, que Tristan de Groulard a voulu maîtriser et incorporer dans les dialogues. Résultat des courses : des collégiens hilares dans la salle, et des adultes parfois décontenancés. « Qu'est-ce qu'il a dit ? », « Ca veut dire quoi, ça ? ». Sûrement, Don Bosco se posa-t-il les mêmes questions face à l'argot des garçons des rues turinoises. Mais, à force de persévérance, il s'en fit des amis et parvint à les comprendre.

 Academy Marseille show Chanot choeur

« Une démonstration en force d'une jeunesse pleine de vie »

La grande vertu de la « Don Bosco Academy » ? Montrer les jeunes tels qu'ils sont, et non tels que les médias se plaisent à les dépeindre. Loin des représentations peu flatteuses, la comédie musicale agit comme une piqûre de rappel : « preuve, s'il en fallait, que nos élèves ne sont ni fatalistes, ni blasés, mais gourmands de vie et d'expériences », insiste Jean-Pierre. « C'est une réelle satisfaction de voir qu'un projet aussi ambitieux peut être mené à bien par des jeunes, dans une entente et un plaisir aussi évident », ajoutent Béatrice et Raoul.

 

« Si l'objectif de l'expérience était de permettre à des jeunes de vivre une expérience collective unique et un acte de création dynamique, on peut dire que c'est une réussite. On ressent sur la scène l'ambiance dynamique, la solidarité, l'amitié et l'envie qui ont permis au projet de voir le jour », écrit Caroline, peu convaincue, toutefois, par le scénario.

 

Quant à Jean-Pierre, il préfère voir en la comédie musicale « une démonstration en force d'une jeunesse pleine de vie, d'avenir et de passions, avec des fragrances de Starmania ». Si jamais aucune pièce n'a fait et ne fera l'unanimité, la force des plus intemporelles est de séduire les petits et les grands, à travers un scénario que Luc présente comme une « histoire extraordinaire concernant des faits ordinaires ».

 

 

Rémi Favresse

26 mars 2015

 Reportage photos (© Hervé Vincent)

 

 

A lire aussi sur 2015.don-bosco.net...

 


Mot du jour

A Rome, les Salésiens de Don Bosco ont en charge les Catacombes Saint Calixte. On peut y voir une copie, en marbre, du chef d’œuvre du sculpteur italien Stefano Maderno : le martyr de Ste Cécile. Au début du 3e siècle, la jeune Cécile, mariée à Valérien, fut, à la suite de celui-ci, condamnée à mort et décapitée, pour avoir refusé d’adorer les dieux romains. Comment cette jeune femme est-elle devenue la patronne des musiciens ? La légende autour de sa vie raconte que « pendant qu’on la martyrisait, Cécile chantait à Dieu dans son cœur ». Qu’importe qu’elle ait chanté ou non, depuis le XVe siècle, nombre de peintres ont représenté la sainte avec un instrument, très souvent un orgue portatif ; et plusieurs musiciens, comme Gounod (messe solennelle de Ste Cécile) ou Chausson (Légende de Ste Cécile), l’ont honorée de leurs compositions. De nos jours encore, nombreuses sont les Harmonies qui portent son nom et font leur fête en l’honneur de la sainte.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire retour d'Auschwitz
Antoine, aumônerie d'Amboise.
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoingne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Maud Fontenoy, marraine du 30è anniversaire de
l'association Diamond
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite