Famille Lourdes Salesiens Pelerinage ToussaintDu 29 octobre au 1er novembre 2015, la famille salésienne vous donne rendez-vous pour un rassemblement exceptionnel, ouvert à tous. Le Père Daniel Federspiel, Provincial des salésiens de France et de Belgique francophone, répond à toutes les questions que vous vous posez... peut-être.

 

Don Bosco Aujourd'hui : « Il est écrit 'ouvert à tous' ? C'est donc qu'il n'est pas nécessaire d'être salésien pour participer ? »

Le Père Daniel Federspiel : Non, il n'est pas nécessaire d'être salésien, ni même d'être un parent éloigné de la grande famille salésienne pour participer au rassemblement de Lourdes. Tout le monde y est le bienvenu, si tant est qu'il soit joyeux ou qu'il aspire à l'être !

 

Daniel Federspiel Provincial Salesiens Le père Daniel Federspiel

DBA : « Ne vais-je pas me sentir à l'écart si les Salésiens se connaissent entre eux et que moi je ne connais personne ? »

D.F. : Votre question trahit votre distance avec le monde salésien : tant mieux ! Vous remplissez tous les critères pour participer ! Depuis que Don Bosco accueillait dans son oratoire tous les garçons, qu'ils soient issus de la rue ou de la bourgeoisie rurale, les salésiens s'attachent à la même hospitalité, et ont conçu le programme de ce rassemblement de telle sorte que tout le monde y trouve son bonheur.

 

DBA : « Pourquoi le thème du rassemblement est 'Comment dire l'Evangile en famille' ? »

D.F. : Nous pensons que ce thème interpellera de nombreux parents, non seulement dans leur souhait d'échanger avec leurs enfants sur la foi en Dieu et les messages de la Bible, mais aussi dans leur souci d'avoir avec eux une relation éducative épanouie et porteuse. Chaque matin, des intervenants viendront témoigner de leur expérience de religieux, mais aussi de parents, pour donner des clés et répondre aux multiples questions qui se posent au sein de la famille.

 

DBA : « Et si, en tant qu'enfant, je suis trop petit pour comprendre ce qui sera dit... ? »

D.F. : Dans ce cas, je connais des animateurs qui se feront une joie de t'accueillir et de te proposer des animations, pendant que tes parents écoutent sagement (tu leur demanderas de te faire un résumé)

 

DBA : « Quand le rassemblement commence-t-il ? »

D.F. : L'accueil des participants commence à 13h le jeudi 29 octobre. Après que chacun ait eu le temps de s'installer et de se mettre à l'aise, le rassemblement s'ouvrira officiellement à 17h, à l'espace Sainte-Bernadette.

 

DBA : « Quels sont les ateliers prévus le samedi matin ? »

D.F. : Il s'agit d'une douzaine d'interventions qui ont vocation à susciter un échange avec les participants. Les thèmes sont très éclectiques ! Ils peuvent parler d'éthique, d'une expérience de vie à Madagascar, d'éducation bien sûr, mais il y a des sujets plus décalés, comme « Si Jean Bosco avait connu Facebook ? » ou « Jeune et chrétien, c'est pas crétin ». J'en connais même un qui parle des prêtres-clowns...

 Bulletin dinscription Lourdes

DBA : « Le rassemblement tombe en plein sur les congés de la Toussaint ! J'ai le droit de me reposer, moi ! »

D.F. : Vous avez raison de revendiquer ce droit, mais vivre ce rassemblement n'est pas incompatible avec celui-ci. Vous êtes libre de participer ou non aux activités proposées, et nous ne vous obligerons jamais à vous lever aux aurores pour prier avec nous. Mais en plus de vous reposer, vous ferez des rencontres, pourrez échanger sur plein de sujets, jouer et vous amuser. Et voir une super comédie musicale le samedi soir à la Cité Saint-Pierre !

 

DBA : « Nous sommes convaincus : comment nous inscrivons-nous ? »

D.F. : Quelle bonne nouvelle ! Vous pouvez télécharger le bulletin d'inscription directement sur cette page et le renvoyer complété à Michel Racapé (voir coordonnées complètes sur le bulletin d'inscription) avec le règlement des frais d'inscription. A bientôt à Lourdes, alors !

 

 

Daniel Federspiel

Avec la complicité de Rémi Favresse

26 mars 2015

A lire aussi sur 2015.don-bosco.net...

 

 


Mot du jour

52 paroles s1 e3

Étonnant, on imaginait les repas de famille barbants pour les jeunes, eh bien non ! Ceux-ci sont plébiscités et appréciés comme un important moment de convivialité, un temps d’échange où rire et complicité sont un trait d’union.

La famille est un lieu de partage « où on peut se dire les choses, parler de tout. Madyson emploie le mot « complice», Anthony les termes « solidaire et fusionnel » pour l’évoquer.

Mais, au-delà des parents, la fratrie n’est pas oubliée ni les grands-parents. Autant de relations d’amour partagées et de tendresse. Bref, globalement, la famille a la cote.

Question : le monde adulte n’aurait-il pas tendance à négliger ou gommer ces temps de partage et de convivialité au profit d’échanges virtuels via les portables ou les tablettes ?

Voir le 3è épisode : Qu’aimes-tu dans ta famille ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite