Campobosco Ressins Domaine « Bon, eh, dites ! Le Campobosco, c'est bien, mais on y fait quoi, CONCRETEMENT ? » Amis jeunes : rassurez-vous ! Pour cette 11e édition, les organisateurs vous ont concocté un programme aux petits oignons à partir de la recette qui a fait le succès du rassemblement ! Mise en situation...

 

 

Jeudi 20 août, Ressins. Vous arrivez sur les lieux. Pour certains, c'est la première fois, alors il y a un peu d'inquiétude. Pour d'autres par contre, ce sont les retrouvailles et la joie d'être là, enfin.

 

ic action play  vidéo : interview de Clémence à RCF « Volontaire au Campobosco, pourquoi ? » 

 

Le temps d'accueil permet à chacun de prendre ses quartiers et ses marques. Le domaine est grand et, déjà, les habitués viennent en aide aux néo-arrivants. Les organisateurs, tout sourire, souhaitent la bienvenue et invitent au repas. Première veillée le soir : une grande fête, pour poser le climat. Tout le monde s'éclate, les premiers liens se tissent, mais c'est encore timide.

 

Heureusement, dès le lendemain matin, le temps de fraternité fait tomber les dernières résistances/réticences. Par petits groupes de 10, on apprend à se connaître : que fais-tu dans la vie, d'où viens-tu, qu'es-tu venu chercher ici ? Comment trouves-tu les lieux ? L'ambiance ? Les animations ont raison des dernières inhibitions. Puis intervient le « grand témoin ».

 

Campobosco Ressins Ateliers Un cours de guitare en plein air, ça vous intéresserait ?

Un invité de marque !

Vous le savez, 2015 est l'année du bicentenaire de la naissance de Don Bosco. A cette occasion, les Salésiens ont planifié un programme d'envergure : le Défi Citoyenneté 2025. Concrètement, celui-ci interroge notre société (et nos maisons) sur les responsabilités qu'elle confie aux jeunes et se fonde sur une expérience unique : celle de la République des Enfants, un foyer pour enfants situé en Colombie, où les jeunes sont en autogestion. Organisés en « gouvernement », les jeunes de ce foyer, situé dans la banlieue de Bogota, élisent chaque année un Maire.

 

Et justement, c'est un ancien Maire de cette République qui est le « grand témoin » du Campo cette année. Il restera présent tout au long du rassemblement pour partager son vécu et répondre à toutes les questions !

 

Un temps pour expérimenter

Le vendredi matin, c'est aussi le moment où il faut choisir son atelier. Un très grand nombre de possibilités sont offertes : théâtre, origami, tournage de clip-vidéo, chant, bricolage, feux d'artifice, arts martiaux, sans oublier Ch'tiNN, LE journal d'actu du Campo ! Tous ces ateliers n'ont qu'une finalité : convoquer le talent de chacun. Pendant trois demi-journées, il faudra s'initier à une technique ou parfaire la sienne, afin d'être « opé » pour la veillée finale !

 

 

Campobosco Ressins Tournoi Sport Faire du sport en s'amusant, c'est le pied !Bicentenaire oblige, cette édition 2015 du Campobosco accueille les coaches de la « Don Bosco Academy », la comédie musicale qui a déjà séduit 8 000 personnes en France et en Belgique ! Les participants à ces ateliers pourront s'initier aux chorés qui accompagnent les tubes « Amorevolezza », « Être leur soleil » et « Don Bosco Academy ».

 

Un temps pour s'activer

Comme toute institution qui se respecte, le Campo a ses « classiques ». Le grand jeu de Manu en est un. Indémodable, il commence au crépuscule et se poursuit jusque tard dans la nuit, en invitant les jeunes à pénétrer un univers imaginaire dans lequel il faut s'affronter en équipes, relever des défis et se creuser les méninges pour gagner la partie !

 

Le samedi, autre incontournable : le tournoi sportif. Et là encore, les organisateurs ont tout prévu : 8 disciplines, conçues pour être accessibles à tous, y compris aux sportifs du dimanche ! Pétanque, mölkky, mini-foot avec ballon cubique, course-relais... Délires garantis ! Pour gagner : il faudra assurer à tous les ateliers, et la jouer fair-play !

 

Campobosco Ressins Veillee Spi Prier, méditer, simplement partager un temps spirituel

Un temps pour partager sa foi

Le samedi soir, la veillée spirituelle ouvre sur la réflexion et l'expression autour de sa foi. Mais là encore, pas d'inquiétude : ce temps s'adresse à tous et s'adapte aux convictions et au cheminement de chacun. Pour ceux que la prière peine à interpeller, il est même prévu une marche nocturne. Le tout, n'est-ce pas de partager ?

 

La messe du dimanche matin est dans le même esprit. Et puis, l'après-midi, la tension se fait ressentir, tandis que tous les groupes réunis une dernière fois en ateliers peaufinent leur prestation. C'est que dimanche soir rime avec « veillée finale », pendant laquelle les talents de chacun se révèlent à tous !

 

Lundi 24 août, les groupes se dispersent dans les autocars. Pour beaucoup, rendez-vous est déjà pris pour l'année prochaine ! 

 

 

 

 

Rémi Favresse

18 juin 2015

 

 

 

A lire aussi sur 2015.don-bosco.net...


Mot du jour

Lorsque Jean Bosco découvre la misère des jeunes, son premier objectif n’est pas de trouver une église ou de construire une école mais d’avoir un terrain pour jouer !

Aux éducateurs, il conseille : « Donnez ample liberté de sauter, de courir, de crier à cœur joie ». Et Marie-Dominique écrit aux sœurs de St-Cyr-sur-mer: « Dites bien aux filles que je veux qu’elles soient joyeuses, qu’elles sautent, qu’elles rient, qu’elles chantent… ! »

La cour de récréation est pour nos fondateurs, le cœur de tout acte éducatif, le centre de toutes les rencontres, de la détente, du petit mot de l’éducateur à l’oreille du jeune, du jeu collectif où chacun est vraiment lui-même, sans artifice, ni crainte ; où les aînés prennent en charge les plus petits et les timides ; où les adultes jouent avec les jeunes ; où l’on découvre ensemble les règles du vivre ensemble…

Tant et si bien qu’on dira : « Don Bosco parmi les jeunes, c’est Don Bosco dans la cour de récréation. »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « certains jeunes vivent mal Noël »

      rue de NoëlBientôt Noël, les rues et les maisons s’illuminent ! Il est temps de réfléchir à la fête, avec amis, famille, belle-famille… L’effervescence est au rendez-vous ! Pourtant, c’est l’une des périodes les plus difficiles pour les jeunes en institution. Voici le témoignage de Jean-Marie Petitclerc, qui durant 30 ans a dirigé des institutions sociales salésiennes.

      Lire la suite

    • Culture des jeunes : le rêve de devenir Youtubeurs

      YouTubeurs L’univers de Youtube est d’une grande richesse (musique, films…), mais les jeunes sont passionnés par ce que l’on appelle les youtubeurs. Vous connaissez ?

      Lire la suite

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite