Lourdes 2015 058 Ce devait être un point final. Ce fut un point d'orgue ! Du 29 octobre au 1er novembre, plus de 700 Français et Belges ont participé au quatrième grand pèlerinage de la famille salésienne de Don Bosco à Lourdes. « Ce fut un séjour joyeux, interpellant et vivifiant » s'exclame une participante. « Tout était parfait, abonde un père salésien : les réflexions, les échanges, les animations. La célébration finale était très belle ».

 

En cette année 2015 riche en événements (colloques, camps de jeunes, comédie musicale, messe télévisée...), ce « pélé » devait clore en beauté les festivités célébrant les 200 ans de la naissance de saint Jean Bosco, le saint de Turin qui décida au XIXe siècle de changer le monde par l'éducation. « Quels moments intenses nous avons vécus !, raconte Emilie, enseignante. Avec ma fille, nous sommes ravies. Ça a créé des liens forts et différents avec mes collègues. Et nous avons aussi eu la joie de faire la connaissance de tas de belles personnes ! » « Je suis venu parce qu'un ami a beaucoup insisté, témoigne pour sa part Jean-François. Lourdes, ça ne me disait pas trop. Et finalement, ce fut un séjour joyeux, interpellant et vivifiant ».

 

De beaux moment vécus dans la Famille Salésienne à Lourdes

Diaporama : cliquez sur les 4 flèches pour agrandir

Le thème, choisi il y a deux ans, collait parfaitement à l'actualité, huit jours après la fin du Synode romain : la famille ! Plusieurs « grands témoins » ont permis de faire avancer la réflexion, notamment le philosophe (et diacre permanent) Jean Caron, et sœur Nathalie Becquart, directrice du Service national pour l'évangélisation des jeunes et pour les vocations (SNEJV). A quoi ressemblent les familles aujourd'hui ? Comment la transmission des valeurs, et notamment de la foi, peut-elle se vivre ? Et que peuvent apporter les familles dites « spirituelles », comme la famille salésienne de Don Bosco ? Autant de questions qui furent évoquées, et débattues. Des questions finalement intemporelles, puisque le père Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur, a rappelé que Jean Bosco lui-même était né dans une famille recomposée, puis monoparentale...

 

 

« Pour entrer dans la famille salésienne, il faut juste que vous soyez joyeux ! »

Lourdes 2015 076 Fidèle à la tradition salésienne, le rassemblement se voulait simple et joyeux, grâce notamment à la mobilisation d'une cinquantaine de religieux, de religieuses (filles de Marie-Auxiliatrice) et de laïcs. « A vous qui êtes là parce que vous avez vu de la lumière, plaisanta le père Daniel Federspiel, provincial des salésiens de Don Bosco (250 religieux en France et en Belgique-Sud) lors de la soirée d'accueil, je n'ai qu'une chose à vous dire : pour entrer dans cette famille salésienne, il faut juste que vous soyez joyeux ! »

 

Trois évêques et la supérieure générale des Filles de Marie-Auxiliatrice (Mère Yvonne Reungoat) participaient au rassemblement, qui alternait temps de réflexion, grands jeux (dont un rallye à la découverte de Lourdes) et célébrations eucharistiques, animées par le groupe Massabielle, en plein cœur des sanctuaires lourdais. Un lieu évidemment pas choisi au hasard : Jean Bosco ne disait-il pas lorsqu'il évoquait son œuvre en direction des jeunes et se tournant vers la Vierge : « C'est Elle qui a tout fait ! »

 

Benoit Deseure,
Président des Anciens élèves de Don Bosco
19 novembre 2015

 

Mgr Luc Van Loy et son expérience du Synode

 

Lourdes 2015 254

 

Nous avons eu la joie d'accueillir Monseigneur Luc Van Loy, ancien vicaire général des Salésiens, et évêque actuel de Gand en Belgique qui rentrait du synode sur la famille. Il a animé un atelier sur « l'ambiance du Synode » qui a attiré beaucoup d'intéressés. Il nous a dit que notre Eglise changeait, que le temps du jugement était révolu pour laisser place à la miséricorde, que la parole était donnée à tous les chrétiens, que le Saint Père avait laissé une grande liberté de paroles et beaucoup écouté. Il a achevé son intervention en insistant sur l'importance de la « tendresse » dans nos vies relationnelles.

 

Rétrospective en images sur le bicentenaire
depuis le passage des reliques de St Jean Bosco

Lourdes 2015 : La minute salésienne de
chaque membre de la famille salésienne

 

Lourdes 2015 : un paysage d'automne formidableUn paysage d'automne formidableLourdes 2015 : les 700 participants commence par un temps de prièreLes 700 participants commencent par un temps de prière

 

 Lourdes 2015 : mère Yvonne Reungoat, supérieure mondiale des salésiennesMère Yvonne Reungoat, supérieure mondiale des salésiennesLourdes 2015 : Don Bosco, alias Maxime, avec les enfants pour débuter la journéeDon Bosco, alias Maxime, avec les enfants pour débuter la journée

 

 Lourdes 2015 : sœur Anne et les enfants pour un temps de prière animéSœur Anne et les enfants pour un temps de prière animéLourdes 2015 : "Benvenudo" danse brésilienne tous les matins pour se réveiller"Benvenudo" danse brésilienne tous les matins pour se réveiller

 

 Lourdes 2015 : Réflexion poursuivie avec Jean Caron, philosopheRéflexion poursuivie avec Jean Caron, philosopheLourdes 2015 : Avec Sr. Nathalie Becquart, Benoît Deseure gère le côté reflexifAvec Sr. Nathalie Becquart, Benoît Deseure gère le côté reflexif

 

Lourdes 2015 : Les enfants ont leurs "animations"Les enfants ont leurs "animations"Lourdes 2015 : parents et enfants peuvent prendre du temps aussi en familleParents et enfants peuvent prendre du temps aussi en famille

 

 Lourdes 2015 : Départ pour le Rallye sur les chemins de BernadetteDépart pour le Rallye sur les chemins de BernadetteLourdes 2015 : Dans le rallye, des jeux sont même prévus !Dans le rallye, des jeux sont même prévus !

 

 Lourdes 2015 : préparation pour la procession mariale en famillePréparation pour la procession mariale en familleLourdes 2015 : Marie fait même un cadeau : pas une goutte de pluie !Marie fait même un cadeau : pas une goutte de pluie !

 

Lourdes 2015 : Merveilleuse, la prestation des jeunes de Lille et de BelgiqueMerveilleuse, la prestation des jeunes de Lille et de BelgiqueLourdes 2015 : plus de 700 spectateurs déjà convaincus par la Don Bosco AcademyPlus de 700 spectateurs déjà convaincus par la Don Bosco Academy

 

 Lourdes 2015 : le groupe Massabielle anime le rassemblement et les messesLe groupe Massabielle anime le rassemblement et les messesLourdes 2015 : Mgr Luc Van Loy préside la dernière eucharistieMgr Luc Van Loy préside la dernière eucharistie

 

 Lourdes 2015 : La photo de famille !Lourdes 2015 : La photo de famille !Lourdes 2015 : les grands jeunes témoignent (animation par les jeunes sdb et fma)Les grands jeunes témoignent (animation par les jeunes sdb et fma)

 

Photos : Jacques Rey pour © DBA 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 

Pour aller plus loin

L'article sur ANS (agence de presse internationale des salésiens)

Commentez cet article sur la page Facebook de la famille salésienne

 


Mot du jour

« Pour ne pas se faire bouffer, il faut savoir garder une distance. » Langage de dompteur utilisé parfois par les enseignants ou les éducateurs. Toute la question est de savoir quelle est la juste distance. Trop loin, on peut paraître distant, inaccessible, difficilement abordable. Trop proche, on peut paraître jouer au copain ou au démagogue. Pour l’éducateur salésien, la présence sait se faire assez proche. Il ne faut pas craindre d’aller là où sont les jeunes, quitte à parfois « se faire jeter ». Il faut connaître ce qu’ils aiment et se plaire en leur compagnie. Il n’y a pas de « juste distance » définie une fois pour toutes. Le discernement de l’éducateur saura évaluer différemment, en fonction de la situation de chaque jeune. Une proximité amicale pourra être appréciée et bénéfique pour l’un, alors qu’elle sera vécue par un autre comme une agression, en référence à une mauvaise expérience affective. L’art de l’éducateur comprend aussi celui de savoir trouver sa place par rapport à un jeune.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite