Fils ment Une OKptePeur d'être sanctionné, de décevoir, de ne plus être aimé, de ne pas obtenir la promotion attendue ou le cadeau souhaité... de nombreux jeunes préfèrent mentir. Comment l'adulte peut-il se positionner face au mensonge d'un jeune ? Réponse de Luc Hepoelh, salésien de Don Bosco, éducateur spécialisé. Pour les jeunes, comme pour l'adulte, il est bien plus facile au premier regard de voiler la réalité par une petite infraction à la vérité, plutôt que d'assumer l'acte posé. Mais le mensonge entraine le mensonge.

 

 

La manière d'accompagner le jeune qui s'enferme dans ce mode de fonctionnement varie en fonction des peurs qui l'habitent et des émotions qu'il génère envers celui à qui il ne veut pas exprimer la vérité.

Un stratagème pour se cacher

Se pose alors la question du « pourquoi » : pour quelle raison utilise-t-il ce stratagème ? C'est dans l'approche compréhensive des motivations, des raisons qui l'ont mobilisé que l'adulte concerné pourra au mieux ajuster son accompagnement. Il est évident que toutes ces situations sont uniques et les stratégies multiples.


Nous savons bien, et lui aussi, qu'à un moment la vérité apparaîtra. Il est souvent constaté que lors du mensonge ne compte que le moment présent ; on fit abstraction des conséquences qu'entraînera le mensonge. Reste bien la peur immédiate de la sanction ou de la déception.

 

Fils ment choco 355Comprendre ce qui a motivé le mensonge par une écoute bienveillante

Dans ma pratique éducative, j'essaie le plus possible de ne pas porter de jugement (tu m'as déçu, je ne peux plus te faire confiance), ni de réduire le jeune à l'acte qu'il a posé (tu es un menteur), mais de comprendre ce qui a motivé son acte. Lorsque je dis comprendre, je ne donne pas mon adhésion au comportement, mais je vise à être suffisamment à l'écoute pour accueillir ses raisons : peur de la sanction, peut-être aussi de moi ?


Cette première phase d'écoute bienveillante, permet souvent d'aborder les conséquences du mensonge : perte de confiance, suspicion, rupture de relation, éloignement, incompréhension.

 

Il s'agit de remobiliser le jeune dans la relation qu'il tentait de fuir

Dans une seconde phase, élaborer avec le jeune un espace de réparation de « reliance » de ce qui a été abîmé dans cet acte. Très souvent ce lieu de parole permet au jeune de prendre conscience des enjeux d'une relation construite et des raisons qui l'ont entraîné à la biaiser. Il est régulier d'entendre le jeune proposer alors une sanction-réparation qui le remobilise dans la relation à laquelle il tentait justement d'échapper, de fuir.

 

Il est important de comprendre ce que nous ressentons, nous, adulte

La troisième phase demeure le temps de la relecture personnelle pour l'adulte afin de chercher à comprendre ce que « mon fils me ment » crée en moi comme sentiment. Est-ce de la colère, de la tristesse, de la peur ? Faire ce travail sur moi permettra de mieux me comprendre, de comprendre ce que je ressens, de voir ce que je souhaite comme évolution dans l'intervention que j'aurai avec lui et de chercher les mots pour lui transmettre correctement mes sentiments, mes inquiétudes.

 

Il est important de comprendre ce que nous ressentons pour ne pas nous laisser submerger par nos sentiments et avoir une réaction inappropriée. Laissons la possibilité à notre enfant de parler en vérité. De l'amener à la compréhension des conséquences du mensonge afin qu'il puisse lui-même trouver la manière de rétablir le lien rompu. Cette proposition d'accompagnement vise à aider l'adolescent à grandir vers la maturité adulte.

 

Luc Herpoel
salésien de Don Bosco,
éducateur spécialisé
chef de service
au Valdocco de Lyon.

30 janvier 2014

 

 

 

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Ines

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite