serdumesse1« Mes enfants ne veulent plus aller à la messe. Que faire ? » Cette question revient souvent : nous aimerions tellement que nos enfants s’y rendent sans discuter ! Mais le fait même de la poser en révèle la délicatesse : elle concerne l’adulte autant que le jeune. Notre réponse n’en sera que plus mesurée.  (DBA N°952)

La liberté, lieu de la rencontre de Dieu
Remarquons d’abord que nous naviguons entre deux pièges mortels : la résignation indifférente et l’autoritarisme. Il ne s’agit pas de ne rien faire, mais pas davantage de forcer : la liberté ne supporte pas les solutions toutes faites. Car tel est le mot-clé de notre réflexion : “liberté”, haut lieu de la pensée humaine et pour nous, chrétiens, lieu de la rencontre de Dieu. Voyons donc comment la liberté chemine entre ces deux pièges.
Pour cela, revenons à tel jeune qui ne veut pas ou plus aller à la messe. Nous devrions, paradoxalement, nous réjouir : le voici donc désormais capable de liberté ! Avouons que ce n’est pas notre réaction la plus spontanée. Pourtant, son choix est vital car il concerne ce qui est le plus intime et le plus fragile en l’humain : la relation à Dieu. Or toute la tradition judéo-chrétienne insiste : le Dieu auquel nous croyons est un Dieu souverainement libre. Il nous veut à son image : libres. Détruire ce choix, c’est détruire quelqu’un.

serdumesse2Une liberté encore en devenir
Il est vrai cependant qu’être libre est une tâche. Dieu lui-même éduque chacun de nous à la liberté, et cela prend toute une vie. Alors nous pouvons faire de même pour nos jeunes : seul un adulte libre peut éduquer à la liberté. Ainsi apprenons-nous peu à peu à devenir libres par rapport à nos envies, à poser des choix clairs et réfléchis et… à résister à notre envie d’envoyer à tout prix nos enfants à la messe !
Mais on pourrait objecter : refuser d’aller à la messe est-il vraiment un choix libre ? N’est-ce pas plutôt la réaction irréfléchie d’un adolescent contre son tuteur ou contre une pratique religieuse qui ne lui parle pas ? Si Dieu est un Dieu de liberté, notre adolescent devrait courir à la messe pour y goûter ! Oui, mais la liberté ne peut pas être dictée de l’extérieur. Elle ne peut se choisir que par le jeune lui-même, nul ne peut le faire à sa place. Ce n’est bien sûr pas sans risque. Il y a un moment, pour le bien même du jeune, où il nous faut nous retirer de ses choix et lui permettre de les poser lui-même. Que nous reste-t-il alors à « faire » ?

« Que faire ? »
Mais au fait, faut-il « faire » quelque chose ? Certaines actions relèvent parfois du dressage, au détriment de la liberté. Inversement, un parcours catéchétique réussi se mesure justement… à la capacité d’un sujet à refuser d’aller à la messe ! Que Dieu nous veuille libres se voit justement au fait que nous pouvons librement Le refuser. Finalement, faire que les jeunes aillent à la messe ne serait-il pas une façon de nous rassurer sur la réussite de notre catéchèse ? Ne plus aller à la messe ne regarde en fait que Dieu et le jeune ! Qui sommes-nous pour nous en désoler ?
Alors, à défaut que nous fassions quelque chose, ne nous revient-il pas plutôt d’être ? C’est notre liberté, et notre amour de la messe par goût de la liberté, qui feront office de témoignage. Et c’est une manière de parler à nos jeunes qui portera peut-être le plus de fruits. S’il est vrai que Dieu rend libre, et que la liberté surprend toujours, alors nous pourrions accepter nous-mêmes de nous laisser surprendre pas nos jeunes. Nous pourrions même apprendre de leur bouche quelque chose de Dieu ! Les considérer ainsi, leur parler en respectant leur part de mystère, peut montrer que nous les considérons comme libres de la liberté même de Dieu. N’est-ce pas, finalement, la meilleure catéchèse que nous pouvons leur offrir ?
Nous pourrions la résumer ainsi : les inviter délicatement à rendre compte de leurs choix ; les questionner sur ces choix avec détermination et exigence, mais sans leur faire la morale ni les prendre pour des enfants. Alors nous leur donnerions le goût des choses de Dieu. Et plus ils auront le goût des choses de Dieu, plus ils auront envie d’aller à la messe. Cette façon de faire n’est pas étrangère à celle de Dieu, comme l’enseigne si bien François de Sales. C’est cette délicatesse pour les âmes qui faisait passer Don Bosco pour un fou à une époque où la répression était de règle en éducation : le Système Préventif apparaît alors comme un magnifique modèle (parmi d’autres) de l’éducation à la liberté.

Olivier ROBIN

Olivier Robin est salésien de Don Bosco…
Vous voulez réagir ? Vous vous posez des questions en terme d’éducation ? Merci de nous laisser un message au 09.79.94.38.37
(coût de l’appel suivant votre opérateur)




Mot du jour

Dans toute recherche de foi, il n’y a pas un catalogue de valeurs mais une personne : Jésus, qui nous pose une question : « Pour vous qui suis-je ? » Certains répondront un sage, un des grands inspirés de notre histoire humaine !

« Tu es le Messie de Dieu ». Jésus accepte cette profession de foi de Pierre, mais tout de suite, il chasse les rêves de puissance et de triomphe des disciples.

Souvent nous sommes habités par des rêves de réussite, de reconnaissance. Au cœur de notre marche de foi, il y a quelqu’un qui nous invite à Le reconnaître. Reconnaître qui est Jésus, c’est accepter son chemin de serviteur souffrant et marcher librement à sa suite. L’Evangile n’est pas un carcan, mais un appel à nous livrer, telle une voile, au vent de l’Amour !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

    • « La refonte du site des Editions Don Bosco est une belle expérience. »

      site EDB Comme l’a voulu Don Bosco, la communication des livres et des ouvrages est un levier essentiel de développement des jeunes. Le site des Éditions Don Bosco, editions-donbosco.fr, permet ainsi de se procurer tous les livres de la bibliothèque par correspondance, de manière simple. La refonte de ce site est une belle aventure menée par plusieurs bénévoles, dont Françoise Quéval, une ancienne élève de l’école la Providence et David Viagulasamy, responsable de projet internet et digitaux.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Éduquer à l’esprit critique

      Couverture DBA 993 Assez de préjugés et d’idées toutes faites ! Attention aux gourous, aux vérités « absolues » qui s’habillent d’idéalisme. Mais qui croire dans le foisonnement de propositions et de « vérités » partielles ? Voici le nouveau numéro Don Bosco Aujourd’hui. Son thème ? Eduquer à l’esprit critique.

      Lire la suite

  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite

    • Développer l’esprit critique dans toutes les matières

      esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

      Lire la suite

    • Pourquoi des cours d’Enseignement Moral et Civique ?

      esprit critique dossier lacomba 02 Suite aux attentats, l’Education Nationale a demandé aux professeurs « une grande mobilisation pour les valeurs de la République. » Comment cela se traduit concrètement ? Par la mise en place d’Enseignement Moral et Civique. Don Bosco Aujourd’hui est allé interroger, Hélène Lacombat, professeur au lycée Notre Dame des Minimes.

      Lire la suite