DBA ALLIANCE 1 pas p« Sans votre aide, je ne puis rien faire. » Don Bosco ne cessait de le répéter aux jeunes qu'il accompagnait. « J'ai besoin de votre accord.» Pour lui, le jeune n'est pas seulement un destinataire, mais également un partenaire de l'action éducative.

 

 

Le terme d'alliance conjugue « amour et loi » et conduit l'éducateur à se positionner dans un rapport de juste distance et de juste proximité avec le jeune. Conjuguer amour et loi, c'est savoir faire passer le message : « Je te dis non parce que je t'aime. Si j'en avais « rien à cirer » de toi, je te laisserais faire tout ce que tu veux. Si je pose des limites, c'est parce que je me soucie de toi, que je veux prendre soin de toi. »

 

Savoir faire passer le message :
« Je te dis non parce que je t'aime »

 

 

A un adolescent qui était furieux dans mon bureau car je ne l'autorisais pas à rentrer à 2h du matin comme il me le demandait, je disais : « Tu imagines ta réaction si je répondais à ta demande en te disant : rentre quand tu veux, à 2h, à 4h, à 6h, demain, dans une semaine.... Tu penserais que je n'en aurais « rien à cirer » de toi. Si je souhaite que tu sois là à 11h, c'est que je sais combien la cité est dangereuse pour toi, passé minuit. » C'est dans cette conjugaison que réside l'art éducatif.

 

Sans preuve d'affection, il ne peut y avoir de confiance

La «famigliarità » consiste à frayer avec les jeunes, à se mettre à leur niveau, à aimer les choses qui leur plaisent, estimer que le jeune peut nous faire découvrir des aspects de la vie inconnus de nous. Être présent à la façon de Don Bosco, ce n'est pas d'abord accepter d'être souvent physiquement présent, c'est surtout accepter de recevoir du jeune ; parce que, si je suis présent auprès de lui, lui aussi est présent auprès de moi.

 

L'alliance n'implique pas l'effacement de l'éducateur

 

La « famigliarità » et elle seule, permet de briser la « fatale » barrière de méfiance entre jeunes et éducateurs et de lui substituer une confiance cordiale. N'est-ce point souvent de la méfiance que ressentent les jeunes de prime abord face aux éducateurs et principalement les jeunes ayant des difficultés d'insertion sociale ? Il ne s'agit pas de tenir des discours aux jeunes (ils en ont entendu combien déjà !) ... mais de participer à leur vie ...

 

Une pédagogie de l'alliance

« Sans vous, je ne puis rien faire. » Ce propos de Don Bosco souligne deux aspects complémentaires : « Sans vous ». Il s'agit d'un appel à la participation. Mais Don Bosco ajoute « je ne puis rien faire ». La participation du jeune n'implique nullement l'effacement de l'éducateur. Celui-ci doit jouer son rôle. La part de chacun croît simultanément.

 

Jean-Marie Petitclerc
salésien de Don Bosco
auteur de : La pédagogie de Don Bosco en douze mot-clés
2 juillet 2015

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Jean-Marie Petitclerc est l'auteur du livre La pédagogie de Don Bosoc en douze mots clés destiné à toute personne intéressée par la pédagogie. Il s'adresse aussi aux équipes qui souhaitent travailler la méthode salésienne dans le cadre d'un parcours d'année, seul ou à plusieurs.

 

 

 


Mot du jour

D’un côté, le papillon. Fragile et agile, il est signe de délicatesse et de légèreté. Volant de fleur en fleur pour se nourrir, il propage le pollen, élément essentiel à la reproduction des végétaux. Mais avant de devenir ce bel insecte, le papillon traverse plusieurs métamorphoses.

De l’autre, l’abeille. Organisée et infatigable, elle butine le nectar des fleurs puis fournit, en équipe, une puissance de travail remarquable pour le transformer en miel.

Sans les papillons et les abeilles, le monde végétal s’éteindrait rapidement.

Durant ce temps de Carême, commencé il y a tout juste une semaine, à l’image du papillon, sommes-nous prêts à nous laisser transformer par l’annonce de la Pâque du Seigneur ? A l’image de l’abeille, sommes-nous prêts, à rejoindre la ruche du Seigneur ?

Vive les p’happyculteurs !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi