juste distance Don Bosco a réhabilité l'affectivité dans la relation éducative, suite au siècle des Lumières qui avait eu tendance à tout vouloir rationaliser. Il y a de l'affectif dans chaque relation, y compris d'autorité.

 

 

Alors, mieux vaut reconnaître cette part d'affectif afin d'apprendre à la gérer plutôt que de vouloir la nier. Si l'école rencontre aujourd'hui de telles difficultés dans la gestion de la violence, c'est, je crois, parce que bon nombre des enseignants ont été formés dans la négation de la prise en compte de l'affectif.

 

Il n'est guère de concept aussi flou que celui d'affectivité. Il évoque souvent le seul registre des sentiments affectueux, alors qu'il est également nécessaire de prendre en compte l'agressivité : « J'appelle affectivité la capacité de réinvestir des émotions sentimentales faites à la fois de plaisir et de peine, de tendresse et de peur, d'affection et d'agressivité. » (Xavier Thevenot, « L'affectivité en éducation »)

 

 

« En disant “ oui ”, on permet à l’enfant d’advenir comme sujet.
En disant “ non ” à l’enfant,
on lui permet de sortir de l’illusion de toute-puissance. »

 

La juste distance : ni trop éloigné, ni trop proche

L'autorité1 et l'amorevolezza2 doivent être modulés en fonction de l'équilibre général du jeune. Il s'agit toujours d'être suffisamment proche et suffisamment distant. Tout l'art de l'exercice de l'autorité réside dans cet art du positionnement. Si l'adulte est trop éloigné, le jeune peut faire n'importe quoi pour attirer l'attention sur lui. Mais si l'adulte est trop proche, le jeune peut alors devenir violent pour échapper à cette gangue affective qui l'emprisonne.

 

Voilà pourquoi Jean Bosco disait : « Il ne suffit pas que les jeunes soient aimés, mais qu'ils se sachent aimés. » L'éducateur doit toujours se laisser guider non par son propre ressenti, mais par celui de l'enfant auquel il s'adresse.

 

Savoir autoriser, savoir interdire

Nous savons combien il est important que l'adulte comprenne ce qui se passe en lui lorsqu'il accepte de se lier affectivement avec un jeune. Et, si nous n'y prenons pas garde, la confrontation avec l'enfant ou l'adolescent peut réveiller en nous une part d'infantile, nous faisant alors courir le risque de régression avec lui.

 

Faire autorité, c'est savoir autoriser. En disant « oui », on permet à l'enfant d'advenir comme sujet. Mais c'est aussi savoir interdire. En disant « non » à l'enfant, on lui permet de sortir de l'illusion de toute-puissance. C'est être suffisamment proche pour ne jamais être indifférent, mais aussi suffisamment distant pour ne pas être indifférencié. C'est toujours apprendre à conjuguer amour et loi.

 

L'art de l'exercice de l'autorité, c'est l'art du funambule. Tout est toujours question d'équilibre !

 

 

Jean-Marie Petitclerc,
éducateur spécialisé et prêtre
Salésien de Don Bosco
14 janvier 2016

 

 

1 : Le mot autorité vient du latin « augere », qui signifie « croître ». Une relation d'autorité, c'est une relation qui fait grandir. Une relation d'autorité, c'est une relation qui permet à l'enfant, à l'adolescent qui grandit de devenir auteur de sa vie. <revenir à la source>

 

2 : L'amorevolezza : la bonté affectueuse. <revenir à la source>

 

 Serdu affection autorite

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Adrien

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite