juste distance Don Bosco a réhabilité l'affectivité dans la relation éducative, suite au siècle des Lumières qui avait eu tendance à tout vouloir rationaliser. Il y a de l'affectif dans chaque relation, y compris d'autorité.

 

 

Alors, mieux vaut reconnaître cette part d'affectif afin d'apprendre à la gérer plutôt que de vouloir la nier. Si l'école rencontre aujourd'hui de telles difficultés dans la gestion de la violence, c'est, je crois, parce que bon nombre des enseignants ont été formés dans la négation de la prise en compte de l'affectif.

 

Il n'est guère de concept aussi flou que celui d'affectivité. Il évoque souvent le seul registre des sentiments affectueux, alors qu'il est également nécessaire de prendre en compte l'agressivité : « J'appelle affectivité la capacité de réinvestir des émotions sentimentales faites à la fois de plaisir et de peine, de tendresse et de peur, d'affection et d'agressivité. » (Xavier Thevenot, « L'affectivité en éducation »)

 

 

« En disant “ oui ”, on permet à l’enfant d’advenir comme sujet.
En disant “ non ” à l’enfant,
on lui permet de sortir de l’illusion de toute-puissance. »

 

La juste distance : ni trop éloigné, ni trop proche

L'autorité1 et l'amorevolezza2 doivent être modulés en fonction de l'équilibre général du jeune. Il s'agit toujours d'être suffisamment proche et suffisamment distant. Tout l'art de l'exercice de l'autorité réside dans cet art du positionnement. Si l'adulte est trop éloigné, le jeune peut faire n'importe quoi pour attirer l'attention sur lui. Mais si l'adulte est trop proche, le jeune peut alors devenir violent pour échapper à cette gangue affective qui l'emprisonne.

 

Voilà pourquoi Jean Bosco disait : « Il ne suffit pas que les jeunes soient aimés, mais qu'ils se sachent aimés. » L'éducateur doit toujours se laisser guider non par son propre ressenti, mais par celui de l'enfant auquel il s'adresse.

 

Savoir autoriser, savoir interdire

Nous savons combien il est important que l'adulte comprenne ce qui se passe en lui lorsqu'il accepte de se lier affectivement avec un jeune. Et, si nous n'y prenons pas garde, la confrontation avec l'enfant ou l'adolescent peut réveiller en nous une part d'infantile, nous faisant alors courir le risque de régression avec lui.

 

Faire autorité, c'est savoir autoriser. En disant « oui », on permet à l'enfant d'advenir comme sujet. Mais c'est aussi savoir interdire. En disant « non » à l'enfant, on lui permet de sortir de l'illusion de toute-puissance. C'est être suffisamment proche pour ne jamais être indifférent, mais aussi suffisamment distant pour ne pas être indifférencié. C'est toujours apprendre à conjuguer amour et loi.

 

L'art de l'exercice de l'autorité, c'est l'art du funambule. Tout est toujours question d'équilibre !

 

 

Jean-Marie Petitclerc,
éducateur spécialisé et prêtre
Salésien de Don Bosco
14 janvier 2016

 

 

1 : Le mot autorité vient du latin « augere », qui signifie « croître ». Une relation d'autorité, c'est une relation qui fait grandir. Une relation d'autorité, c'est une relation qui permet à l'enfant, à l'adolescent qui grandit de devenir auteur de sa vie. <revenir à la source>

 

2 : L'amorevolezza : la bonté affectueuse. <revenir à la source>

 

 Serdu affection autorite

 


Mot du jour

Dans nos activités de tous les jours, il nous arrive d’être fatigués et même découragés.

Écoutons St François de Sales nous encourager : « Hé ! Ne connais-tu pas que tu es en chemin ? Et que le chemin n’est pas fait pour s’asseoir mais pour marcher ? Il est tellement fait pour marcher que marcher s’appelle : cheminer. »

Cheminons vers la vie, cheminons vers Dieu !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

    • « La refonte du site des Editions Don Bosco est une belle expérience. »

      site EDB Comme l’a voulu Don Bosco, la communication des livres et des ouvrages est un levier essentiel de développement des jeunes. Le site des Éditions Don Bosco, editions-donbosco.fr, permet ainsi de se procurer tous les livres de la bibliothèque par correspondance, de manière simple. La refonte de ce site est une belle aventure menée par plusieurs bénévoles, dont Françoise Quéval, une ancienne élève de l’école la Providence et David Viagulasamy, responsable de projet internet et digitaux.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Éduquer à l’esprit critique

      Couverture DBA 993 Assez de préjugés et d’idées toutes faites ! Attention aux gourous, aux vérités « absolues » qui s’habillent d’idéalisme. Mais qui croire dans le foisonnement de propositions et de « vérités » partielles ? Voici le nouveau numéro Don Bosco Aujourd’hui. Son thème ? Eduquer à l’esprit critique.

      Lire la suite

  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite

    • Développer l’esprit critique dans toutes les matières

      esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

      Lire la suite

    • Pourquoi des cours d’Enseignement Moral et Civique ?

      esprit critique dossier lacomba 02 Suite aux attentats, l’Education Nationale a demandé aux professeurs « une grande mobilisation pour les valeurs de la République. » Comment cela se traduit concrètement ? Par la mise en place d’Enseignement Moral et Civique. Don Bosco Aujourd’hui est allé interroger, Hélène Lacombat, professeur au lycée Notre Dame des Minimes.

      Lire la suite