education1« Mon adolescent ne se sépare plus de son téléphone portable : durant les repas, tard le soir dans son lit, il envoie des SMS à ses copains. Comment dois-je réagir ? » (DBA n°957)

 

 

 

Votre question le montre bien, la perception qu'ont les adolescents du téléphone portable n’est pas la même que celles des adultes ! Pour le jeune, il est bien plus qu'un simple outil de communication. Suivant les cas, il est « boite à relations », album photos, baladeur, voire un journal intime. Alors avant de réagir, il importe de bien repérer les enjeux de son utilisation, et de bien comprendre la place et la signification qu’il prend dans la vie de votre adolescent.


La fréquence des appels et des SMS de votre enfant peut rapidement comporter un enjeu financier, car même s'il existe des formules avec appels illimités, le budget communication a toujours une limite. L'utilisation du portable peut aussi comporter un enjeu familial. En effet, face au danger de l'envahissement, il est légitime de se demander quand ce genre de communication nourrit la vie de famille, et quand il la perturbe. Enfin, la grande place que donne votre adolescent à son téléphone peut devenir enjeu éducatif, car ce dernier rend présent son réseau de relations, et toutes les préoccupations qu'il véhicule ! Ainsi, une trop grande utilisation du téléphone ne favorise pas toujours la disponibilité à d'autres activités et aux autres.


Ceci dit, comme tout adolescent, votre enfant a besoin du regard des autres pour se construire. Or, le portable est un formidable outil pour se rendre présent à ce regard. Par exemple, des adolescents y stockent SMS, images et musiques pour les montrer et les partager aux copains.

education2Votre enfant a aussi besoin d'avoir ses jardins secrets. C'est pour cela que des adolescents personnalisent énormément leur téléphone : il devient une sorte de journal intime...


Comme vous le percevez, la réponse à apporter est modulable suivant le sens que prend le portable dans la vie de l'adolescent.

J'inviterais néanmoins à trois postures éducatives ayant pour but de trianguler le rapport qu'a votre enfant avec son téléphone. La première consiste à reconnaître et valoriser tout les bienfaits qu'apporte l'utilisation par votre enfant de son téléphone : communication d'informations importantes, attention offerte par un simple texto. La seconde consiste à transmettre un cadre d’utilisation acceptable par votre enfant. Il importe qu'il apprenne peu à peu à différencier entre ses temps libres de ses temps d'activités, ses espaces de rencontres de ses espaces de silence. Favoriser ce travail implique une juste utilisation du portable.Enfin, il s'agit de le responsabiliser dans le rapport qu'il entretient avec son portable. Cela peut commencer par l'aider à repérer quand cet outil est un atout pour la rencontre et l'épanouissement personnel, et quand il est un frein, voire un problème supplémentaire.


Un dernier conseil : que votre propre utilisation du portable soit à l'image de ce que vous en dites ! Plus l'adulte est cohérent, plus sa parole est crédible, et plus elle a une chance d'être entendue.

Emmanuel BESNARD
Emmanuel Besnard est salésien de Don Bosco. Il est éducateur spécialisé.


Mot du jour

Sibérie, au temps du goulag. Il y avait près du camp un bosquet plein d’oiseaux. De nombreux rossignols. Un jour, les autorités ont ordonné de raser tous les arbres. Les gardes s’étaient aperçus qu’au printemps, dès que les chants reprenaient, le nombre d’évasions augmentait. Le chant des oiseaux était un appel de la liberté, les prisonniers se sentaient pousser des ailes. Sous Khrouchtchev, on a fermé le camp. Les arbres ont repoussé, les oiseaux sont revenus. Pour les habitants restés là, prisonniers des solitudes enneigées, les rossignols invitent à vivre.

La pédagogie préventive de Don Bosco commence par reboiser l’âme humaine afin d’attirer les rossignols. Alors, par leurs chants, les jeunes goûtent à la liberté des citoyens du monde et des fils de Dieu.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire retour d'Auschwitz
Antoine, aumônerie d'Amboise.
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoingne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Maud Fontenoy, marraine du 30è anniversaire de
l'association Diamond
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite