education1« Mon adolescent ne se sépare plus de son téléphone portable : durant les repas, tard le soir dans son lit, il envoie des SMS à ses copains. Comment dois-je réagir ? » (DBA n°957)

 

 

 

Votre question le montre bien, la perception qu'ont les adolescents du téléphone portable n’est pas la même que celles des adultes ! Pour le jeune, il est bien plus qu'un simple outil de communication. Suivant les cas, il est « boite à relations », album photos, baladeur, voire un journal intime. Alors avant de réagir, il importe de bien repérer les enjeux de son utilisation, et de bien comprendre la place et la signification qu’il prend dans la vie de votre adolescent.


La fréquence des appels et des SMS de votre enfant peut rapidement comporter un enjeu financier, car même s'il existe des formules avec appels illimités, le budget communication a toujours une limite. L'utilisation du portable peut aussi comporter un enjeu familial. En effet, face au danger de l'envahissement, il est légitime de se demander quand ce genre de communication nourrit la vie de famille, et quand il la perturbe. Enfin, la grande place que donne votre adolescent à son téléphone peut devenir enjeu éducatif, car ce dernier rend présent son réseau de relations, et toutes les préoccupations qu'il véhicule ! Ainsi, une trop grande utilisation du téléphone ne favorise pas toujours la disponibilité à d'autres activités et aux autres.


Ceci dit, comme tout adolescent, votre enfant a besoin du regard des autres pour se construire. Or, le portable est un formidable outil pour se rendre présent à ce regard. Par exemple, des adolescents y stockent SMS, images et musiques pour les montrer et les partager aux copains.

education2Votre enfant a aussi besoin d'avoir ses jardins secrets. C'est pour cela que des adolescents personnalisent énormément leur téléphone : il devient une sorte de journal intime...


Comme vous le percevez, la réponse à apporter est modulable suivant le sens que prend le portable dans la vie de l'adolescent.

J'inviterais néanmoins à trois postures éducatives ayant pour but de trianguler le rapport qu'a votre enfant avec son téléphone. La première consiste à reconnaître et valoriser tout les bienfaits qu'apporte l'utilisation par votre enfant de son téléphone : communication d'informations importantes, attention offerte par un simple texto. La seconde consiste à transmettre un cadre d’utilisation acceptable par votre enfant. Il importe qu'il apprenne peu à peu à différencier entre ses temps libres de ses temps d'activités, ses espaces de rencontres de ses espaces de silence. Favoriser ce travail implique une juste utilisation du portable.Enfin, il s'agit de le responsabiliser dans le rapport qu'il entretient avec son portable. Cela peut commencer par l'aider à repérer quand cet outil est un atout pour la rencontre et l'épanouissement personnel, et quand il est un frein, voire un problème supplémentaire.


Un dernier conseil : que votre propre utilisation du portable soit à l'image de ce que vous en dites ! Plus l'adulte est cohérent, plus sa parole est crédible, et plus elle a une chance d'être entendue.

Emmanuel BESNARD
Emmanuel Besnard est salésien de Don Bosco. Il est éducateur spécialisé.


Mot du jour

Lorsque l’on a échoué dix fois, lorsque l’on s’est trompé dix fois, lorsque l’on a été trahi dix fois, lorsque les événements ont contrarié dix fois nos projets…
Faisons une pause, réfléchissons.
Ne blâmons ni les autres, ni les circonstances, mais nous-mêmes.
Si l’univers paraît se liguer contre nous, ce n’est pas lui qui doit changer, mais nous !
Ce n’est pas la montagne dont on veut atteindre le sommet qui doit bouger, c’est nous !
Car si nous ne tirons pas la leçon de nos échecs, ils se reproduiront encore et encore…
Mais face à ce que l’on ne peut peut-être pas changer et contre lequel on ne peut rien, inutile de s’acharner. La raison invite à accepter l’inéluctable.
Ainsi parfois le renoncement n’est-il pas défaite, mais sagesse.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi