dba961-12aFaut-il envoyer mon fils à l’internat ?

Oubliez vos idées préconçues sur l’internat ! Il a évolué avec son époque. Loin de l’austérité des pensionnats d’antan ; loin aussi de la « prison dorée » comme certains le pensent encore.

Vivre en internat, c’est d’abord bénéficier du soutien scolaire mis en place et accepter d’envisager sa scolarité comme une priorité ; c’est aussi choisir de grandir humainement avec et par les autres au travers d’activités parascolaires riches et variées, dans un climat de confiance avec l’adulte ; comme dans une seconde maison… (DBA 961)

Les jeunes viennent à l’internat pour construire leur parcours de vie mais aussi parfois pour se reconstruire.

dba961-12bQue faire face à ces jeunes et/ou leurs parents qui arrivent blessés par les échecs scolaires, fragilisés parfois par une dynamique familiale complexe, déstructurés et déboussolés aussi par la multiplicité des valeurs et des modèles présents dans leur vie, ou tout simplement en difficulté dans l’apprentissage du « vivre ensemble » ? Croire que seuls les parents démissionnaires confient leur enfant à l’internat est une erreur ! Mais il est vrai que beaucoup cherchent un renfort, car ils se sentent dépassés par l’évolution de leur enfant ou débordés pour des raisons qu’il ne nous appartient pas de juger. D’autres encore sont très pris par leur travail.

Que peut faire l’internat face à cette réalité ? Il a un rôle social préventif important, à mi-chemin entre la famille et l’institution. Il gère au mieux le soutien scolaire, les difficultés d’apprentissages, le manque de motivation scolaire, l’absence de sens de l’école parfois… Il se propose d’éduquer au « vivre ensemble » des jeunes de moins en moins habitués à la frustration, au partage, à la négociation ; des jeunes venant d’horizons parfois très divers, et cela, indépendamment du coût de la pension. Il tente également de gérer les crises, les disputes, les angoisses, les questions, les peurs et les doutes de ces hommes en construction. Il accompagne aussi les plus fragilisés, ceux-là même qui nous font sentir les limites de la bonne volonté. Il le fait… avec ses moyens humains et financiers parfois très réduits !

dba961-12c

 

L’internat crée les conditions pour que la pédagogie de Don Bosco puisse se vivre pleinement : aider les jeunes - particulièrement ceux fragilisés par la vie - à cheminer à la conquête de leur propre autonomie grâce à la présence parmi eux d’adultes proches, qui établissent une relation de confiance dans le dialogue, l’écoute et le respect mutuel. Les éducateurs étant les garants d’un cadre de vie structuré qui préserve les jeunes d’éventuelles expériences négatives. Tout cela demande du temps et on en dispose à l’internat !

Faire un passage à l’internat, c’est bénéficier d’un apprentissage réel de la vie en société. Régulièrement, et parfois indépendamment des résultats scolaires, cette maturation du jeune dans cette microsociété qui exige l’authenticité est constatée par l’entourage de l’élève-interne.

C’est pour cette simple raison que nos internats doivent continuer. Ils contribuent à ce que nos jeunes deviennent des citoyens. Et nous en avons un urgent besoin.

Quentin WILLEMS


Quentin Willems est directeur de l’Internat Don Bosco de Remouchamps, au cœur de la région Ourthe-Amblève, à côté de Liège.


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Quentin

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite