Qu d education ordinateur355 Réponse de J. M. Petiteclerc, éducateur spécialisé, Sdb. «Comme cela, je serai tranquille pour travailler et jouer, sans être dérangé par les frères et sœurs !», «Tous mes copains ont des parents qui l'acceptent !» Arguments imparables. Combien ai-je vu de parents qui cèdent à la pression de leur adolescent ! Il revient aux adultes d'apprendre à leurs enfants à utiliser les outils qu'ils ont entre les mains. Car même si les jeunes maîtrisent souvent mieux que nous le maniement du clavier, ceci ne signifie absolument pas qu'ils maîtrisent véritablement l'outil. Je vois trois dangers, qui peuvent les guetter, et pour la prévention desquels ils ont besoin de notre aide.

 

 

 

 

 

 

 

Le pouvoir envahissant du jeu

Tout est tellement bien pensé, dans les logiciels présents sur le marché, pour capter l'attention de l'utilisateur et lui faire quitter l'univers du réel. J'entends des parents dire à leurs enfants « Tu arrêteras le jeu à 22h00 », mais imaginez que ce soir-là, il atteigne le score de 13.600 points alors que son record précédent est de 13.610, comment jugez-vous possible qu'il puisse arrêter de lui-même ? L'adolescent a besoin que lui soient rappelées les exigences du monde réel. Et le risque est grand que l'adolescent sombre dans le virtuel, au point d'être déconnecté de la réalité.

Le contrôle parental n'est pas toujours efficace

Le deuxième concerne l'accès aux sites. Certes, il existe des modes de contrôle parental. Mais n'oublions pas que nos enfants sont parfois plus doués que nous pour les contourner. Des images choquantes peuvent durablement impressionner, surtout à l'âge de l'éveil de la sexualité.

Les ados sont rarement conscients de la portée de ce qu'ils écrivent

Le troisième danger concerne l'accès aux réseaux sociaux (Facebook, twitter). Bon nombre d'adolescents sont très attachés à ce nouveau moyen de communication avec leurs amis. Cette utilisation peut avoir des côtés très positifs en termes de sociabilité. Mais le risque provient de l'affaissement des barrières entre vie intime, vie privée et vie publique. J'aime dire à l'adolescent que je vois pianoter : « Es-tu sûr que ce que tu écris ce soir, tu es capable de le crier demain matin sur la cour du collège ? » Il risque souvent de ne pas bien mesurer l'impact des propos qu'il tient sur son ordinateur. Et il m'est arrivé de voir des jeunes détruits par des paroles ou des images diffusées sur internet, sans que, bien souvent, les auteurs se soient rendu compte de la portée de ce qu'ils ont écrit.

La présence des parents est indispensableserdu-ordinateur-180 2

Face à de tels dangers, le fait de laisser l'adolescent se débrouiller seul dans sa chambre avec son ordinateur me paraît synonyme d'une démission éducative.

Je juge préférable, à l'âge du collège, qu'il ait accès à un ordinateur situé dans une pièce fréquentée par ses parents, ce qui leur permet d'en réglementer l'accès et de pouvoir jeter un œil sur les sites consultés. Cette présence permet également de discuter de temps en temps avec l'adolescent sur les destinataires des messages qu'il envoie et sur l'attention à porter au respect de l'intimité de ses proches et de lui-même.

 

La présence éducative des parents a pour but d'aider l'adolescent, à l'âge du collège, où il est si influençable par les copains, à apprendre à gérer l'utilisation de son ordinateur, puisque le but de l'éducation réside dans l'apprentissage de l'autonomie.
Lorsqu'il arrivera à l'âge du lycée, l'adolescent aura acquis les bases d'une bonne gestion du temps passé devant l'écran. Il sera alors possible de lui faire confiance en lui permettant d'installer l'ordinateur dans sa chambre, afin de le préparer à l'autonomie.

 

Jean-Marie Petitclerc

salésien de Don Bosco

directeur du Valdocco

Janvier 2013

 

 

MIEUX COMPRENDRE

 

 Jean-Marie Petitclerc a écrit de nombreux livres. Tous publiés aux éditions Don Bosco.

Voici les plus récents :

La pédagogie de Don Bosco en 12 mots clés, de Jean-Marie Petitclerc, Edition Don Bosco

L'internat, une école de vie pour tous , de Jean-Marie Petitclerc, Edition Don Bosco

Spiritualité de l'éducation ,Jean-Marie Petitclerc, Edition Don Bosco.

 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s2 e3

L’épreuve la plus difficile souvent citée est le harcèlement. Héloïse l’a particulièrement subi. « Tout le monde qui te regarde de haut en bas sur les réseaux sociaux, comme une pourriture, comme un déchet… Il faut respecter chaque personne au monde. » Et puis, il y a le racisme sous toutes ses formes.

Inès nous dit avoir reçu des paroles blessantes concernant ses origines. Elle s’interroge : « On se dit parfois qu’on n’est pas intégrée alors que si, peut-être que non. On ne sait pas très bien en fait. » Le métissage de Mélissa entraîne, pour elle aussi ,des réflexions sur les avantages et les inconvénient de sa situation qui la laisse sans voix. « Je ne sais pas que dire à part être outrée. »

Question : Face à ces paroles qui détruisent quelles paroles constructives sommes-nous capables d’opposer ?

Voir le 2 épisode de la saison 2 : Le poids des mots ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite