maradiaga 355x248Archevêque de Tegucigalpa (Honduras) depuis 1993, Oscar Andres Rodriguez Maradiaga sera l'un des quatre salésiens de Don Bosco à participer au conclave qui doit s'ouvrir dans les prochains jours pour élire un successeur à Benoît XVI.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personnalité atypique et charismatique (il aime jouer du saxophone), le cardinal Maradiaga est aussi depuis 2007, le président de Caritas Internationalis. Elu pour un premier mandat de 4 ans, il a été largement réélu en mai 2011 (avec 75% des voix).

 

Le 11 décembre dernier, ce fils de Don Bosco répondait aux questions de nos confrères de « La Croix » après la publication par le pape d'un texte sur la charité. Le pape rappelle que « la charité catholique n'est pas une simple philanthropie, une sorte de tranquillité pour la conscience. Elle est une exigence de la foi », explique le cardinal Maradiaga.


Président de Caritas Internationalis

« Si je suis croyant, je ne peux me retrancher dans ma tour d'ivoire, mais je dois être là où les hommes ont faim et soif, là où ils souffrent de la guerre, de la pauvreté, du mal-être. Le véritable chrétien ne peut pas rester indifférent (...) A Caritas, nous pratiquons la foi en action, qui se nomme la charité. Cette charité-là ne demande rien en échange. Parce qu'il s'agit d'êtres humains, nous pensons que partager tous les biens, pas seulement les biens matériels, est une exigence de l'Evangile ». Caritas Internationalis réunit les organisations catholiques d'aide au développement et de lutte contre la pauvreté, comme, en France, le Secours catholique. Elle offre une aide directe à 24 millions de personnes, par an, dans près de 200 pays.


livre Maradiaga okPrésent actuellement à Rome, le cardinal hondurien, âgé de 70 ans et dont DBA avait consacré un long article dans son numéro 949, a également répondu à quelques questions des journalistes ces derniers jours. Oui, il a été surpris par la renonciation du pape : « J'ai été surpris et attristé. Ce n'est pas facile de perdre son père. Et puis, j'ai réfléchi et prié. Et j'ai compris pourquoi cette décision est courageuse et témoigne de l'humilité de Benoît XVI. Le pape n'est pas un superman ! Et l'Eglise est faite d'êtres humains. »

 

Comment annoncer Dieu dans un monde qui n'en ressent pas le besoin ?

Evoquant le conclave, le cardinal Maradiaga explique que « Le premier défi que devra affronter le nouveau pape, quel qu'il soit, sera l'annonce de l'Evangile à un monde qui pense que ce n'est pas nécessaire. Comment annoncer Dieu à un monde qui n'en ressent pas le besoin, un monde modelé par le matérialisme, l'individualisme, le relativisme ? Tout le reste en découle. Il me semble que le matérialisme engendré par le capitalisme est pire que celui qui était au cœur du marxisme ». Second défi du prochain pape, « celui de la mission » : « Seuls 20% des hommes connaissent le Christ. C'est pour nous un défi essentiel ».


Enfin, le cardinal Maradiaga estime que « les relations entre les évêques, les épiscopats et Rome doivent être travaillées (...) Les récents scandales romains nous ont peu touchés : nous vivons si loin, nous avons tant d'autres problèmes ! »

 

Benoit Deseure
7 mars 2013

 

 

 

Pour aller plus loin

 
 
 

Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Maisons Don Bosco

    • Des collégiens sur la route… des migrants !

      jeu migrants 02 Cet après-midi du jeudi 16 novembre 2017 les élèves de 4e du collège Bon-Accueil ont participé à une animation qui avait pour but de sensibiliser les jeunes aux problématiques des migrations internationales et d’en comprendre les enjeux. La sensibilisation s’est déroulée en trois temps : une introduction en classe sur les différents types de migrations et le partage de témoignages de mineurs non accompagnés, une mise en situation, sous forme de grand jeu puis une relecture du ressenti et des savoirs abordés à la suite de cette expérience.

      Lire la suite

    • Découvrez le nouveau site : www.oxyjeunes.net

      oxyjeune Animer un veillée spirituelle, préparer un temps d’animation, proposer un tournoi sportif… autant d’activités, pour enfants, jeunes et familles, disponibles sur le site www.oxyjeunes.net, à télécharger…. sans modération ! Le père Xavier Ernst et sœur Anne Orcel, délégués à la pastorale des jeunes, expliquent pourquoi ils ont voulu créer un nouveau site, dédié à la Pastorale.

      Lire la suite

    • « Réussir sa vie…, réussir dans la vie : les lycéens de Ressins ont la parole

      ressins reussir sa vie 01 Les élèves accompagnés par les animateurs en pastorale scolaire et les enseignants du lycée Etienne Gautier de Ressins ont débattu sur la question : « Réussir sa vie… Qu’est-ce que cela veut dire pour moi ? » Les réponses des jeunes futurs agriculteurs sont pleines de bon sens et de lucidité.

      Lire la suite

    • 20 jeunes en formation de « Secouristes pour la paix »

      secouristes de la paix 01 Une vingtaine de jeunes de secondes du réseau des établissements scolaires Don Bosco de France et de Belgique ont suivi la formation « Secouriste pour la paix ». Cette session a eu lieu du 22 au 27 octobre, à Nice. Animée par Myriam Maréchal accompagnée de formateurs de l’IFHIM* en collaboration avec le Valdocco Nice. L’objectif ? Apprendre à se découvrir pour avoir un meilleur engagement dans les projets.

      Lire la suite

    • Le Lycée Costa de Beauregard en visite à Turin

      chambery turin 01 Chaque année le lycée Costa de Beauregard organise un voyage à Turin pour permettre au personnel enseignant et administratif de découvrir Don Bosco. Le Père Paul Ripaud se fait le guide de ces voyages. Une aventure magnifique pour les jeunes lycéens.

      Lire la suite

    • Réussir dans la vie ou réussir sa vie ? Comment ne pas se contredire ?

      reussir dans la vie 003Parents et enseignants souhaitent la réussite de leurs enfants ou de leurs élèves, réussite aux examens bien sûr, mais aussi réussite sociale. Mais l'expression même « réussir dans la vie » est problématique pour les chrétiens. Le Père Paul Ripaud, salésien et membre de la communauté éducative du Lycée Etienne Gauthier de Ressins, pose le problème et évoque la position originale de Don Bosco.

      Lire la suite

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite