Pape Francois-Nous l'attendions ! Le voilà ! Mgr Bergoglio, Argentin et Archevêque de Buenos Aires, est devenu le Pape François dans la soirée du mercredi 13 mars, élu par les 115 cardinaux du monde entier. Premières paroles du nouveau pape et principaux extraits du message du Père Pascual Chavez à toute la famille salésienne. A l'annonce du nouveau Pape par Mgr Tauran, clameur de la foule présente sur la place St Pierre de Rome.

 

 

 

 

 

 

 

Un chemin de fraternité, d'amour, de confiance entre nous

Et les premières paroles du nouveau pape vont donner la tonalité à son Pontificat. Il invite la foule à prier pour l'Evêque émérite, Benoit XVI et il poursuit : « Et maintenant, initions ce chemin : l'Evêque et le peuple. Ce chemin de l'Eglise de Rome, qui est celle qui préside toutes les Eglises dans la charité. Un chemin de fraternité, d'amour, de confiance entre nous. Prions toujours pour nous : l'un pour l'autre. Prions pour le monde entier afin qu'advienne une grande fraternité. ! »

Un nom qui évoque la simplicité, la pauvreté, l'authenticité

BIOGRAPHIE

  • Jorge Bergoglio est né à Buenos Aires le 17 Décembre 1936, de parents italiens, Mario Bergoglio un employé de chemin de fer et Regina, femme au foyer.
  • À 21 ans, il décide de devenir prêtre. Inscrit en tant que novice dans l'ordre des jésuites. Il est prêtre en 1969.
  • Il est provincial de l'ordre des jésuites de 1973 à 1979 et professeur de théologie. Il est ensuite consacré évêque titulaire de Auca.
  • Bergoglio est nommé archevêque de Buenos Aires, le 28 Février, 1998.
  • Le Pape Jean-Paul II le nomme cardinal en 2001.
  • Il est élu pape le 13 Mars 2013, après cinq tours au conclave après la renonciation de Benoît XVI. Sous le nom de "François".
 

Le Père Pascual Chavez, présent dans la foule, remarque un geste fort venant du nouveau pape et lance une invitation à toute la famille salésienne : « Avant de donner sa première bénédiction comme Pape, le Saint-Père nous a demandé, à nous, de le bénir. Dans un profond silence, chacun l'a fait dans le plus profond de son cœur, se laissant guider par l'Esprit. Je vous invite maintenant à invoquer sur lui l'abondance des dons de l'Esprit afin qu'il reçoive la lumière nécessaire pour discerner ce que le Seigneur attend de son Église aujourd'hui, et qu'il trouve l'énergie nécessaire pour le concrétiser. » Pour le choix du nom « François », le Père Chavez ajoute : « Le choix du nom, François, est significatif car, d'une certaine manière, il contient quelques-uns des traits les plus caractéristiques de la personne du nouveau Pape – la simplicité, la pauvreté, l'authenticité – et, en même temps, ce nom devient tout un programme car il met en évidence des éléments qui doivent définir le visage de l'Église aujourd'hui et son rapport avec le Monde. »

Le défi de l'évangélisation

Interrogé récemment par nos confrères brésiliens sur les principaux défis qui attendent le nouveau Pape, le Père Chavez répondait : « Je pense que le grand défi d'aujourd'hui est avant tout un renouvellement profond de l'évangélisation. L'Église doit se faire proche de tous les hommes et des jeunes en particulier, réussissant à communiquer avec enthousiasme « la joyeuse nouvelle » que Dieu aime le monde, que Dieu aime l'humanité.Il faut enlever de la tête des jeunes le soupçon que Dieu est une personne qui s'oppose à leur bonheur et les inviter, au contraire, à découvrir que le Dieu qui s'est révélé en Jésus est amour. Les jeunes peuvent être acteurs et témoins d'une authentique liberté en choisissant des valeurs qui incarnent l'Évangile et en participant à la construction d'une société nouvelle, en acceptant la responsabilité concrète de citoyens engagés, à travers une réalisation de leur vie qui réponde positivement aux grands thèmes de l'amour, de la famille, de la solidarité, de la vie entendue comme vocation spécifique pour la construction du Royaume de Dieu. »

Les liens entre le Pape et la Famille salésienne

Dans une récente interview, le recteur Majeur, le P. Pascual Chavez évoquait les liens entre le pape et Don Bosco ; Don Bosco a toujours recommandé à la Famille Salésienne une obéissance inconditionnelle au Pape.
« L'attitude de Don Bosco s'enracinait dans une vision de foi. Il voyait, et nous partageons nous-mêmes cette façon de voir, le Saint-Père comme le Vicaire du Christ ; et son obéissance inconditionnelle était tout à la fois un acte d'amour envers le Seigneur Jésus, envers l'Église et envers le Pape. L'attitude de Don Bosco est pour nous un héritage précieux. Nous sommes nous aussi prêts à une obéissance totale à ce que le Pape nous demande, même si aujourd'hui les demandes de Don Bosco passent par la voie de la concertation, du dialogue et de la recherche commune de la vérité. »

 

Les paroles du Père P de Chavuez après l'élection du pape exprime bien la nature de ces liens :

En esprit de foi, avec une grande estime et un grand attachement, nous accueillons le Pape François comme l'aurait fait Don Bosco et, en le confiant à la sollicitude et à la protection maternelle de Notre Dame Auxiliatrice, nous l'assurons de notre affection, de notre obéissance et de notre collaboration la plus sincère et la plus décidée en ce temps de nouvelle évangélisation.

Les premiers jours du pape

Au lendemain de son élection, le pape François s'est rendu, lors d'une visite « privée », à la basilique Ste-Marie-Majeure, pour y prier la Vierge Marie. Dans l'après-midi, il célébrait une messe avec l'ensemble des cardinaux, présents au Conclave.

La suite de son programme pour les prochains jours risque déjà d'être bien chargé avec une rencontre vendredi matin avec l'ensemble du collège cardanilice ; le lendemain, un rendez-vous avec les journalistes et les responsables de la communication ; dimanche, il récitera le traditionnel Angélus, depuis l'appartement papal. La messe d'installation du pontificat, où sont attendus des chefs d'Etat et de gouvernement, aura lieu mardi, en la St Joseph, patron de l'Eglise, dans la basilique St-Pierre.

 

Vincent Grodziski
14 mars 2013

pape2-pape3-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Au lendemanin de l'éléction du pape, des articles sur le lien existant avec le Pape François et la famille de Don Bosco, sont publiés sur ANS.

D'autres articles sont disponibles sur le site d'infos de l'Agence Salésienne à Rome : à lire sur www.infoans.org


 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e8

Indispensable, pas indispensable une ou un meilleur ami ? Pas forcément, mais reste qu’elle ou il est souvent là. Ce lien s’enracine fréquemment dans la petite enfance. Nos jeunes interviewés en attendent du soutien, de la bienveillance.

Pour William avec un meilleur ami on se doit de conjuguer les verbes « rigoler » et « épauler ». Tara résume bien le sentiment de beaucoup : «… quelqu’un qui essayera de faire en sorte que je prenne toujours un bon chemin… qui m’aidera à avancer dans ma réflexion… avec qui je peux débattre… qui pourra m’accompagner dans les difficultés de la vie… qui sera toujours là. »

Question : Que sont nos amis devenus… ?

Voir le 8è épisode : Un meilleur ami ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite