Pape Francois-Nous l'attendions ! Le voilà ! Mgr Bergoglio, Argentin et Archevêque de Buenos Aires, est devenu le Pape François dans la soirée du mercredi 13 mars, élu par les 115 cardinaux du monde entier. Premières paroles du nouveau pape et principaux extraits du message du Père Pascual Chavez à toute la famille salésienne. A l'annonce du nouveau Pape par Mgr Tauran, clameur de la foule présente sur la place St Pierre de Rome.

 

 

 

 

 

 

 

Un chemin de fraternité, d'amour, de confiance entre nous

Et les premières paroles du nouveau pape vont donner la tonalité à son Pontificat. Il invite la foule à prier pour l'Evêque émérite, Benoit XVI et il poursuit : « Et maintenant, initions ce chemin : l'Evêque et le peuple. Ce chemin de l'Eglise de Rome, qui est celle qui préside toutes les Eglises dans la charité. Un chemin de fraternité, d'amour, de confiance entre nous. Prions toujours pour nous : l'un pour l'autre. Prions pour le monde entier afin qu'advienne une grande fraternité. ! »

Un nom qui évoque la simplicité, la pauvreté, l'authenticité

BIOGRAPHIE

  • Jorge Bergoglio est né à Buenos Aires le 17 Décembre 1936, de parents italiens, Mario Bergoglio un employé de chemin de fer et Regina, femme au foyer.
  • À 21 ans, il décide de devenir prêtre. Inscrit en tant que novice dans l'ordre des jésuites. Il est prêtre en 1969.
  • Il est provincial de l'ordre des jésuites de 1973 à 1979 et professeur de théologie. Il est ensuite consacré évêque titulaire de Auca.
  • Bergoglio est nommé archevêque de Buenos Aires, le 28 Février, 1998.
  • Le Pape Jean-Paul II le nomme cardinal en 2001.
  • Il est élu pape le 13 Mars 2013, après cinq tours au conclave après la renonciation de Benoît XVI. Sous le nom de "François".
 

Le Père Pascual Chavez, présent dans la foule, remarque un geste fort venant du nouveau pape et lance une invitation à toute la famille salésienne : « Avant de donner sa première bénédiction comme Pape, le Saint-Père nous a demandé, à nous, de le bénir. Dans un profond silence, chacun l'a fait dans le plus profond de son cœur, se laissant guider par l'Esprit. Je vous invite maintenant à invoquer sur lui l'abondance des dons de l'Esprit afin qu'il reçoive la lumière nécessaire pour discerner ce que le Seigneur attend de son Église aujourd'hui, et qu'il trouve l'énergie nécessaire pour le concrétiser. » Pour le choix du nom « François », le Père Chavez ajoute : « Le choix du nom, François, est significatif car, d'une certaine manière, il contient quelques-uns des traits les plus caractéristiques de la personne du nouveau Pape – la simplicité, la pauvreté, l'authenticité – et, en même temps, ce nom devient tout un programme car il met en évidence des éléments qui doivent définir le visage de l'Église aujourd'hui et son rapport avec le Monde. »

Le défi de l'évangélisation

Interrogé récemment par nos confrères brésiliens sur les principaux défis qui attendent le nouveau Pape, le Père Chavez répondait : « Je pense que le grand défi d'aujourd'hui est avant tout un renouvellement profond de l'évangélisation. L'Église doit se faire proche de tous les hommes et des jeunes en particulier, réussissant à communiquer avec enthousiasme « la joyeuse nouvelle » que Dieu aime le monde, que Dieu aime l'humanité.Il faut enlever de la tête des jeunes le soupçon que Dieu est une personne qui s'oppose à leur bonheur et les inviter, au contraire, à découvrir que le Dieu qui s'est révélé en Jésus est amour. Les jeunes peuvent être acteurs et témoins d'une authentique liberté en choisissant des valeurs qui incarnent l'Évangile et en participant à la construction d'une société nouvelle, en acceptant la responsabilité concrète de citoyens engagés, à travers une réalisation de leur vie qui réponde positivement aux grands thèmes de l'amour, de la famille, de la solidarité, de la vie entendue comme vocation spécifique pour la construction du Royaume de Dieu. »

Les liens entre le Pape et la Famille salésienne

Dans une récente interview, le recteur Majeur, le P. Pascual Chavez évoquait les liens entre le pape et Don Bosco ; Don Bosco a toujours recommandé à la Famille Salésienne une obéissance inconditionnelle au Pape.
« L'attitude de Don Bosco s'enracinait dans une vision de foi. Il voyait, et nous partageons nous-mêmes cette façon de voir, le Saint-Père comme le Vicaire du Christ ; et son obéissance inconditionnelle était tout à la fois un acte d'amour envers le Seigneur Jésus, envers l'Église et envers le Pape. L'attitude de Don Bosco est pour nous un héritage précieux. Nous sommes nous aussi prêts à une obéissance totale à ce que le Pape nous demande, même si aujourd'hui les demandes de Don Bosco passent par la voie de la concertation, du dialogue et de la recherche commune de la vérité. »

 

Les paroles du Père P de Chavuez après l'élection du pape exprime bien la nature de ces liens :

En esprit de foi, avec une grande estime et un grand attachement, nous accueillons le Pape François comme l'aurait fait Don Bosco et, en le confiant à la sollicitude et à la protection maternelle de Notre Dame Auxiliatrice, nous l'assurons de notre affection, de notre obéissance et de notre collaboration la plus sincère et la plus décidée en ce temps de nouvelle évangélisation.

Les premiers jours du pape

Au lendemain de son élection, le pape François s'est rendu, lors d'une visite « privée », à la basilique Ste-Marie-Majeure, pour y prier la Vierge Marie. Dans l'après-midi, il célébrait une messe avec l'ensemble des cardinaux, présents au Conclave.

La suite de son programme pour les prochains jours risque déjà d'être bien chargé avec une rencontre vendredi matin avec l'ensemble du collège cardanilice ; le lendemain, un rendez-vous avec les journalistes et les responsables de la communication ; dimanche, il récitera le traditionnel Angélus, depuis l'appartement papal. La messe d'installation du pontificat, où sont attendus des chefs d'Etat et de gouvernement, aura lieu mardi, en la St Joseph, patron de l'Eglise, dans la basilique St-Pierre.

 

Vincent Grodziski
14 mars 2013

pape2-pape3-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Au lendemanin de l'éléction du pape, des articles sur le lien existant avec le Pape François et la famille de Don Bosco, sont publiés sur ANS.

D'autres articles sont disponibles sur le site d'infos de l'Agence Salésienne à Rome : à lire sur www.infoans.org


 

 


Mot du jour

L’engagement humanitaire est un souci pour l’homme qui conduit à en prendre soin partout où il souffre. C’est une conscience récente qui amène certains à donner de leur temps pour rendre service dans des situations d’urgence ou durables de faim, de maladie, de guerre. Don Bosco déjà avait su engager ses jeunes dans la lutte contre le choléra lorsque ce fléau avait touché la ville de Turin en juillet 1854. Disposés à vivre cette solidarité, une cinquantaine de jeunes acceptent d’aller porter secours aux malades dans les maisons et les hôpitaux. Aujourd’hui, le volontariat international permet à tous les jeunes qui le souhaitent de vivre cette solidarité. Toute éducation, pour être complète, doit ouvrir à cette dimension du service. La générosité existe, à condition de savoir l’encourager et la solliciter.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite