Diaconia3 355x248Plus de douze mille participants étaient présents à Lourdes pour fêter la solidarité ! Durant trois jours, du 9 au 11 mai, une quarantaine de forums et une centaine d'animations et de spectacles étaient organisées. Ils ont permis à chacun de vivre un temps de rencontres, de réflexion et de fraternité dans le partage et dans la foi.

 

 

 

 

C'est à l'initiative du Conseil national pour la Solidarité de l'Eglise catholique en France qu'est lancée, en 2011, la démarche Diaconia. Son objectif premier est d'appeler les chrétiens à vivre davantage, dans la réciprocité, les relations sociales et fraternelles avec les personnes en situation de fragilité. Une illustration exceptionnelle de ce thème fut présentée lors du freezmob (photo de Une).

 

 

Des jeunes se sont saisis de la démarche

Au début du rassemblement à Lourdes, les jeunes ont partagé quelques projets initiés par eux-mêmes. Parmi ces projets, le Mami Mail : il s'agit de mettre un ordinateur en « libre-service » dans une maison de retraite pour que les grands-mères ou les grands-pères puissent aller sur internet et recevoir des mails de leurs enfants et petits-enfants. Deux jeunes viennent passer une heure par semaine pour assister la personne âgée à surfer sur internet, ouvrir les mails ou même les écrire, télécharger ou imprimer des photos (Yvelines) ; il y a aussi celui des jeunes du Puy en Velay, qui se sont maquillés et, avec leurs nez rouges, accompagnés d'une association locale, ils sont allés divertir des enfants hospitalisés.


La déléguée des jeunes transmet son enthousiasme aux douze mille participants : «Le défi ne s'arrête pas là ! Ce rassemblement doit être un tremplin vers l'action pour une société plus fraternelle. Les jeunes qui ont réalisé des défis de fraternité ont également réfléchi à des idées concrètes pour l'avenir. Pendant ces 3 jours, n'hésitez pas à les interpeller (et les moins jeunes aussi!) sur leurs idées pour l'avenir. La fraternité à laquelle nous appelle le Christ se construit maintenant ! Nous sommes l'Eglise d'aujourd'hui, nous y avons une place et une parole ! Donc n'oublions pas que l'Eglise, c'est nous tous!»

Une belle participation salésienne : des paroissiens et surtout des éducateurs et enseignantsDiaconia5 355x248

 Parmi les douze milles participants, étaient présents des délégués du réseau salésien en paroisse comme celle de Lyon et de Paris, ainsi que des membres de l'association TSEC et Hors Les Classes. Ces derniers ont animés un temps de forum sur le thème : « communautés chrétiennes et intervenants sociaux : expérience et complémentarité ». Plus de cent vingt personnes y étaient inscrites. Ce temps a permis de percevoir la mission de chacun, qu'il soit salarié ou bénévole, comme une richesse et non comme un frein.

Un message d'envoi

En fin de rassemblement, un message final est adressé aux participants indiquant que Diaconia est une étape. «Le temps de l'engagement se poursuit. Les participants appellent tous les baptisés et tous les hommes et femmes de bonne volonté qui se retrouvent dans les valeurs de l'Evangile, à se mettre enroute, ensemble, pour construire une société juste et fraternelle. Une société où l'attention aux pauvres guide toutes nos actions.»

 

Vincent Grodziski
16 mai 2013

 

 

 Diaconia4 355x248Diaconia2 355x248

Diaconia6 355x248

 

 

 Diaconia : Ce qu'ils en disent (Vidéo) :

 

 

Pour aller plus loin

Les vidéos de Diaconia 2013 : www.diaconia2013.fr/2013/05/diaconia-tv
Les images du freezmob
La vidéo du freezemob
Message des jeunes : Message-des-jeunes-pour-Diaconia.pdf
Message final : messagediaconia-FINAL.pdf
Homélie du Cardinal André Vingt-Trois : Homelie-Lourdes-Diaconia-2013-1.pdf

 

 

 




Mot du jour

Ce qui est merveilleux avec Dieu, c'est que nous n'avons rien à prouver pour qu'il nous aime. 

Dans notre monde, nous avons toujours à mériter l'amour, à gagner la confiance, à prouver nos mérites. Dieu nous aime parce qu'il est Amour et nous sommes aimables à ses yeux parce que son regard est étincelle d'amour !

Quand j'ai mis au monde mon enfant, je l'ai regardé et je l'aimais comme ça, sans qu'il n’ait rien à faire, rien à dire, rien à prouver. Mon cœur débordait d'amour et de joie !

Sûrement, ce jour-là, j'étais très proche du cœur de Dieu !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Lucie
Voir l'article

Campobosco 2017
le diaporama
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

https://vimeo.com/221142294
  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite

    • Amine : du Ghana à l’Allemagne et retour…

      Amine Après cinq années de voyage – où il a connu la peur et l’angoisse – Amine, 23 ans, originaire du Ghana, a réussi à gagner Stuttgart en Allemagne. Mais sa demande de régularisation n’a pu aboutir. Il y a quelques semaines, Amine a été reconduit au Ghana. Durant son passage en Europe, des salésiens de Don Bosco l’ont accueilli et accompagné. L’interview a été réalisé, alors qu’Amine se trouvait en Allemagne.

      Lire la suite

    • Les jeunes migrants deviennent acteurs avec Welcome Jeunes

      JRS Welcome Jeunes au Campobosco 001 L'idée phare du programme Welcome Jeunes est de permettre aux réfugiés de sortir du statut de bénéficiaire dans lesquels ils sont souvent placés et de devenir des acteurs. Interview de Lucile, responsable du programme, que nous avons rencontrée au Campobosco l’an dernier.

      Lire la suite