Christ Brésil 355Le Brésil est à l'honneur : il accueille les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) et bientôt la coupe du monde de football. Aujourd'hui des millions de jeunes convergent vers Rio. Viviani Catroli, chercheure brésilienne, vivant actuellement en France, nous présente ce pays aux mille couleurs et aux mille contrastes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DBA : Qui sont les jeunes brésiliens ?
Viviani Catroli : Le Brésil est composé de 34 millions de jeunes de 15 à 24 ans ; 2 millions sont au chômage avec 70 % d'entre eux qui n'ont aucune formation professionnelle. Malgré tout, les jeunes brésiliens ne se laissent pas abattre. Ils croient en un avenir meilleur et n'ont pas peur des adversités même si le changement de la société est très difficile et que le système inégalitaire les écrase jour après jour. Ils sont très attachés à leur famille et très respectueux de la transmission du savoir à l'école mais aussi avec les parents et grands-parents.

 

DBA : Quelles sont les forces et les talents de la jeunesse brésilienne ?
VC : Comme tous les jeunes, ils ont de l'énergie. Les jeunes défavorisés, à la campagne, dans les lieux reculés, les bidonvilles, restent très actifs et imaginatifs. Ils sont bien informés des nombreux projets prévus pour leur émancipation par les autorités et associations locales et par le gouvernement. Il existe de nombreux cours du soir, des programmes de sensibilisation ou des projets pour devenir entrepreneur par exemple. Au Brésil, 25% des entrepreneurs ont moins de 24 ans. L'économie solidaire est très bien structurée et très active. Vous pouvez aller au fin fond de l'Amazonie, loin de tout, dans des quartiers très pauvres, il y aura toujours des jeunes sensibilisés aux problèmes auxquels le pays est confronté et qui agissent pour l'améliorer.

 

DBA : La question du métissage reste-t-elle d'actualité ?Bresil viviani dr 355 Viviani Catroli est psychologue clinicienne, docteur en psychologie social. Ses travaux portent sur les questions liées à l'adolescence, la violence, la ségrégation et la vulnérabilité sociale et à l'immigration. Elle a travaillé, comme chercheuse et clinicienne, dans des écoles des quartiers défavorisés à São Paulo et Rio.
VC : Le livre de Gilberto Freire, anthropologue, « Maitres et esclaves » décrit très bien le métissage de la société brésilienne. L'auteur considère que la formation brésilienne a été « un processus d'équilibrage entre des antagonismes. Antagonismes de civilisations et d'économies. La civilisation européenne et indigène. L'européenne et l'africaine. L'africaine et l'indigène. L'économie agricole et la pastorale. L'économie des champs et celle des mines. La catholique et l'hérétique. Le jésuite et le grand propriétaire. [...] Le bachelier et l'analphabète. Mais les dominant tous, plus général et plus profond encore : l'antagonisme du seigneur et de l'esclave. ». Malheureusement, tout cet univers d'une « complexité inégale » fait encore partie de la réalité brésilienne d'aujourd'hui.

 

DBA : Quelle est la place réelle de la foi ?
VC : L'Amérique Latine est presque « naturellement » chrétienne. Il existe, toutefois, un métissage religieux, un syncrétisme, apporté par le croisement des cultures indigènes, européennes et africaines. Et cela est très important : une société métisse doit avoir une religiosité métissée afin de ne pas contribuer à l'exclusion de certaines communautés. Nous avons l'habitude de dire que Dieu est brésilien. Apres l'arrivée du nouveau Pape, la phrase a changé et nous disons maintenant que si les Argentins ont le Pape, nous avons Dieu !

 

DBA : Que peuvent apporter des évènements mondiaux comme les JMJ ou la coupe du monde de football en 2014 ?
VC : Cette question est très délicate. La ville de Rio et ses habitants souffrent énormément de la spéculation immobilière et de la privatisation des espaces publics. Depuis quelques années, le coût de la vie à Rio a triplé. Les habitants des bidonvilles sont déplacés pour que les favelas se transforment en espaces touristiques ou deviennent de grands projets immobiliers. Le Maracaña, le temple du foot et du peuple, a été privatisé ! La ville n'a toujours pas de service de transport collectif de qualité. La corruption a toujours été très forte au Brésil et maintenant, comme il y a davantage d'argent, elle est devenue épidémique.

 

Avec les JMJ, nous avons face à nous, l'un des grands défis auquel est confrontée l'Eglise Catholique. L'Eglise brésilienne s'est toujours engagée de façon très importante dans la société au niveau social et a toujours été proche des pauvres. Malheureusement, elle s'est un peu éloignée de cette mission pour se concentrer sur la dimension spirituelle. Dans le même temps, les églises évangéliques protestantes ont investi l'espace. Ces églises contrôlent aujourd'hui les grands moyens de communication comme la télé mais aussi la sphère politique. Des pasteurs siègent au parlement brésilien. Cette situation préoccupe énormément car ces églises propagent des idées plutôt intégristes et ségrégationnistes qui peuvent faire reculer la société brésilienne. La nomination du Pape François va dans le bon sens. Avec une église catholique engagée pour le progrès social et la démocratie, le Brésil peut redevenir ce pays où la foi incarne un message d'espoir pour tous. Comme disait Frei Betto, moine dominicain brésilien, théologien de la libération, écrivain, militant politique, dans les années 70 : "Qui s'éloigne du peuple ne peut plus écouter Dieu".

Propos recueillis par Karine GOLD-DALG

18 juillet 2013

 


Bresil danse 355Le Brésil est composé de 34 millions de jeunes de 15 à 24 ans, soit près de 20% de la population.Bresil foot 355Foot Le Brésil accueillera en 2014 le Mondial. Cela ne va pas sans conséquence sur le coût de la vie.


Pour aller plus loin

Une délégation du Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) est à Rio pour les JMJ. Un article à lire. Prêts à partir pour les JMJ à Rio !

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Famille Salésienne

    • Don Bosco en son temps : La famille des comtes de Maistre

      Chateau de Beaumesnil dr La famille de Maistre a fourni des hommes de valeur au service des rois de Piémont-Sardaigne, de l’empereur Alexandre Ier de Russie, et des Etats Pontificaux. Don Bosco était accueilli familièrement dans cette famille, qui l’a très généreusement soutenu dans ses œuvres.

      Lire la suite

    • Don Bosco à Kenitra !

      Don Bosco Kenitra 2019 08 Un mois après la visite du Pape François, le 1 Mai 2019, le Recteur Majeur Père Ángel Fernández Artime, 10è successeur de Don Bosco, a inauguré sa visite de l’Œuvre salésienne de Don Bosco à Kénitra, au Maroc. Une première visite officielle d’un Recteur Majeur au Maroc dans l’histoire de la Congrégation !

      Lire la suite

    • Les salésiens de France et Belgique-Sud en chapitre

      chapitre don bosco 2019 11 Les salésiens religieux de la Province France-Belgique Sud ont célébré leur chapitre à Lyon, du 22 au 26 avril 2019. Tous les trois ans, comme le veulent les constitutions, ils se retrouvent en assemblée constituée par les responsables de la Province et les délégués élus par les confrères. Avec les invités, ils étaient environ 70.

      Lire la suite

    • Couleurs salésiennes 2019 : Prêt ?

      don bosco couleurs salesiennes 2019 Chaque région salésienne se prépare à vivre les couleurs salésiennes. Comme l’année dernière, ce sera une beau moment de convivialité : célébration, repas partagé, animation-jeu… chaque lieu s’organise.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : un dossier sur les élections européennes

      Don Bosco Aujourd hui 998 Du 23 au 26 mai, auront lieu les élections européennes. L’heure est-elle au repli ou à la poursuite de la construction européenne ? Des personnes engagées dans le réseau Don Bosco ou au Parlement européen osent une parole. Elles révèlent les difficultés rencontrées, leurs insatisfactions, mais aussi leur désir de voir cette Europe grandir. Vers quelles valeurs l’Europe doit-elle évoluer ?

      Lire la suite

    • Echos de la visite du Recteur Majeur, le P. Angel Artime

      Echos de la visite du Recteur Majeur Du 21 au 24 février, le responsable international des salésiens de Don Bosco, le P. Angel Artime a rendu visite à la province France – Belgique Sud. Quatre jours de rencontre, de travail, d’échange, de célébration, de fête ! Tout au long de cette visite, le Recteur majeur a pu découvrir la réalité du charisme salésien. 22 personnes, de la famille salésienne et du réseau Don Bosco, partagent ce que les ont marqués de cette visite.Logo video80

      Lire la suite

  • Société

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite