msj Portugal Espagne France Belgique 355De retour en France, la petite délégation du Mouvement Salésien des Jeunes France – Belgique Sud, composée de David, d'Anne-Florence et de Vincent, est revenue impressionnée par ces 15 jours au Brésil. En vidéo, David et Anne-Florence partagent leur expérience de la semaine missionnaire à Sao Paulo - expérience de rencontre et de partage avec le MSJ Espagne et Portugal. Puis la semaine des JMJ à Rio. Et quelle semaine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

David, Anne-Florence et Vincent avaient rejoint la délégation du MSJ d'Espagne à Madrid pour partir ensemble à Sao Paulo (lire le fil des 15 jours en direct des JMJ)  puis à Rio. Le bus de la délégation du MSJ a traversé le plus long pont d'Amérique latine, 13 km pour se rendre à l'œuvre salésienne dans le quartier de Niteroï où ils suivent les catéchèses et vivent la journée salésienne.

 

Après 11 JMJ internationaux, depuis Buesnos Aires en 1987 jusqu'à Madrid en 2011, le programme des JMJ est bien rodé ! Une messe d'ouverture le mardi ; des catéchèses en différentes langues durant trois jours le matin suivies d'une célébration eucharistique présidée par un évêque ; le festival de la jeunesse en après-midi et en soirée ; l'accueil du pape le jeudi ; le chemin de croix le vendredi ; et pour terminer, le week-end avec une veillée de prière et une célébration d'envoi.

 

Approfondissement du thème "Allez de toutes les nations, faites des disciples"

 
A Nitéroï, Anne-Florence et David ont suivi les catéchèses de l'évêque du Rwanda, Mgr Kambanda, et celui de Bruxelles, Mgr Léonard. « Ce fut une occasion de pouvoir continuer notre réflexion sur le thème de ces JMJ : "Allez de toutes les nations, faites des disciples! ", partage David. Nous sommes appelés à faire des disciples, les évêques nous encouragent à avancer sur cet appel en toute confiance. Être missionnaires aujourd'hui n'est pas un acte héroïque mais un acte de témoignage d'une vie pleine et entière avec le Christ et cela par ce que nous sommes, dans nos vies, nos familles, avec nos collègues de travail, nos amis. Et cela est possible ! »

 

JMJ-MSJ-FabioDon Fabio Attard, délégué mondial à la pastorale, avec la délégationLa grande journée du MSJ mondial

Chaque JMJ est une belle occasion de rassembler les jeunes du monde entier du Mouvement Salésien des Jeunes. Et à Rio, 34 pays étaient représentés. Plus de 160 délégués ont participé le matin à une rencontre avec le Père Pascual Chavez et Mère Yvonne Reungoat. L'après-midi a permis de découvrir les danses et les chants des différentes cultures. Et cette belle journée s'est terminée par un temps de prière : « J'ai vraiment pris conscience du souffle du msj à travers le monde par cette grande journée, relate Anne-Florence.Chaque MSJ a sa place et a son importance dans cette galaxie. On s'est retrouvé en groupe linguistique et j'ai pu ainsi découvrir la réalité du MSJ à Haïti, à Madagascar et au Cameroun. On est tous unis autour du charisme de Don Bosco. A Rio, je l'ai vraiment touché du doigt ! »

 

 

 

 

 

JMJ EN CHIFFRES

 

- 3,7 millions de participants sur la plage de Copacabana
- 427 000 inscrits dont 5.000 français
- 175 pays représentés
- Plus de 260 groupes de catéchèse, avec des bénévoles formés dans 25 langues
- 6500 journalistes de 57 pays.
- 60.000 volontaires (dont 45.000 de Rio, 7.500 du Brésil, 7.500 des autres pays)

 

 

Rencontres avec le Pape: "Il nous a transmis l'énergie, la confiance et la joie"


Sur la route qui menait le pape François au podium installé sur la plage de Copacabana, Anne-Florence et David ont pu saisir en images le passage du pape.

Anne-Florence donne son impression sur le pape : « J'ai été surprise par sa façon d'être avec les jeunes, très proche de nous. Ils n'hésitent pas à s'arrêter pour porter un geste affectueux aux enfants. Il a une parole simple, qui touche et facile à retenir : « allez, n'ayez pas peur, pour servir ! ». Ces paroles rejoignent notre vie et elles m'ont vraiment touchée. » David ajoute : « J'ai apprécié l'écouter pour l'énergie de confiance et de joie qu'il nous a transmis. Ces moments me resteront gravés dans la mémoire et me conforte dans ce témoignage à rendre ici en France et en Belgique pour le Mouvement Salésien des Jeunes. »

David termine évoque l'accueil des Brésiliens : « Comme le Christ rédempteur ouvre les bras pour accueillir le plus de monde, le cœur de ces Brésiliens sont remplis de joie et d'espérance pour l'avenir. Ces JMJ montrent qu'ensemble de grandes choses sont possibles à réaliser...! »

 

Vincent Grodziski

15 mai 2013

 

 

Le témoignage de David Viagulasamy, président du MSJ France - Belgique sud

 

 

Le témoignage d'Anne-Florence Perras, vice-présidente du MSJ France - Belgique Sud

 

 

Film bonus : quelques images du Pape François

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin

 

  • Le Mouvement Salésien des Jeunes de France - Belgique Sud
  • L'interview du père Pascual Chavez et de la soeur Mère Yvonne Reungoat au forum des jeunes du MSJ sur le site d'information salésienne. A lire sur ANS
  • Le P. Fabio Attard, Conseiller pour la Pastorale des Jeunes, fait une relecture des discours du Pape François. A lire sur le site d'information ANS

 

Et aussi :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite