Familles Spirituelles 2013 336-Plus de 400 religieux et religieuses et près de 800 laïcs en responsabilité se sont retrouvés à Lourdes les 19-20 octobre pour le rassemblement des familles spirituelles. 160 congrégations étaient représentées « C'était impressionnant » déclarent les participants venus au titre de la famille salésienne qui livrent ici leurs impressions à cœur ouvert dans des interviews vidéos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les laïcs jouent un rôle croissant dans les familles spirituelles

« Les laïcs n'attendent plus simplement de se ressourcer au sein des familles spirituelles, ils sont dans une démarche d'évangélisation et veulent mener des projets en partenariat avec les religieux » a déclaré Bernadette Delizy, Sœur de Sainte-Clotilde dans son intervention sur les résultats de l'enquête de la Corref. Selon cette enquête, le nombre de laïcs dans les familles spirituelles serait passé d'environ 40 000 en 2007, à 50 000 aujourd'hui – chiffres à comparer à celui des 35 000 religieux et religieuses en France. « Le rôle des laïcs évolue vers davantage de prises de responsabilité, au point de donner naissance à des projets collaboratifs. »

 

 

Dans la famille salésienne, dés le départ, il y a eu une coopération entre les religieux et les laïcs

 « C'est un peu un retour aux sources de Don Bosco, relève Nadia Aidjian, Salésienne de Don Bosco. Chez nous, les laïcs font partie intégrante du charisme. Il ne peut pas y avoir de charisme salésien sans la présence de laïcs qui coopèrent à la mission auprès des jeunes. Déjà un siècle et demi avant, Don Bosco avait eu cette intuition » souligne Nadia Aidjian.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« C'est le force de notre mouvement », rappelle Denis Lefebvre,  Salésien Coopérateur, qui souligne cette originalité par rapport aux autres familles spirituelles : « C'est intéressant de se positionner comme salésien coopérateur au sein des familles spirituelles, parce que nous avons été créé dés l'origine. Nous n'avons pas été créé a posteriori mais en même temps. C'est une richesse. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jeunes du MSJ se sont fait remarquer ! Et fait le buzz !

Le Mouvement salésien des jeunes (MSJ) a connu un véritable succès durant ce week-end. Le waki-waki, mené par David Viagulasamy, devant l'ensemble des participants a suscité de nombreux commentaires sur le blog des Familles spirituelles. Il a permis de faire parler du MSJ, dont la vidéo de présentation est placé en une sur KTO TV ! Les propos de Lorène Anger, secrétaire du MSJ, ont également été repris dans l'article de La Croix sur le rassemblement : "Le réseau du MSJ accueille des jeunes qui cherchent à donner du sens à leur vie et sont en quête de spiritualité. »


Ils ont été tous deux les portes-paroles des jeunes « capable d'entrer dans une spiritualité... pas une spiritualité béate, mais une spiritualité missionnaire » (Nadia Aidjian)

 

 

La famille salésienne accompagne l'entrée des jeunes dans leur engagement

« Le Mouvement Salésien des Jeunes est une passerelle pour les jeunes qui veulent donner davantage de corps à leur engagement », déclare  Lorène. Pour elle, ce rassemblement est l'occasion d'approfondir le sens de la mission et de faire le point : « C'est important de reconnaître à quoi je suis appelé moi même au milieu de la famille salésienne ». Elle continue : « Un jour on n'a plus 30 ans. On se demande : je me sens appelé à donner davantage de corps à ce que je vis en tant qu'animateur de jeunes, comment je veux concrétiser cet engagement pour ma vie future en tant qu'adulte ? »

 

 

 

 

Comment conclure ?

La Famille Salésienne était représentée à Lourdes par le Mouvement Salésien des Jeunes, Salésiens Coopérateurs, Volontaire de Don Bosco, Anciens, Anciennes, Amis de Don Bosco, Chefs d'établissements représentant la tutelle, accompagnés par des Salésiens et  Salésiennes de Don Bosco. Pour David, ce rassemblement des Familles Spirituelles est l'occasion de se demander : « Comment ne pas tomber dans l'enfermement de l'entre soi. Comment être appelant. » 

 

Article rédigé à partir des témoignages des participants

Hélène Boissière

5 novembre 2013

 

 

 

TEMOIGNAGE DE CHRISTIANE MEAUX 

 

Christine Meaux, salésienne coopératrice, a fait partie de l'équipe d'organisation du rassemblement


Ce fut une vraie joie de travailler à l'élaboration d'un tel projet. Au delà des contacts fraternels et amicaux qui se sont créés au fil des mois, je crois bien que j'ai touché du doigt un aspect de ma mission de salésienne coopératrice : non seulement être au service de l'Eglise mais aussi, compte tenu de notre histoire et de notre expérience de laïcs associés, j'ai pris conscience de la chance extrême que nous avions d'appartenir clairement à cette grande Famille voulue par notre fondateur.

 

Beaucoup de laïcs associés cherchent encore leur voie. Avec les religieux et les religieuses qui les accompagnent, ils profitent de ces rassemblements pour trouver des pistes, s'assurer des raisons de faire famille, et la trentaine d'ateliers mis en place, a permis de réfléchir, travailler et répondre aux multiples questions que cette réalité, nouvelle pour beaucoup, leur pose.

 




 Familles Spirituelles 2013 foule 4-Familles Spirituelles écharpes 355

 

 

 

 

Pour aller plus loin

 

 


Mot du jour

Je suis au le bord de la piscine
Au fond de mon jardin clos.
Elle me fait l’effet d’une bassine
Dans mes platebandes embrouillées.
J’ai presque peur de me mouiller les pieds.

Qu’ai-je donc envie de protéger ?
A moins que ce soit mon cœur en arthrose
Qui m’empêche de me tremper ?

Les bouées ?
J’ai passé l’âge,
Trop petites
On ne peut pas toujours s’esquiver
Il faut y aller !

Oui que l’eau de ta présence
Me saisisse
M’inonde
Me rentre par tous les pores de la peau
Plus fort que mes taches,
Ta puissance !
Plus pure que ma soif
Ta confiance !
Merci !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite