pape François1 pteUne journée inoubliable pour tous ceux qui quotidiennement rendent vivante l'œuvre salésienne du Sacré-Cœur à Rome : les salésiens, les membres d'autres groupes et communautés religieuses, les réfugiés, les jeunes, les familles et les personnes âgées. La visite pastorale du Pape François, qui eu lieu dimanche 19 Janvier, a été un événement qui a laissé dans le cœur de chacun, le signe de la proximité du Pape à tous les hommes. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pape a cherché à connaitre les réalités de la paroisse, réservant une attention particulière à ceux que la société estime " les derniers " : les pauvres et les sans-abri qui gravitent dans la zone de la gare de Rome Termini, puis les réfugiés soutenus par la communauté du Sacré-Cœur.

 

Pasteur de l'ensemble de la population du diocèse de Rome, le Pape François a poursuivi les salutations à d'autres populations : les enfants baptisés dans les derniers mois, leurs parents, les jeunes mariés et les jeunes familles, et faisant un geste devenu désormais habituel lors de ses visites pastorales aux paroisses de Rome, il a confessé cinq pénitents.

Une homélie sur la miséricorde de Dieu

Peu avant 18 heures, le Saint-Père a présidé la messe dans la Basilique du Sacré-Cœur, concélébrée aussi par le Recteur Majeur, P. Pascual Chávez. Dans son homélie, à partir de l'Évangile du jour, le Saint-Père a rappelé une fois de plus un point clé de son magistère : la miséricorde de Dieu, qui ne se lasse pas de charger sur lui les péchés des hommes. Le Pape a donc invité les jeunes à ce que, inspirés par cette connaissance, qu'ils sachent se tourner vers Jésus en toute fidélité.

 

Après la messe, le Pape a salué les malades et a rencontré la communauté salésienne, avec le curé de la paroisse, p. Valerio Baresi et les Sœurs Missionnaires du Christ ressuscité. Présents à l'occasion, le Recteur Majeur, son Vicaire, p. Adriano Bregolin, le conseiller pour les Missions, p. Václav Klement et le onseiller pour la Région Amérique Cône Sud, p. Natale Vitali.

Le pape a lancé un appel à se renouveler pour amener les hommes à Dieu

Avant de rentrer au Vatican, le Pape François a voulu rencontrer les jeunes de la paroisse. Dans une ambiance très conviviale et familiale, il a échangé avec le p. Salvatore Policino, sdb , le p. Baresi et avec tous les jeunes présents. Il leur a adressé l'appel "à faire du bruit", ce qu'il avait déjà fait lors des Journées mondiales de la Jeunesse à Rio de Janeiro. Il a également souligné : depuis le Moyen Age, l'Église est constant renouvellement. Ainsi donc les acteurs pastoraux, sans jamais perdre leur identité, sont toujours appelés à changer leurs méthodes, à trouver des approches différentes et même à « se salir les mains » pour amener les hommes à Dieu.

 

Pape François 2 pteEn fin d'après-midi, Joseph , l'un des jeunes présents, a déclaré : «Nous sommes impressionnés par la façon dont le Pape passait d'un ton sérieux à un ton affectueux. Personne ne s'attendait vraiment à une telle tendresse paternelle... c'est une chose d'en parler ou de le voir à la télé, mais c'est tout à fait différent de le vivre ».

Pourquoi cet intérêt du pape pour le projet Missionnaire Sacré Cœur

Cette œuvre, située au centre de Rome, représente une avant-garde missionnaire.

 

Le Pontife a pu ainsi connaître le « Projet Missionnaire Sacré Cœur », une belle action développée dans le cadre du Projet Europe par la communauté salésienne et celle des Missionnaires de Christ Ressuscité.

 

À travers ce projet, les religieux et religieuses proposent aux jeunes des parcours de foi qui les amènent à rencontrer Jésus. En même temps, on leur offre des options de volontariat parmi les sans-logis, les réfugiés ou malades : ils font ainsi l'expérience de l'amour fraternel. La pastorale est dirigée de telle façon que souvent celui qui s'approche des parcours de foi, finit par s'engager aussi dans le volontariat ; alors que celui qui commence par le volontariat, découvre dans le service, des question sur le sens de la vie qui l'amène à s'interroger sur la foi et la figure de Jésus.

 

Le Pape a exprimé son sincère intérêt pour ces initiatives pastorales et pour la créativité qui les soutient. Il a invité la communauté à rester toujours attentifs à l'écoute des gens, à rester à côté du peuple de Dieu.

 

ANS Info

30 janvier 2014

 

 

Pape François 3 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

Tous les matins, Noémie se rend au collège. Elle est heureuse d’y retrouver ses amis. A vrai dire, c’est bien la seule chose qui lui donne envie de se lever de bonne heure. Noémie est la dernière de sa classe. Ses professeurs sont désemparés… Ses parents, tourmentés par l’échec de leur fille, se demandent comment elle pourra réussir dans la vie avec de tels résultats ?

Mais, ce matin, Noémie se lève de bonheur ! Ce ne sont pas ses résultats qui lui empêcheront de réussir sa vie et de réaliser son rêve : devenir couturière ! Ce qui lui importe : tisser des liens… et être la première à l’école de la Vie !

Si vous n’avez pas été le premier de la classe, c’est pour une seule raison : vous êtes candidat à être le premier à l’école de la Vie !

Il n’est jamais trop tard pour reprendre ses études…

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi