Serdu paixLa raison de ce message à toute la Famille Salésienne est de porter à votre attention ce que le Saint Père nous a communiqué durant la prière de l'Angélus, dimanche dernier, 1er septembre. Il s'est adressé à toute l'Église et au monde avec ces paroles : «Chers frères et sœurs, je voudrais me faire aujourd'hui l'interprète du cri qui monte de toutes les parties de la terre, de tous les peuples, du cœur de chacun, de l'unique grande famille qu'est l'humanité, avec une angoisse croissante : c'est le cri de la paix ! C'est le cri qui dit avec force : nous voulons un monde de paix, nous voulons être des hommes et des femmes de paix, nous voulons que dans notre société déchirée par les divisions et les conflits, explose la paix ; plus jamais la guerre ! Plus jamais la guerre ! La paix est un don éminemment précieux, qui doit être promu et préservé.»

Lire la suite...

Ephata famille 355La première session Ephata pour les familles s'est déroulée du 23 au 28 juillet avec 56 participants, parents et enfants, sur le thème du jardin du « Cantique des Cantiques ». Dans la grande salle d'animation, un magnifique décor : Un cloître haut de 2m, avec ses colonnes, garni de jardinières de fleurs, géraniums et lierre, avec au centre une fontaine.

Lire la suite...

Les albertans 355La session Parole en Chemin est un parcours dans l'écriture Sainte animé par Olivier Robin, théologien, spécialisé dans la lecture méthodique et spirituelle de la parole de Dieu. L'attention est portée sur l'effet de sens que le texte produit chez le lecteur. "J'aide les participants à étudier comment le texte dit ce qu'il dit : comment il parle au lecteur, au sens fort du terme. Une telle lecture de la Parole de Dieu oblige à accueillir ce qui n'est pas conforme à ce que notre imagination croit comprendre du texte. Elle provoque le lecteur à se laisser déplacer, comme le fait toute rencontre en vérité avec quelqu'un, surtout si ce quelqu'un est Dieu. "

 

Lire la suite...

Ephata chantier Prière 6 355Poncer, peindre, désherber... Du 15 au 27 juillet, cinquante jeunes d'Ephata Don Bosco 14/16 ans ont vécu leur camp «chantier & prière» à la Maison Marie Dominique à Saint-Cyr-sur-Mer pour travailler ! Le programme ? Dans l'école : poncer et peindre des bancs, des tables, des rambardes ; dégager un escalier envahi par la végétation, curer un canal d'écoulement pour les eaux d'orage ; peindre des jeux de marelle et un labyrinthe sur la cour des enfants du primaire. Et dans la maison des sœurs : repeindre la maison des bougainvillées en couleurs vives et harmonies provençales ; débroussailler le Village de vacances à la Madrague et l'abri pour la vierge dans le Jardin des sœurs de Ste Julite, la statue elle-même avec à ses pieds le serpent vert militaire tenant dans sa gueule une pomme bien rouge ! Les jeunes ont adoré, pourquoi ?

Lire la suite...

icônes-355Lydia Fiévez anime les stages Icônes à Farnières, trois fois par ans. Ils passionnent les jeunes, les moins jeunes. Comment parvient-elle a transmettre sa passion des icônes à tous ? Entretien. "Cela fait presque 15 ans maintenant que j'ai commencé avec un stage avec sœur Hilda à Farnières. C'est à la fois une passion mais aussi un retour aux sources, source de ma propre personne mais aussi source de ma foi, un cheminement pas toujours facile, mais toujours enrichissant.

 

Lire la suite...

P1010684 18018 enfants de 8 à 11 ans, venus des 4 coins de France et qui ne partent pas souvent en vacances, une équipe d'animation qui ne se connaissait pas au départ et pourtant très unie, cela donne un bon cocktail pour une colonie familiale et pleine de joie. Le lieu : en Auvergne, dans un tout petit village de montagne entourée de forêts. Une colo originale qui associe animation et relecture de cette animation à la lumière de la pédagogie de Don Bosco et de l'Evangile.

Lire la suite...

volontaire vides fCette année encore, les salésiens d'Italie, en collaboration avec le Volontariat international pour le Développement (VIS), proposent aux jeunes et aux adultes une expérience de formation dans les pays pauvres. Prêts au départ 241 jeunes, 37 accompagnateurs: 32 salésiens et Filles de Marie Auxiliatrice, 2 couples d'époux et une animatrice.

Lire la suite...

Logo-JMJ-345x248Dans vingt jours auront lieu les Journées Mondiales de la Jeunesse à Rio. Trois délégués du Mouvement Salésien des Jeunes France-Belgique Sud (MSJ) participeront à cet événement : David Viagulasamy, Président du MSJ, Anne-Florence Perras, Vice-Présidente du MSJ et le Père Vincent Grodziski, accompagnateur salésien du MSJ. Ces trois ambassadeurs du charisme de Don Bosco expriment leurs attentes pour Don Bosco Aujourd'hui.

Lire la suite...

Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s2 e3

L’épreuve la plus difficile souvent citée est le harcèlement. Héloïse l’a particulièrement subi. « Tout le monde qui te regarde de haut en bas sur les réseaux sociaux, comme une pourriture, comme un déchet… Il faut respecter chaque personne au monde. » Et puis, il y a le racisme sous toutes ses formes.

Inès nous dit avoir reçu des paroles blessantes concernant ses origines. Elle s’interroge : « On se dit parfois qu’on n’est pas intégrée alors que si, peut-être que non. On ne sait pas très bien en fait. » Le métissage de Mélissa entraîne, pour elle aussi ,des réflexions sur les avantages et les inconvénient de sa situation qui la laisse sans voix. « Je ne sais pas que dire à part être outrée. »

Question : Face à ces paroles qui détruisent quelles paroles constructives sommes-nous capables d’opposer ?

Voir le 2 épisode de la saison 2 : Le poids des mots ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite