Soeurs  FMA 1 pteConnaissez vous le grand projet des FMA ? Les sœurs salésiennes de Don Bosco de France et de Belgique francophone vont former une seule province FMA en 2015 ! En vue de préparer cette union, 90 sœurs se sont réunies en assemblée générale à Lyon fin février. L'occasion de redécouvrir la vitalité des 21 communautés !

 

 

 

Que de sœurs aînées qui « ont la pêche » ! Que dire alors des jeunes !... Outre les présentations réciproques, les participantes ont vécu des temps de prière, de réflexion et une veillée récréative bien salésienne dans une grande fraternité.

 

 

 

 

 

 

L'idée n'est pas d'aller vite mais que toutes les sœurs se sentent impliquées dans un chemin de connaissance réciproque et d'union - ainsi que les laïcs engagés avec elles à tous les niveaux !


Des projets se mettent en place pour réunir les deux provinces

 

Pour se connaître un peu plus en profondeur, dans l'union à Dieu et la communion entre sœurs :

  • des retraites communes aux sœurs des deux provinces sont organisées,
  • un annuaire commun de toutes les communautés a vu le jour,
  • des conseils inter-provinciaux France-Belgique Sud se tiennent régulièrement...
  • les chapitres provinciaux des deux provinces se tiendront en même temps à la Toussaint, près de Paris, avec de larges temps communs.


Au plan de la mission, des réalisations communes voient le jour :

  •  des dépliants pour présenter toutes les activités proposées aux jeunes belges francophones et français,
  • une seule lettre commune d'information sur le volontariat salésien.


Et les activités déjà menées ensemble se poursuivent et s'intensifient,

  • le mouvement salésien des jeunes France-Belgique Sud, le volontariat Vidès, le campobosco, le camp prière et montagne, les week-ends jeunes sœurs, le site internet, DBA...


Les rencontres informelles entre sœurs engagées dans de mêmes secteurs sont vivement encouragées toujours dans le but de mieux se connaître.
L'union est prévue pour l'été 2015. Ce qui donne deux bonnes années pour bien se préparer !

Dans l'attente d'une autre rencontre officielle, une autre étape !

Joëlle Drouin
21 mars 2013

 

Benedicte Pitti rectBénédicte Pitti, provinciale de Belgique sud Soeur FMA 3 pteChantal Fert, provinciale de France


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Anthony

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Peser sur la politique de la ville »

      Animation de rue 2 Les Salésiens de Don Bosco viennent de fédérer toutes leurs oeuvres d'action sociale au sein du réseau DBAS. Don Bosco Action Sociale compte 60 établissements et est coordonné par Jean-Marie Petitclerc.  Ce spécialiste des questions d'éducation et des banlieues, fondateur du Valdocco, connait bien les différents rouages de la politique de la ville menée, en France, depuis dix ans. Sœur Joëlle Drouin l’a interrogé.

      Lire la suite