Pascual Pape 1 355x248L'évènement remonte à jeudi dernier, le 21 mars. Le pape François a reçu au Vatican le Recteur Majeur, le Père Pascual Chavez, accompagné de son vicaire, le Père Adriano Bregolin. Le Pape a accueilli la lettre et les hommages du père Chávez et du père Bregolin, se montrant disponible à visiter Turin en 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«C'était une rencontre brève : quinze minutes ! Mais d'une grande intensité, au cours de laquelle nous avons remis au Saint-Père la lettre que je lui avais écrit à l'occasion de l'inauguration de son pontificat et la statue de Marie Auxiliatrice, qu'il a immédiatement embrassé" raconte le Recteur Majeur. «Tout ce que nous avons vu et éprouvé dès sa première présentation sur place Saint-Pierre, le soir inoubliable de son élection, nous l'avons vécu et expérimenté à nouveau personnellement ce soir : sa sympathie attrayante, sa grande simplicité, sa cordialité et sa capacité d'écoute et de relation. Il m'a reconnu et l'accolade par laquelle il m'a accueilli m'a fait sentir sa grande paternité.»

 

 

 

L'humanité du Pape est également apparue dans l'attention particulière pour la personne du Père Chávez. « Il m'a demandé des informations sur ma santé, parce qu'il avait su que j'avais été malade. Il m'a même demandé des informations sur le terme de mon mandat en qualité de Recteur Majeur. Je lui ai dit que grâce à Dieu j'avais recouvré la santé et j'étais à même de conduire mon service et que dans un an j'aurais terminé ma fonction de Supérieur. »

 

La proximité du Pape François avec la famille salésienne

 

Au cours de la conversation, il y a également eu des références à la proximité du Pape François avec la spiritualité et avec l'œuvre salésienne: la béatification de ZeffirinoNamuncurà ; son passé d'élève du Pensionnat salésien de Ramos Mejía ; sa dévotion à Marie Auxiliatrice ; son adhésion au Club de Football San Lorenzo.

Le Recteur Majeur et le père Bregolin ont également adressé quelques invitations au Pape François, dont celle de venir à Turin, le 24 mai 2015, pour la Fête de Marie Auxiliatrice, à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Don Bosco. « Sa réponse a laissé de la place à l'espérance: 'Pourquoi pas?'. » partage le P. Chavez. Pour finir, le père Adriano Bregolin lui a demandé de tenir la statue de Marie Auxiliatrice dans son studio comme Auxiliatrice et Mère de l'Église, et à nouveau il a dit: « Je le ferai !»

Le Recteur Majeur et son Vicaire ont ensuite pris congé du Pape le remerciant pour l'opportunité qu'il leur avait accordé de le saluer personnellement et renouvelant la prière et la proximité de toute la Famille salésienne et en particulier de la Congrégation.

 

Article tiré de ANS, Agence Infos Salésiennes
28 mars 2013

 
 

 


Mot du jour

2018, une Année aux multiples défis… dont un nous interpelle plus fortement : le défi de l’éducation. Une société qui n’a pas comme premier souci l’éducation des jeunes est une société qui va à sa perte.

Ecoutons Don Bosco parler aux jeunes ! Il nous ouvre des portes... Parfois nous parlons beaucoup de Don Bosco, mais ne vaudrait-il pas mieux parler un peu moins de lui et parler beaucoup plus comme lui ?

Regardons Laura Vicuňa, jeune argentine, élève des Sœurs Salésiennes, que nous fêtons aujourd’hui comme Bienheureuse. Sa vie toute simple, donnée par amour, est le fruit de l’éducation reçue.

Avec les jeunes d’aujourd’hui que certains sociologues qualifient de « sans père, ni maître », essayons d’entrer dans un dialogue du cœur à cœur qui ouvre un chemin de confiance et d’amitié, qui propose une formation intégrale et un chemin de joie et d’intériorité spirituelle.
L’éducation n’est-elle pas avant tout « une affaire de cœur » ?

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « certains jeunes vivent mal Noël »

      rue de NoëlBientôt Noël, les rues et les maisons s’illuminent ! Il est temps de réfléchir à la fête, avec amis, famille, belle-famille… L’effervescence est au rendez-vous ! Pourtant, c’est l’une des périodes les plus difficiles pour les jeunes en institution. Voici le témoignage de Jean-Marie Petitclerc, qui durant 30 ans a dirigé des institutions sociales salésiennes.

      Lire la suite

    • Culture des jeunes : le rêve de devenir Youtubeurs

      YouTubeurs L’univers de Youtube est d’une grande richesse (musique, films…), mais les jeunes sont passionnés par ce que l’on appelle les youtubeurs. Vous connaissez ?

      Lire la suite

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite