Pascual Pape 1 355x248L'évènement remonte à jeudi dernier, le 21 mars. Le pape François a reçu au Vatican le Recteur Majeur, le Père Pascual Chavez, accompagné de son vicaire, le Père Adriano Bregolin. Le Pape a accueilli la lettre et les hommages du père Chávez et du père Bregolin, se montrant disponible à visiter Turin en 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«C'était une rencontre brève : quinze minutes ! Mais d'une grande intensité, au cours de laquelle nous avons remis au Saint-Père la lettre que je lui avais écrit à l'occasion de l'inauguration de son pontificat et la statue de Marie Auxiliatrice, qu'il a immédiatement embrassé" raconte le Recteur Majeur. «Tout ce que nous avons vu et éprouvé dès sa première présentation sur place Saint-Pierre, le soir inoubliable de son élection, nous l'avons vécu et expérimenté à nouveau personnellement ce soir : sa sympathie attrayante, sa grande simplicité, sa cordialité et sa capacité d'écoute et de relation. Il m'a reconnu et l'accolade par laquelle il m'a accueilli m'a fait sentir sa grande paternité.»

 

 

 

L'humanité du Pape est également apparue dans l'attention particulière pour la personne du Père Chávez. « Il m'a demandé des informations sur ma santé, parce qu'il avait su que j'avais été malade. Il m'a même demandé des informations sur le terme de mon mandat en qualité de Recteur Majeur. Je lui ai dit que grâce à Dieu j'avais recouvré la santé et j'étais à même de conduire mon service et que dans un an j'aurais terminé ma fonction de Supérieur. »

 

La proximité du Pape François avec la famille salésienne

 

Au cours de la conversation, il y a également eu des références à la proximité du Pape François avec la spiritualité et avec l'œuvre salésienne: la béatification de ZeffirinoNamuncurà ; son passé d'élève du Pensionnat salésien de Ramos Mejía ; sa dévotion à Marie Auxiliatrice ; son adhésion au Club de Football San Lorenzo.

Le Recteur Majeur et le père Bregolin ont également adressé quelques invitations au Pape François, dont celle de venir à Turin, le 24 mai 2015, pour la Fête de Marie Auxiliatrice, à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Don Bosco. « Sa réponse a laissé de la place à l'espérance: 'Pourquoi pas?'. » partage le P. Chavez. Pour finir, le père Adriano Bregolin lui a demandé de tenir la statue de Marie Auxiliatrice dans son studio comme Auxiliatrice et Mère de l'Église, et à nouveau il a dit: « Je le ferai !»

Le Recteur Majeur et son Vicaire ont ensuite pris congé du Pape le remerciant pour l'opportunité qu'il leur avait accordé de le saluer personnellement et renouvelant la prière et la proximité de toute la Famille salésienne et en particulier de la Congrégation.

 

Article tiré de ANS, Agence Infos Salésiennes
28 mars 2013

 
 

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Marie

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Maisons Don Bosco

    • Les adultes dans le Défi Citoyenneté : quelle est leur place ?

      Defit citoyente adultes 03 Quel doit être l’accompagnement des adultes dans les projets des jeunes ? Aujourd'hui, grâce aux rencontres entre établissements dans les régions et grâce aux relectures, les chefs d'établissement, les éducateurs comprennent mieux leur rôle dans les projets des jeunes. Même si les projets sont menés par les jeunes, l’accompagnement des adultes est un ressort central de la réussite des projets Défi Citoyenneté.

      Lire la suite

    • « Il était une fois l’abbé Vauloup… » l’histoire de l’établissement Giel Don Bosco mis en scène

      Giel theatre 2018 04 Pierre Chopin, salésien de Don Bosco à Giel Don Bosco, a créé une pièce de théâtre sur la naissance et l’évolution de l’établissement en cinq scènes. Intitulée « Il était une fois l’abbé Vauloup », le fondateur de l’Orphelinat de Giel, cette pièce a été jouée dimanche 16 septembre par des élèves de 4e dans l’amphithéâtre du lycée. Plus de 400 spectateurs enchantés ont assisté – et même participé - à la représentation. Interview du père Pierre Chopin.

      Lire la suite

    • De nouveaux établissements entrent dans le réseau Don Bosco

      Don Bosco Nouveau Etablissements 00 Le réseau Don Bosco compte 55 établissements en France, 6 en Belgique Sud, un au Maroc et un en Tunisie. Il y a également les établissements et réseaux associés ou invités. Certains établissements ont récemment rejoint le réseau Don Bosco ou sont en demande d’y entrer. Qui sont ces établissements qui entrent dans le réseau ?

      Lire la suite

    • Yahia Adane : « Le travail social n’est pas quantifiable »

      Yahia AEPCR Social 00 Qu’est ce qui donne du sens au travail social dans les quartiers ? Yahia Adane, directeur de l’association d’éducation populaire de Paris 20è et du réseau Don Bosco Action Sociale, témoigne de son approche du travail social. Fin aout, il rassemble tous les éducateurs de la structure et durant une journée il leur propose de réfléchir ensemble à cette question du sens du travail social.

      Lire la suite

    • Livre d’or de l’année scolaire au lycée Don Bosco à Marseille : « Don Bosco m’a redonné foi en mon avenir »

      don bosco marseille livre d or 01 L’année scolaire 2017-2018 s’achève et avec elle s’annonce le départ de nombreux jeunes et adultes. Ils ont laissé des empreintes visibles et invisibles au lycée Don Bosco de Marseille. Ils ont laissé des mots dans « un livre d’or » qui s’appelle : « Sans vous je ne peux rien faire ». Chaque année, les élèves volontaires transcrivent leurs sentiments vis-à-vis de l’établissement qu’ils quittent. Voici une des perles de ce cahier par le témoignage de Marie, accompagné de photos représentant des temps fort de l’année. Comme une maison, le lycée Don Bosco de Marseille éduque les jeunes… toujours et partout.

      Lire la suite

    • Camp d’été chez les Roms grace à ESPERE

      espere Lille don bosco 01 En 2010, Danièle Sciacaluga, Salésienne Coopératrice, visite les familles roms d’un camp de Lille. Pour faire face aux besoins éducatifs, en 2014, elle crée avec un prêtre salésien une association E.S.P.E.R.E. (Espoir Salésiens Pour les Enfants Roms d’Europe) pour promouvoir l’éducation des enfants en s’inspirant de la pédagogie de Don Bosco. Cet été 2018, l’aventure se poursuit. Ce fut le 5è camp. Une vraie collaboration se réalise l’été grâce au réseau DBAS.

      Lire la suite