Pele-Turin-2013 1004Les dernières vacances de printemps ont été marquées par les pèleringages à Turin des membres de la famille salésienne de Don Bosco : la paroisse St Jean Bosco de Paris, le lycée Don Bosco de Nice, le pèlerinage national de Salésiens Coopérateurs, le ViDÈS... Qu'est-ce qui peut motiver autant de visites de la terre natale de nos saints fondateurs ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Place de la Nation, Paris, 7h00 du matin. Ils sont 25 jeunes dont quelques adultes prèts à subir 8 heures d'autocar pour faire le trajet Paris - Turin. La raison : rendre visite à Saint Jean Bosco. Ou plutot, vivre un déplacement physique jusqu'aux terrres natale de Don Bosco pour vivre un déplacement intérieur et spirituel.

 

 

 

Pele-Turin-2013 1003La basilique aux BecchiAux Becchi, voir la petite maison de l'enfance du saint turinois, juste à côté de cette immense basilique dédiée à l'universalité de la mission salésienne ; voir Chieri où Jean Bosco y fait son séminaire mais où il apprend aussi plusieurs petits métiers ; voir Turin où les églises grandiront en même temps que le développement de l'œuvre salésienne... autant de raisons qui pousse chacun à découvrir comment Dieu et Marie ont permis à ce jeune garçon du Piemont de devenir le « Père et le maître de la jeunesse »*

 

 

 

A chaque groupe son parcours :

  • Les 88 Salésiens coopérateurs et coopératrices ont visité les Becchi (lieu natal) le samedi puis le Valdocco à Turin le dimanche. Là, Hélène Buschenrieder, coordinatrice nationale, a accueilli, durant la célébration à l'église Saint François de Sales, la promesse de cinq nouveaux Salésiens Coopérateurs.
  • Les jeunes de la paroisse St Jean Bosco ont commencé eux aussi par la découverte des lieux de l'enfance de Don Bosco. Les deux jours suivants étaient consacrés à Chierri et Turin, mais avec une petite escapade touristique au musée du Cinéma et notamment à son ascenceur panoramique ! Le quatrième jour, ils ont visité les petits villages où se vécurent les rencontres des 3 grands saints de cette terre : Dominique Savio, Joseph Caffaso et Jean Bosco.
  • Quant au VIDÈS, ils ont "poussé" leur voyage jusqu'à une centaine de kilomètre plus à l'est, dans le petit village de Mornèse. C'est là que Sainte Marie-Dominique Mazzarello s'occupera des jeunes filles de son village. Après sa rencontre avec Don Bosco, ils fonderont la congrégation des sœurs salésiennes.

 

Sébastien ROBERT
16 mai 2013

 

 

 

Ce voyage à la "source" du charisme a donné à chacun l'occasion d'approfondir sa foi dans ce Dieu agissant et dans l'accompagnement bienveillant de la Vierge Marie, à l'image de ce qu'ont vécu ces grands saints italiens !

 

Pele-Turin-2013 1002Dans le petit village de San Giovani, près des Bechhis, où est né Dominique SavioCoop Turin 355Dans l'église Saint François de Sales à Turin (Valdocco) où 5 coopérateurs ont émis leur promesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pele-Turin-2013 1005"Colle Don Bosco" (la Colline Don Bosco) aux BecchiPele-Turin-2013 1001A Chieri où Jean Bosco fait ses études et son séminaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Le pape Jean-Paul II proclame Saint Jean Bosco "Père et maître de la jeunesse" lors des festivités du centenaire de la mort de Jean Bosco en 1988.

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite