Prix du Jury 355x248Près de quatre-vingt participants, venus des quatre coins de la France et au-delà, étaient au rendez-vous de ce 8ème festival du clip vidéo. Organisé au Centre Jean-Bosco de Lyon le 1er juin, ils ont présenté leurs fims préparés durant l'année sur des thèmes très différents : jeux vidéos, sexisme, sida, alcool... Une belle soirée où l'humour était aussi au rendez-vous !

 

 

 

 

Dés l'ouverture du Festiclip, un personnage prend place au milieu des participants. Il a un accoutrement original et une forte voix : Claude-Eric Mignon, venu pour un casting de la Nouvelle Star. S'est-il trompé de salle ? Ce rôle décalé est tenu par Rodolphe Fior, APS, auquel l'Atelier Multimédia a demandé d'apporter une note d'humour dans l'animation du festival. Il sera adopté par tous les participants !

 

 

Lancement et déroulement

Pour ce 8ème Festiclip, neuf clips sont en compétition, un dixième est projeté hors concours. Les thèmes abordés sont variés. Conformément au règlement, ils traitent de sujets concernant le monde des jeunes et invitent au débat : jeux vidéo, sexisme, sida, alcool, exclusion, passage du collège au lycée, histoire de famille.


Pour chacune de ces présentations faites par les jeunes, Serdu, le dessinateur de Don Bosco Aujourd'hui, et membre du jury, trouve l'inspiration. Projeté sur le côté de la scène, les participants voient ainsi «en live» un dessin de l'artiste dessinateur.
Puis, les participants notent le clip projeté, à l'exception du leur.

  • Une note sur 8 pour la qualité technique ;
  • une note sur 12 pour le scénario et le message.

Après la projection de 3 clips, un temps d'animation est offert où les participants découvrent les trésors cachés de Claude-Eric dans son rôle de chanteur puis d'acteur. A la fin de son show et avant d'aller dormir – car il a déjà mis son pyjama –, il laisse le message suivant à chacun : « On n'est pas responsable de la tête qu'on a mais on est responsable de la tête qu'on fait. »

Délibération

Avant de décerner les prix, le jury, dans un souci pédagogique, donne une appréciation à chaque clip, relevant les aspects positifs et des éléments à travailler pour un futur projet vidéo. Sr Marie-Agnès Chetcutti, présidente du Festiclip, prend la parole au nom du jury : « Le jury félicite l'ensemble des participants pour avoir osé aborder des sujets qui habitent leur vie, d'avoir eu l'audace d'en faire un film. Il a été touché par l'énorme travail réalisé avec leur accompagnateur, un travail d'équipe, dans la recherche de bonne prise d'images, de son. »

  • Le prix du public est décerné à « Replay », un clip réalisé par les jeunes du Campus de Pouillé. Ce film aborde le thème du sexisme ; il a été apprécié par le public par son originalité, son découpage et la surprise de retournement de situation.
  • Le prix du jury revient à « Vengeance ou pardon ». Ce clip réalisé par la maison de Laurenfance aborde différents sujets comme celui de l'origine, la culpabilité, la conséquence des actes, le juy a bien apprécié le scénario.
  • un prix exceptionnel de l'humour est remis aux jeunes du Puits de l'Aune, grace à la présence de Serdu, pour leur clip « Mario et Luigi – Niveau lycée ».
  • Le prix de la créativité a également été décerné à ce lycée. Un clip traitant des pièges à éviter en arrivant au lycée et apprécié par son originalité de traitement des gags visuels qui ont fait sourire.

Ce 8ème festival s'achève par un mot du soir « origamiesque », présenté par Pierre Hoang, membre de l'atelier multimédia. Celui-ci, dans la réalisation d'une étoile, met en avant l'importance des différentes branches de celle-ci pour donner en finale une magnifique œuvre. Le lien est ainsi fait avec le projet Festiclip : c'est en équipe que les jeunes, accompagnés d'un adulte, ont donné le meilleur d'eux-mêmes dans la réalisation de leur clip vidéo pour ainsi pouvoir le présenter dans ce festival et autour d'eux.


Rendez-vous est donné pour le 9ème festiclip, le 24 mai 2014 !

Vincent Grodziski
6 juin 2013

Les clips primés sont visibles plus bas

 

 Commentaires du Jury 355x248Le jury souligne les points positifs des clipsDon Bosco Lyon 355x248Ambiance très positive de la salle

 

Don Bosco Marseille 355x2488ème participation de Don Bosco MarseilleFestiClip 2013 01 355x248L'ensemble des festivaliers prend la pose

 

Intermaide 355x248L'animation déjantée de Claude-Eric MignonLaurenfance 355x248L'équipe de Laurenfance

 

Les-trophes 355x248Les trophées et l'inhabituel prix de l'humourLe publi 2 355x248L'amphithéatre du Centre Jean Bosco

 

Mot du soir 355x248Pierre Hoang nous livre un original mot du soirNotation du public 355x248Les notations se font avec beaucoup de sérieux

 

Prix du Jury 2 355x248Sr Marie-Agnès Chetcuti remet le prix du jury à LaurenfancePrix du Public 355x248Les auteurs de "Replay" reçoivent le prix du public

 

Serdu au travail 355x248Serdu dessinateur humoristique à l'oeuvreSerdu derniers croquis 355x248Les derniers croquis de Serdu

 

« Replay » par le lycée horticole de Pouillé

« Vengeance ou Pardon » par Le Valdocco Laurenfance

Pour aller plus loin

  •  Le Festiclip, qu'est ce que c'est ? Un événement annuel organisé par l'Atelier Multimédia de la famille salésienne pour primer les meilleurs films vidéos réalisés par les jeunes pour les jeunes.
  • Tous les établissements de France et d'ailleurs peuvent y participer. Voir le réglement 2013.
  • Certaines vidéos des jeunes réalisées pour le  festival peuvent être visionnées sur le site de l'Atelier Multimédia : elles sont refilmées avec des moyens professionnels et sont intégrés dans la collection D'Clic. Des vidéos faites par les jeunes, pour les jeunes à découvrir !

Mot du jour

En ces jours de rentrée, je rêve que les jeunes soient différents de l’année passée : « ah s’ils pouvaient courir pour rejoindre les cours,... pour rejoindre mon cours !!! » … Et je ne me lasse pas de leur exprimer : « arrêter de traîner les pieds ! » … J’oublie que le jeune rêve aussi que je sois différent de l’année passée : « ah si les adultes pouvaient prendre le temps de traverser la cour ». Très attaché à l’importance pour l’adulte de s’approcher des jeunes, de participer à leurs conversations, de s’intéresser à leurs passions, d’écouter leurs interrogations, Don Bosco lui-même a pleuré amèrement en constatant que ses éducateurs avaient tout simplement zappé cette posture éducative essentielle. Oser un bonjour. Tendre une main. Lâcher un sourire. Accueillir une question. Proposer un dialogue. Prendre le temps de traverser la cour de récré, ce lieu qui n’a pour seule frontière que le Ciel … et le cœur du jeune… Tout à l’heure, quand mon collègue m’invitera à me réfugier derrière un café dans la salle des profs, je lui répondrai simplement : « j’peux pas, j’ai cour ! ».

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Maisons Don Bosco

    • Camp d’été chez les Roms grace à ESPERE

      espere Lille don bosco 01 En 2010, Danièle Sciacaluga, Salésienne Coopératrice, visite les familles roms d’un camp de Lille. Pour faire face aux besoins éducatifs, en 2014, elle crée avec un prêtre salésien une association E.S.P.E.R.E. (Espoir Salésiens Pour les Enfants Roms d’Europe) pour promouvoir l’éducation des enfants en s’inspirant de la pédagogie de Don Bosco. Cet été 2018, l’aventure se poursuit. Ce fut le 5è camp. Une vraie collaboration se réalise l’été grâce au réseau DBAS.

      Lire la suite

    • « Va à la pompe ! » L’éducation selon Don Bosco

      education don bosco 03 Lorsque des éducateurs se plaignaient auprès de Don Bosco de ne pas être écoutés par les jeunes et de ne pas savoir comment les prendre, Don Bosco disait : « Va à la pompe ». Il y avait, dans la cour du Valdocco, une fontaine autour de laquelle il y avait toujours un attroupement de jeunes qui se bousculaient pour boire ou pour ramollir la pagnote trop dure du petit déjeuner. C’est là que l’éducateur, en se mêlant à la file, pouvait entendre les conversations, connaître les centres d’intérêt des garçons, leurs préoccupations du moment. L’éducateur était ainsi en prise directe sur leur culture et pouvait sentir l’atmosphère générale. Don Bosco suggérait aussi à l’éducateur d’être moins dur, moins rigide, de « ramollir » son quotidien.

      Lire la suite

    • Le Festiclip est cette année un festival européen sensible au monde des laissés pour compte

      fasticlip 2018 04 La treizième édition du FestiClip, festival de vidéoclips réalisé par et pour des jeunes de 15 à 20 ans, s’est déroulé au Centre Jean Bosco le 2 juin. Participaient cette année, outre bien sûr la Belgique et la France, l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne. Les films étonnent par leur qualité et leur thématique. Aujourd’hui, c’est la manière de traiter les laissés pour compte qui interroge les jeunes. Logo video80

      Lire la suite

    • Festifoot 2018 : la coupe du monde version salésienne

      festifoot 2018 caen 07 La coupe du monde de foot en version salésienne ? Comment ça, vous ne connaissez pas ? Festifoot ! Mais si, c’est ce rassemblement de 60 jeunes venus de toute la France pour partager un week-end exceptionnel, plein de partage, de fair-play, et de sport ! Avec la participation de huit équipes, soit 55 jeunes de 15 ans environ, le Festifoot du mois de juin n’a jamais connu un tel succès.

      Lire la suite

    • Quatre jours de formation approfondie pour les élèves les plus engagés

      formation eleves engages 01 Voyage à Biville : c’est une initiative des quatre établissements scolaires de l'Ouest au début des vacances de Pâques.  Une quarantaine d'élèves des établissements de l'Ouest. Elèves en difficulté ou non. Il s'agit de quelques jeunes parmi les plus engagés dans la vie de l'établissement. Le projet est une formation approfondie pour les élèves les plus engagés à l’image de ce que faisait Don Bosco.

      Lire la suite

    • Les premières Assises de Don Bosco Action Sociale

      don bosco action sociale assises 01 Les 24 et 25 mai 2018, le réseau Don Bosco Action Sociale a organisé ses premières assises à l’Institut Don Bosco de Gradignan (Gironde). Celles-ci ont regroupé plus de 100 dirigeants des 65 établissements et services d’action sociale du réseau : présidents, administrateurs, directeurs, cadres de direction. Ces participants ont pu ainsi prendre conscience de la force et du dynamisme de ce réseau.Logo video80

      Lire la suite