Prix du Jury 355x248Près de quatre-vingt participants, venus des quatre coins de la France et au-delà, étaient au rendez-vous de ce 8ème festival du clip vidéo. Organisé au Centre Jean-Bosco de Lyon le 1er juin, ils ont présenté leurs fims préparés durant l'année sur des thèmes très différents : jeux vidéos, sexisme, sida, alcool... Une belle soirée où l'humour était aussi au rendez-vous !

 

 

 

 

Dés l'ouverture du Festiclip, un personnage prend place au milieu des participants. Il a un accoutrement original et une forte voix : Claude-Eric Mignon, venu pour un casting de la Nouvelle Star. S'est-il trompé de salle ? Ce rôle décalé est tenu par Rodolphe Fior, APS, auquel l'Atelier Multimédia a demandé d'apporter une note d'humour dans l'animation du festival. Il sera adopté par tous les participants !

 

 

Lancement et déroulement

Pour ce 8ème Festiclip, neuf clips sont en compétition, un dixième est projeté hors concours. Les thèmes abordés sont variés. Conformément au règlement, ils traitent de sujets concernant le monde des jeunes et invitent au débat : jeux vidéo, sexisme, sida, alcool, exclusion, passage du collège au lycée, histoire de famille.


Pour chacune de ces présentations faites par les jeunes, Serdu, le dessinateur de Don Bosco Aujourd'hui, et membre du jury, trouve l'inspiration. Projeté sur le côté de la scène, les participants voient ainsi «en live» un dessin de l'artiste dessinateur.
Puis, les participants notent le clip projeté, à l'exception du leur.

  • Une note sur 8 pour la qualité technique ;
  • une note sur 12 pour le scénario et le message.

Après la projection de 3 clips, un temps d'animation est offert où les participants découvrent les trésors cachés de Claude-Eric dans son rôle de chanteur puis d'acteur. A la fin de son show et avant d'aller dormir – car il a déjà mis son pyjama –, il laisse le message suivant à chacun : « On n'est pas responsable de la tête qu'on a mais on est responsable de la tête qu'on fait. »

Délibération

Avant de décerner les prix, le jury, dans un souci pédagogique, donne une appréciation à chaque clip, relevant les aspects positifs et des éléments à travailler pour un futur projet vidéo. Sr Marie-Agnès Chetcutti, présidente du Festiclip, prend la parole au nom du jury : « Le jury félicite l'ensemble des participants pour avoir osé aborder des sujets qui habitent leur vie, d'avoir eu l'audace d'en faire un film. Il a été touché par l'énorme travail réalisé avec leur accompagnateur, un travail d'équipe, dans la recherche de bonne prise d'images, de son. »

  • Le prix du public est décerné à « Replay », un clip réalisé par les jeunes du Campus de Pouillé. Ce film aborde le thème du sexisme ; il a été apprécié par le public par son originalité, son découpage et la surprise de retournement de situation.
  • Le prix du jury revient à « Vengeance ou pardon ». Ce clip réalisé par la maison de Laurenfance aborde différents sujets comme celui de l'origine, la culpabilité, la conséquence des actes, le juy a bien apprécié le scénario.
  • un prix exceptionnel de l'humour est remis aux jeunes du Puits de l'Aune, grace à la présence de Serdu, pour leur clip « Mario et Luigi – Niveau lycée ».
  • Le prix de la créativité a également été décerné à ce lycée. Un clip traitant des pièges à éviter en arrivant au lycée et apprécié par son originalité de traitement des gags visuels qui ont fait sourire.

Ce 8ème festival s'achève par un mot du soir « origamiesque », présenté par Pierre Hoang, membre de l'atelier multimédia. Celui-ci, dans la réalisation d'une étoile, met en avant l'importance des différentes branches de celle-ci pour donner en finale une magnifique œuvre. Le lien est ainsi fait avec le projet Festiclip : c'est en équipe que les jeunes, accompagnés d'un adulte, ont donné le meilleur d'eux-mêmes dans la réalisation de leur clip vidéo pour ainsi pouvoir le présenter dans ce festival et autour d'eux.


Rendez-vous est donné pour le 9ème festiclip, le 24 mai 2014 !

Vincent Grodziski
6 juin 2013

Les clips primés sont visibles plus bas

 

 Commentaires du Jury 355x248Le jury souligne les points positifs des clipsDon Bosco Lyon 355x248Ambiance très positive de la salle

 

Don Bosco Marseille 355x2488ème participation de Don Bosco MarseilleFestiClip 2013 01 355x248L'ensemble des festivaliers prend la pose

 

Intermaide 355x248L'animation déjantée de Claude-Eric MignonLaurenfance 355x248L'équipe de Laurenfance

 

Les-trophes 355x248Les trophées et l'inhabituel prix de l'humourLe publi 2 355x248L'amphithéatre du Centre Jean Bosco

 

Mot du soir 355x248Pierre Hoang nous livre un original mot du soirNotation du public 355x248Les notations se font avec beaucoup de sérieux

 

Prix du Jury 2 355x248Sr Marie-Agnès Chetcuti remet le prix du jury à LaurenfancePrix du Public 355x248Les auteurs de "Replay" reçoivent le prix du public

 

Serdu au travail 355x248Serdu dessinateur humoristique à l'oeuvreSerdu derniers croquis 355x248Les derniers croquis de Serdu

 

« Replay » par le lycée horticole de Pouillé

« Vengeance ou Pardon » par Le Valdocco Laurenfance

Pour aller plus loin

  •  Le Festiclip, qu'est ce que c'est ? Un événement annuel organisé par l'Atelier Multimédia de la famille salésienne pour primer les meilleurs films vidéos réalisés par les jeunes pour les jeunes.
  • Tous les établissements de France et d'ailleurs peuvent y participer. Voir le réglement 2013.
  • Certaines vidéos des jeunes réalisées pour le  festival peuvent être visionnées sur le site de l'Atelier Multimédia : elles sont refilmées avec des moyens professionnels et sont intégrés dans la collection D'Clic. Des vidéos faites par les jeunes, pour les jeunes à découvrir !

Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e7

À entendre nos jeunes interviewés, la famille est au cœur de tous les apprentissages. Parfois contradictoires. Apprendre « à faire confiance aux gens », « à ne faire confiance qu’à soi-même. », « à toujours me méfier », « à ne jamais dépendre de quelqu’un.

Au-delà de ces divergences, il y a un socle commun de valeurs. Les parents, ce sont eux qui apprennent la vie résume simplement Tiphaine. L’apprentissage du respect revient souvent associé à celui des valeurs. «Mes parents m’ont tout appris… Ils ont fait ce que je suis, la femme que je suis » souligne Anaïs. « Ils m’ont appris à être heureux, à être quelqu’un de bien » (Nicolas).

Question : L’apprentissage semble aller de soi au sein de la famille mais prenons-nous assez le temps de réfléchir à ce compagnonnage primordial ?

Voir le 7è épisode : Qu’as-tu appris de tes parents ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite