Logo-JMJ-345x248Dans vingt jours auront lieu les Journées Mondiales de la Jeunesse à Rio. Trois délégués du Mouvement Salésien des Jeunes France-Belgique Sud (MSJ) participeront à cet événement : David Viagulasamy, Président du MSJ, Anne-Florence Perras, Vice-Présidente du MSJ et le Père Vincent Grodziski, accompagnateur salésien du MSJ. Ces trois ambassadeurs du charisme de Don Bosco expriment leurs attentes pour Don Bosco Aujourd'hui.

 

 

 

 

 

 

DBA : Que représente pour vous les JMJ ?

Anne-Florence : Participer aux JMJ de Rio de Janeiro est une immense joie pour moi. Cette expérience va me permettre de redécouvrir Dieu dans une ambiance de feu. Le Christ nous rassemble et nous envoie en mission pour transmettre le dynamisme qui nous anime : "Allez donc, de toutes les nations, faites des disciples !"

 

David : Il s'agit pour moi d'un grand temps de ressourcement et de rendez-vous avec les grands jeunes chrétiens catholiques de monde d'aujourd'hui pour un grand temps de partage, de communion. Par ces journées, le Pape nous lance en défi d'être des hommes et des femmes acteurs du monde et non spectateur, il nous invite à nous engager être des témoins de notre foi auprès des autres.

 

Vincent : C'est une grande aventure qui a commencé par Saint Jacques de Compostelle en... 1989, lorsque je faisais partie du mouvement Jeunesse Mariale... et qui a été un moteur dans l'orientation de ma vie. Les JMJ sont une belle expérience de foi. 

DBA : Comment vous y préparez-vous ?

Anne-Florence :  Je m'y prépare en priant pour ces JMJ, pour tous les jeunes du monde entier animés par une même foi. Je me remémore aussi les moments forts vécus à Madrid en 2011 ! Et pour réussir notre arrivée de l'autre côté de l'océan... quelques préparatifs logistiques s'imposent également avant le départ !!!

 

David : Cette année, nos relations avec le MSJ Portugal et le MSJ Espagnol, nous ont conduits à entreprendre le rêve d'un voyage en délégation avec les trois pays réunis. Depuis l'assemblée générale du MSJ Europe en Novembre 2012, nous préparons "à distance" tout notre voyage au Brésil. Dans cette préparation collaborative chacun apporte une pierre à la réussite du projet.

 

Vincent : Depuis plusieurs années, nous travaillons avec nos amis du MSJ d'Espagne et du Portugal. En ce moment, nous travaillons avec nos interlocuteurs espagnols par skype et par mail. Le programme se finalise. Nous serons accueillis la première semaine à Sao Polo avant de rejoindre Rio la deuxième semaine. Et le message de Benoit XVI à l'occasion des JMJ 2013 nous aide à préparer spirituellement cette rencontre.

DBA : Qu'attendez-vous des JMJ de Rio ?Depart Rio 355x248David, Anne-Florence et le père Vincent

Anne-Florence : Cette belle expérience de fraternité me permettra d'affermir ma foi et de vivre avec ferveur mes engagements au quotidien. Ce sera aussi l'occasion de découvrir un nouveau continent, une nouvelle culture... et bien sûr de nouveaux visages de l'Église !

 

David : La grande journée du MSJ MONDE du 24 Juillet sera un moment important où auront lieu le Forum Mondial du MSJ et la Fête du MSJ en compagnie du Recteur Majeur, le Père Pascual Chavez et de la Mère Générale Yvonne Reungoat. Au retour notre mission sera de partager le maximum aux jeunes du MSJ et de témoigner de cette grande fraternité au sein du MSJ au niveau mondial.

 

Vincent : J'aimerais renforcer nos liens avec nos amis du MSJ au Brésil et grâce au forum international du MSJ de découvrir différentes réalités du mouvement. J'aimerais y vivre une nouvelle expérience de foi avec les jeunes du monde entier.

Propos recueillis par la rédaction
27 juin 2013


 

Le MSJ du BresilMSJ Brésil. En arrière plan, la croix offerte par Jean-Paul II au MSJ. Elle fait aujourd'hui le tour du monde. PeAgnaldoSoaresLima 355x248MSJ Brésil. Les jeunes brésiliens se préparent à rencontrer la délégation France et Belgique Sud.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin

 

Le site des JMJ 2013  http://www.rio2013.com/fr

Le site du MSJ du Brésil http://mjs.org.br/fr

Le site du Mouvement salésien des jeunes France http://www.msj-france.fr

Vous êtes animateurs ou grand jeunes ( 18 - 30 ans) dans le réseau salésien de Don Bosco, vous avez participé à une formation BAFA Salésien, Camp Inter-jeunes, au Campobosco, Ephata ou même vous êtes animateurs intéressé par la pédagogie salésienne. Retrouvez le MSJ sur son site

Pour trouver le MSJ proche de chez vous http://www.msj-france.fr/map

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e7

À entendre nos jeunes interviewés, la famille est au cœur de tous les apprentissages. Parfois contradictoires. Apprendre « à faire confiance aux gens », « à ne faire confiance qu’à soi-même. », « à toujours me méfier », « à ne jamais dépendre de quelqu’un.

Au-delà de ces divergences, il y a un socle commun de valeurs. Les parents, ce sont eux qui apprennent la vie résume simplement Tiphaine. L’apprentissage du respect revient souvent associé à celui des valeurs. «Mes parents m’ont tout appris… Ils ont fait ce que je suis, la femme que je suis » souligne Anaïs. « Ils m’ont appris à être heureux, à être quelqu’un de bien » (Nicolas).

Question : L’apprentissage semble aller de soi au sein de la famille mais prenons-nous assez le temps de réfléchir à ce compagnonnage primordial ?

Voir le 7è épisode : Qu’as-tu appris de tes parents ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite