volontaire vides fCette année encore, les salésiens d'Italie, en collaboration avec le Volontariat international pour le Développement (VIS), proposent aux jeunes et aux adultes une expérience de formation dans les pays pauvres. Prêts au départ 241 jeunes, 37 accompagnateurs: 32 salésiens et Filles de Marie Auxiliatrice, 2 couples d'époux et une animatrice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jeunes, âgés de 18 à 35 ans, se sont préparés par une formation spécifique suivies ces derniers mois dans les Provinces salésiennes d'Italie. L'expérience, dont l'une des conditions de base c'est d'être vécue en groupe, se concrétise aujourd'hui dans des certaines nations de l'Europe de l'est, de l'Afrique ou de l'Amérique du sud.

 

Malgré la différence de lieux et de projets dans lesquels les jeunes se trouveront à agir, leur journée type comprendra: prière, activité d'animation avec les jeunes et les enfants, rencontres avec les protagonistes de la vie sociale locale (enseignants, journalistes, religieux, opérateurs sanitaires, agriculteurs, artisans etc.), célébration de l'Eucharistie.

 

Ce n'est pas un voyage touristique !

 

La motivation profonde qui pousse les participants, c'est la volonté de vivre une expérience de service et de confrontation qui conduira à un examen sérieux de l'orientation de leur vie. La vie des pauvres, leur dignité mise en lumière par le manque de superstructures, et parfois par le manque de ce qui est nécessaire, leur capacité de recommencer à lutter chaque jour, produisent un jugement silencieux mais efficace sur la qualité de nos choix et de nos projets, sur ce que nous jugeons indispensable et sur l'envergure de notre spiritualité. La conséquence naturelle est une vérification du cadre de valeurs auxquelles nous inspirer pour nos décisions et l'acquisition d'une nouvelle mentalité pour devenir des opérateurs de paix et de développement capables de choix concrets cohérents avec ce que nous avons connu.

 

L'expérience, qui généralement dure un mois, offre la possibilité d'approfondir la connaissance d'autres cultures et des causes de la pauvreté et du sous-développement qui affligent certains peuples. Une expérience qui aidera les jeunes, quand ils seront rentrés chez eux, à être des citoyens plus conscients, capables de devenir des agents de changement social et politique et à se prodiguer pour des possibles choix personnels de volontariat international.

 

ANS

18 juillet 2013

 

Pour aller plus loin

Pour comprendre comment le Vidès prépare les jeunes à partir, découvrir les objectifs du Vidès : lire l'interview de MB. Scherperel
Lire aussi les témoignages passionnants de volontaires Vidès : Adeline à Cotonou, Félicité au Gabon, Bertille à Cotonou...

Rendez-vous sur le site du Vidès France
 

 


Mot du jour

Tous les matins, Noémie se rend au collège. Elle est heureuse d’y retrouver ses amis. A vrai dire, c’est bien la seule chose qui lui donne envie de se lever de bonne heure. Noémie est la dernière de sa classe. Ses professeurs sont désemparés… Ses parents, tourmentés par l’échec de leur fille, se demandent comment elle pourra réussir dans la vie avec de tels résultats ?

Mais, ce matin, Noémie se lève de bonheur ! Ce ne sont pas ses résultats qui lui empêcheront de réussir sa vie et de réaliser son rêve : devenir couturière ! Ce qui lui importe : tisser des liens… et être la première à l’école de la Vie !

Si vous n’avez pas été le premier de la classe, c’est pour une seule raison : vous êtes candidat à être le premier à l’école de la Vie !

Il n’est jamais trop tard pour reprendre ses études…

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi