Campo6 355x248Plus de 300 jeunes et adultes se sont retrouvés cette année à Ressins pour participer à la 9ème édition du Campobosco. Durant quatre jours, ils ont approfondi le thème « application e-quilibre » et ainsi testé différentes applications*. De quoi donner de l'équilibre à leur vie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«Ambition et rêve », « chaque jour, voir une joie ! », « amitiés », « anti-préjugés », « partage, rencontre », « respect, confiance, fraternité, courage, écoute », « application sourire : une phrase tous les jours pour voir la vie avec humour ! »... c'est un ensemble d'applications, écrites par les jeunes, qui ont pris place à côté de la croix dans la chapelle de Ressins. Toutes ces applications ont été expérimentées durant le Campobosco.

 

Un programme équilibré

 

Dès l'arrivée des jeunes, l'invitation est faite de vivre l'ensemble des propositions. « Moi, ce qui me branche c'est la danse, dit Pierre. Je vais très rarement à la messe mais, ici, il y a une ambiance et les messes sont dynamiques ! » Les 250 jeunes font le choix parmi une vingtaine d'ateliers qui leur sont proposées : danses, origami, slam, théâtre, vidéo, fleurs en papier, djembé... La veillée finale est l'occasion de mettre en avant les talents des jeunes et ce qu'ils ont appris, durant ces 4 jours,par leur passage sur la scène.

Comme tous les ans, deux témoins viennent partager leur expérience : Mickaël, sapeur-pompier et Emmanuel, prénovice salésien. « Entendre des témoins parler de leur vie m'aide aussi à réfléchir sur ce que je veux faire plus tard, partage Marie. Je trouve très courageux le défi relevé par Mickaël, qui au départ ne pensait pas devenir pompier. J'ai été touchée aussi par le témoignage d'Emmanuel et son expérience auprès des pauvres en Chine. »

 

Des volontaires engagés

 

Une vingtaine de volontaires se sont engagés dans les différentes commissions. Ils se sont mis au service des jeunes. Damiens était volontaire pour la première fois : « J'ai demandé à être volontaire car je voulais être derrière la scène, voir comment ça se passe derrière les coulisses, comprendre tout ce qui fait qu'un Campobosco se passe super bien, et voir l'équipe qui organise tout cela, et en faire partie. »


Avec ces jeunes volontaires, une soixantaine d'adultes était présent pour donner un coup de main dans divers services. De même une équipe était constituée pour se mettre à l'écoute des jeunes. Cette équipe proposée, chaque jour, une question liée au thème « Application e-quilibre ». Les jeunes réunis en fraternité le soir ont pu aussi apprendre à se connaître et réfléchir sur différents sujets.

 

Rendez-vous est donné pour fêter les dix ans du Campoboscoau Collé Don Bosco en Italie du 22 au 27 août 2014 !

 

 

Vincent Grodziski

29 aout 2013

 

* Que veut dire Application ? Aujourd'hui utilisé sur les téléphones portables, ce sont des petits programmes qui permettent de réaliser une action précise (ex : convertir une monnaie dans une autre, connaître le quai de départ de son train...)

 

 

 

 Campo5 355x248Célébration en extérieurCampo4 355x248Jingle de mise en train !Campo1 355x248pxTournoi sportifCampo3 355x248Et relecture en fraternité

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Toutes les nouvelles du Campobosco par le JT Chti'NN. Rendez-vous sur
www.facebook.com/campobosco.fr (page publique : aucune inscription n'est nécessaire)

 

le site du Campobosco

 

 

 


Mot du jour

D'abord, il y a le vert
Qui repose les yeux
Puis surgit le bon air
Qui fait tourner la tête
Et qui sent bon la terre.
Parfois, il y a le cerf.
Vers le mois de septembre,
Avec un peu de chance,
On peut entendre son brame
S’il ne fait pas pluvieux.
En mars et en novembre,
Un concert de trompettes
Semble tomber du ciel.
En pleine migration,
Mesdames les grues claironnent
Pour avertir le monde
Du changement de saison.
Souvent, il y a la pluie
Qui mouille et qui pénètre
Jusqu’au bout de nos os.
Mais au mois de juillet,
Réchauffés de soleil,
Nous cueillerons, merveille,
Un panier de myrtilles.
Il y a le silence
Souligné par la brise
Ou le chant des oiseaux.
Enfin il y a l’arkose,
Grès feldspathique
Aux couleurs brunes et roses
Qui donne à la bâtisse
Un air magnifique.
Avec tant de beauté
Où l’âme se repose
Les gens disent de Farnières :
«quel petit paradis ! »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite