Forgeassoud une 355pxCette 5ème édition a dépassé toutes les attentes. Le village-vacances de Forgeassoud était presque plein avec 190 personnes, une cinquantaine de plus que la dernière édition à Samoëns, en 2012 : 90 enfants et jeunes de 0 à 18 ans et un tiers de nouveaux participants tous séduits à la fin et déjà prêts et motivés pour la prochaine édition. Mais qu'est-ce qui séduit autant ? Réponses dans nos interviews vidéos.

 


Un temps fort de vacances dans un lieu unique ouvert à tous


Ces quatre jours sont d'abord un temps de pause, de liberté et de repos à 1 000 m d'altitude, au cœur du Massif des Aravis, à Saint-Jean-de-Sixt, pour respirer le grand air et profiter d'une vue panoramique aux couleurs automnales, à couper le souffle.


Le village-vacances de l'AEC propose en plus une piscine couverte et chauffée, un sauna et plusieurs autres équipements de loisir largement utilisés pour le plus grand bonheur de tous !

 

 


Se forger sa propre opinion dans l'écoute et le débat


Chaque matin, pendant que les enfants étaient pris en charge le matin par les clubs animés par les animateurs du village-vacances, les adultes et parfois même les ados, ont accueilli un grand témoin.

  • Le chanteur Grégory Turpin qui participe à l'aventure de l'album « Thérèse Vivre d'amour » composé par Grégoire, dans lequel il interprète notamment un duo avec Natasha St-Pier a évoqué son parcours, tortueux, entre carmel et show-biz. Un témoignage fort et poignant qui se résume par les trois piliers qui fondent aujourd'hui sa vie : la fidélité à la prière et en particulier le sacrement du pardon tous les mois, la musique et le travail avec les jeunes.
  • Invité en tant que prêtre salésien, il y a 1 an, c'est le nouveau provincial des salésiens de Don Bosco de France-Belgique qui a été accueilli. Le père Daniel Federspiel a témoigné de son parcours, sacrément atypique et de sa vocation unique : être prêtre au milieu des clowns ; être clown au milieu des prêtres. Une invitation à découvrir le monde du clown qui a une manière évangélique de regarder le monde à travers un chemin christique : absorber et assimiler ce qu'il perçoit du monde pour le retraduire en joie !
  • Fabrice Hadjadj a enchanté par ses propos hautement philosophiques. Commentant sa biographie, il reprend le passage qui concerne sa conversion : « Il n'a pas choisi le Christ et s'il pouvait, enfin, ça l'arrangerait, il l'éviterait, tellement croire est exigeant ! » Il témoigne aussi que plus on connait Dieu, moins on le comprend. De ce fait, la foi n'est pas une question de technique ou de moyens mais de vie grâce aux rencontres et aux relations de proximité !
  • Quelle joie enfin, d'entendre le webmaster du portail de la famille salésienne, Sébastien Robert, coadjuteur salésien ! Il a décrypté les codes de Facebook pour rassurer et aider à éduquer plus sereinement les jeunes pour qui elles sont une évidence !

Jouer et développer ses talents artistiques et sportifs

La deuxième édition du Boscathlon, défi sportif par équipe de 3 sur les sentiers de moyenne montagne autour du village, sous forme de course d'orientation a remporté de nouveau, un immense succès. Trois parcours sont proposés : alpin, découverte et marche pour tous les âges et tous les niveaux ! Deux veillées ont permis à chacun de jouer en équipes intergénérationnelles, d'explorer ses talents artistiques et d'oser se produire sur une scène : ambiance salésienne assurée !

 


Vivre un temps de ressourcement spirituel


Il est toujours aussi surprenant de voir tant de monde présent et particulièrement les plus jeunes, à la prière du matin et aux messes quotidiennes. Quel moment fort également que la veillée spirituelle entièrement consacrée à la prière personnelle, au quotidien.
Vous l'aurez compris, ces quatre jours sont un concentré de la pédagogie salésienne proposé à tous par les associations des anciens, anciennes et amis de Don Bosco, aidées de toute la famille salésienne !

 

 


Karine Gold-Dalg

5 novembre 2013

 



 

Clip 277 355Des animations avec les petits. Ils en profitentClip 294 355Pendant que les grands courent pour le BoscathlonClip 394 355Des temps de prière deux fois par jour invitent au recueillementClip 404 355Et la prière, comment c'est chez vous ? Réflexion et partage

 

Clip 290 355Chacun profite de la terrasse, pour déjeuner ou se reposerClip 677 355Dans un cadre magnifique un peu coupé du mondeIMG 5064 355Le week-end allie la détente et la réflexion avec

 Gregory Turpin2 355x248Grégory Turpin, chanteur et compositeur

IMG 5080 355Daniel Federspiel, prêtre et clownIMG 5086 355Fabrice Hadjaj, penseur atypique et philosophe

Pour aller plus loin

  • L'AEC, Association Educative et Culturelle, est issue des fédérations des amis et anciens élèves d'établissements salésiens. Ces fédérations sont à l'initiative du week-end aidée par toute la famille salésienne.

Mot du jour

L’engagement humanitaire est un souci pour l’homme qui conduit à en prendre soin partout où il souffre. C’est une conscience récente qui amène certains à donner de leur temps pour rendre service dans des situations d’urgence ou durables de faim, de maladie, de guerre. Don Bosco déjà avait su engager ses jeunes dans la lutte contre le choléra lorsque ce fléau avait touché la ville de Turin en juillet 1854. Disposés à vivre cette solidarité, une cinquantaine de jeunes acceptent d’aller porter secours aux malades dans les maisons et les hôpitaux. Aujourd’hui, le volontariat international permet à tous les jeunes qui le souhaitent de vivre cette solidarité. Toute éducation, pour être complète, doit ouvrir à cette dimension du service. La générosité existe, à condition de savoir l’encourager et la solliciter.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite