Forgeassoud une 355pxCette 5ème édition a dépassé toutes les attentes. Le village-vacances de Forgeassoud était presque plein avec 190 personnes, une cinquantaine de plus que la dernière édition à Samoëns, en 2012 : 90 enfants et jeunes de 0 à 18 ans et un tiers de nouveaux participants tous séduits à la fin et déjà prêts et motivés pour la prochaine édition. Mais qu'est-ce qui séduit autant ? Réponses dans nos interviews vidéos.

 


Un temps fort de vacances dans un lieu unique ouvert à tous


Ces quatre jours sont d'abord un temps de pause, de liberté et de repos à 1 000 m d'altitude, au cœur du Massif des Aravis, à Saint-Jean-de-Sixt, pour respirer le grand air et profiter d'une vue panoramique aux couleurs automnales, à couper le souffle.


Le village-vacances de l'AEC propose en plus une piscine couverte et chauffée, un sauna et plusieurs autres équipements de loisir largement utilisés pour le plus grand bonheur de tous !

 

 


Se forger sa propre opinion dans l'écoute et le débat


Chaque matin, pendant que les enfants étaient pris en charge le matin par les clubs animés par les animateurs du village-vacances, les adultes et parfois même les ados, ont accueilli un grand témoin.

  • Le chanteur Grégory Turpin qui participe à l'aventure de l'album « Thérèse Vivre d'amour » composé par Grégoire, dans lequel il interprète notamment un duo avec Natasha St-Pier a évoqué son parcours, tortueux, entre carmel et show-biz. Un témoignage fort et poignant qui se résume par les trois piliers qui fondent aujourd'hui sa vie : la fidélité à la prière et en particulier le sacrement du pardon tous les mois, la musique et le travail avec les jeunes.
  • Invité en tant que prêtre salésien, il y a 1 an, c'est le nouveau provincial des salésiens de Don Bosco de France-Belgique qui a été accueilli. Le père Daniel Federspiel a témoigné de son parcours, sacrément atypique et de sa vocation unique : être prêtre au milieu des clowns ; être clown au milieu des prêtres. Une invitation à découvrir le monde du clown qui a une manière évangélique de regarder le monde à travers un chemin christique : absorber et assimiler ce qu'il perçoit du monde pour le retraduire en joie !
  • Fabrice Hadjadj a enchanté par ses propos hautement philosophiques. Commentant sa biographie, il reprend le passage qui concerne sa conversion : « Il n'a pas choisi le Christ et s'il pouvait, enfin, ça l'arrangerait, il l'éviterait, tellement croire est exigeant ! » Il témoigne aussi que plus on connait Dieu, moins on le comprend. De ce fait, la foi n'est pas une question de technique ou de moyens mais de vie grâce aux rencontres et aux relations de proximité !
  • Quelle joie enfin, d'entendre le webmaster du portail de la famille salésienne, Sébastien Robert, coadjuteur salésien ! Il a décrypté les codes de Facebook pour rassurer et aider à éduquer plus sereinement les jeunes pour qui elles sont une évidence !

Jouer et développer ses talents artistiques et sportifs

La deuxième édition du Boscathlon, défi sportif par équipe de 3 sur les sentiers de moyenne montagne autour du village, sous forme de course d'orientation a remporté de nouveau, un immense succès. Trois parcours sont proposés : alpin, découverte et marche pour tous les âges et tous les niveaux ! Deux veillées ont permis à chacun de jouer en équipes intergénérationnelles, d'explorer ses talents artistiques et d'oser se produire sur une scène : ambiance salésienne assurée !

 


Vivre un temps de ressourcement spirituel


Il est toujours aussi surprenant de voir tant de monde présent et particulièrement les plus jeunes, à la prière du matin et aux messes quotidiennes. Quel moment fort également que la veillée spirituelle entièrement consacrée à la prière personnelle, au quotidien.
Vous l'aurez compris, ces quatre jours sont un concentré de la pédagogie salésienne proposé à tous par les associations des anciens, anciennes et amis de Don Bosco, aidées de toute la famille salésienne !

 

 


Karine Gold-Dalg

5 novembre 2013

 



 

Clip 277 355Des animations avec les petits. Ils en profitentClip 294 355Pendant que les grands courent pour le BoscathlonClip 394 355Des temps de prière deux fois par jour invitent au recueillementClip 404 355Et la prière, comment c'est chez vous ? Réflexion et partage

 

Clip 290 355Chacun profite de la terrasse, pour déjeuner ou se reposerClip 677 355Dans un cadre magnifique un peu coupé du mondeIMG 5064 355Le week-end allie la détente et la réflexion avec

 Gregory Turpin2 355x248Grégory Turpin, chanteur et compositeur

IMG 5080 355Daniel Federspiel, prêtre et clownIMG 5086 355Fabrice Hadjaj, penseur atypique et philosophe

Pour aller plus loin

  • L'AEC, Association Educative et Culturelle, est issue des fédérations des amis et anciens élèves d'établissements salésiens. Ces fédérations sont à l'initiative du week-end aidée par toute la famille salésienne.

Mot du jour

En ces jours de rentrée, je rêve que les jeunes soient différents de l’année passée : « ah s’ils pouvaient courir pour rejoindre les cours,... pour rejoindre mon cours !!! » … Et je ne me lasse pas de leur exprimer : « arrêter de traîner les pieds ! » … J’oublie que le jeune rêve aussi que je sois différent de l’année passée : « ah si les adultes pouvaient prendre le temps de traverser la cour ». Très attaché à l’importance pour l’adulte de s’approcher des jeunes, de participer à leurs conversations, de s’intéresser à leurs passions, d’écouter leurs interrogations, Don Bosco lui-même a pleuré amèrement en constatant que ses éducateurs avaient tout simplement zappé cette posture éducative essentielle. Oser un bonjour. Tendre une main. Lâcher un sourire. Accueillir une question. Proposer un dialogue. Prendre le temps de traverser la cour de récré, ce lieu qui n’a pour seule frontière que le Ciel … et le cœur du jeune… Tout à l’heure, quand mon collègue m’invitera à me réfugier derrière un café dans la salle des profs, je lui répondrai simplement : « j’peux pas, j’ai cour ! ».

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Maisons Don Bosco

    • Camp d’été chez les Roms grace à ESPERE

      espere Lille don bosco 01 En 2010, Danièle Sciacaluga, Salésienne Coopératrice, visite les familles roms d’un camp de Lille. Pour faire face aux besoins éducatifs, en 2014, elle crée avec un prêtre salésien une association E.S.P.E.R.E. (Espoir Salésiens Pour les Enfants Roms d’Europe) pour promouvoir l’éducation des enfants en s’inspirant de la pédagogie de Don Bosco. Cet été 2018, l’aventure se poursuit. Ce fut le 5è camp. Une vraie collaboration se réalise l’été grâce au réseau DBAS.

      Lire la suite

    • « Va à la pompe ! » L’éducation selon Don Bosco

      education don bosco 03 Lorsque des éducateurs se plaignaient auprès de Don Bosco de ne pas être écoutés par les jeunes et de ne pas savoir comment les prendre, Don Bosco disait : « Va à la pompe ». Il y avait, dans la cour du Valdocco, une fontaine autour de laquelle il y avait toujours un attroupement de jeunes qui se bousculaient pour boire ou pour ramollir la pagnote trop dure du petit déjeuner. C’est là que l’éducateur, en se mêlant à la file, pouvait entendre les conversations, connaître les centres d’intérêt des garçons, leurs préoccupations du moment. L’éducateur était ainsi en prise directe sur leur culture et pouvait sentir l’atmosphère générale. Don Bosco suggérait aussi à l’éducateur d’être moins dur, moins rigide, de « ramollir » son quotidien.

      Lire la suite

    • Le Festiclip est cette année un festival européen sensible au monde des laissés pour compte

      fasticlip 2018 04 La treizième édition du FestiClip, festival de vidéoclips réalisé par et pour des jeunes de 15 à 20 ans, s’est déroulé au Centre Jean Bosco le 2 juin. Participaient cette année, outre bien sûr la Belgique et la France, l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne. Les films étonnent par leur qualité et leur thématique. Aujourd’hui, c’est la manière de traiter les laissés pour compte qui interroge les jeunes. Logo video80

      Lire la suite

    • Festifoot 2018 : la coupe du monde version salésienne

      festifoot 2018 caen 07 La coupe du monde de foot en version salésienne ? Comment ça, vous ne connaissez pas ? Festifoot ! Mais si, c’est ce rassemblement de 60 jeunes venus de toute la France pour partager un week-end exceptionnel, plein de partage, de fair-play, et de sport ! Avec la participation de huit équipes, soit 55 jeunes de 15 ans environ, le Festifoot du mois de juin n’a jamais connu un tel succès.

      Lire la suite

    • Quatre jours de formation approfondie pour les élèves les plus engagés

      formation eleves engages 01 Voyage à Biville : c’est une initiative des quatre établissements scolaires de l'Ouest au début des vacances de Pâques.  Une quarantaine d'élèves des établissements de l'Ouest. Elèves en difficulté ou non. Il s'agit de quelques jeunes parmi les plus engagés dans la vie de l'établissement. Le projet est une formation approfondie pour les élèves les plus engagés à l’image de ce que faisait Don Bosco.

      Lire la suite

    • Les premières Assises de Don Bosco Action Sociale

      don bosco action sociale assises 01 Les 24 et 25 mai 2018, le réseau Don Bosco Action Sociale a organisé ses premières assises à l’Institut Don Bosco de Gradignan (Gironde). Celles-ci ont regroupé plus de 100 dirigeants des 65 établissements et services d’action sociale du réseau : présidents, administrateurs, directeurs, cadres de direction. Ces participants ont pu ainsi prendre conscience de la force et du dynamisme de ce réseau.Logo video80

      Lire la suite