ephata siteA la session Ephata Don Bosco Avanti il y avait 36 jeunes pour aborder le thème : "La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie". Guy Dermont, animateur de la session explique : « Nous nous sommes retrouvés sur un facebook-papier avec notre profil comme sur le "mur" de l'ordinateur. Silence et écriture en carrefours, avec ces questions : Que postez-vous sur Facebook ? Est-ce le reflet de votre vie ? » Voici comment commencent les sessions Ephata.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EPHATA DON BOSCO 2013-2014


14-16 ans

  • 14-16 février 2014
  • 9-11 mai 2014
  • juillet 2014 : Camp vélo !

17+

  • 14-16 février 2014

Avanti

  • 10-12 janvier 2014

Familles

  • 23-27 juillet 2014
  • 20-24 août 2014

Informations : www.centrefox.be


Inscriptions : Ephata www.ephatadonbosco.eu

 

Les WE ont lieu à Farnières du vendredi 21h au dimanche 14h.

Enseignement

 

Les jeunes ont noté sur une feuille leurs projets de vie. Puis, j'ai fait un break "enseignement" sur la première et la sixième parole d'alliance dans Exode 20. L’hébreu fait toujours merveille. Les jeunes attendent ce moment d’éclairage pour eux inattendu.

 

Comment parler du sens de la vie

 

La promenade nous a menés chez quatre témoins partageant le sens donné à leur vie. Par petits groupes, échange sur les projets de vie de chacun : ses projets de vie, ses facilités et ses difficultés.

Puis temps de désert amené par l'Eucharistie.


Dimanche : jeu-destin

 

Par groupe de 4 à 5 personnes, à partir de cartes, toutes les quinze minutes, chaque jeune vieillissait de dix ans ... jusqu'à 80 ans.


Parcours de vie aux réactions étonnantes avec aussi beaucoup d'humour. Après une évaluation, nous voilà repartis vers notre vie quotidienne...

 

 

Guy Dermond

22 novembre 2013


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Anthony

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Peser sur la politique de la ville »

      Animation de rue 2 Les Salésiens de Don Bosco viennent de fédérer toutes leurs oeuvres d'action sociale au sein du réseau DBAS. Don Bosco Action Sociale compte 60 établissements et est coordonné par Jean-Marie Petitclerc.  Ce spécialiste des questions d'éducation et des banlieues, fondateur du Valdocco, connait bien les différents rouages de la politique de la ville menée, en France, depuis dix ans. Sœur Joëlle Drouin l’a interrogé.

      Lire la suite