GUY 2. 355Guy Schyns est une ancien élève d'une école salésienne. Appelé au diaconat permanent, il témoigne : « C'est le 6 octobre 2013 à Liège, en Belgique, que par l'imposition des mains de notre évêque Monseigneur Jean-Pierre Delville et le don de l'Esprit Saint, j'ai été ordonné diacre au service de l'Eglise de Dieu. 53 ans, époux de Danielle Roosen, je suis le papa de deux enfants, Guillaume et Astrid et travaille au sein de la société INFRABEL à Bruxelles. Nous résidons à Dison. Danielle et moi sommes membres de la Famille Salésienne, en qualité d'A.D.B. (anciens élèves), et y sommes engagés depuis de nombreuses années.

 

 

 

 

 

 

 

 

« Le diaconat permanent, un appel qui a muri en moi depuis plusieurs années et qui s'est concrétisé voici plus de quatre ans. Faisant suite à un pré cheminement, j'ai suivi trois années de formation au Centre Diocésain de Formation à Liège où mon épouse a partagé avec moi tout ce cursus formatif. Ma vie est un juste équilibre entre ma vie professionnelle, ma vie familiale et de loisirs et mon ministère diaconal. Mon épouse s'associe pleinement à l'exercice de mon ministère, travailleuse dans l'ombre, elle est présente à mes côtés et me soutient.

 

GUY 1 355Faire route avec eux

« Faire route, rejoindre l'autre dans son vécu, l'écouter avec attention, parcourir avec lui le chemin, le soutenir, le porter, le réconforter, l'aimer, le faire grandir, lui rendre espoir, le relever, lui rendre confiance. Ma mission s'intègre pleinement dans l'application de cet extrait de l'Evangile selon Saint Luc : « Or, comme ils parlaient et discutaient ensemble, Jésus lui-même les rejoignit et fit route avec eux » (Lc 24, 15). Permettre une résurrection à une vie nouvelle et, dans la foi et l'espérance, en une vie en Dieu faite de liberté et d'amour, où chacun y trouve sa place, dans le respect des différences. Telle est ma mission en qualité de diacre, ministre ordonné, présence visible du Christ au sein des communautés où je suis envoyé, et au sein de tous mes milieux de vie.

 

 

 

 

Véhiculer les valeurs de la relation

« Il est pour moi essentiel de rejoindre l'autre dans son vécu. Je pense ici à la rencontre entre Don Bosco et l'orphelin Barthélémy Garelli, dans la chapelle Pinardi. Il est important de trouver le canal de communication qui permettra de véhiculer les valeurs essentielles de notre relation, celle qui donnent vie et font grandir, dans le respect des différences et en toute liberté. C'est ainsi que je perçois le diacre permanent : homme du seuil qui vit au cœur de sa communauté, la soutient, prie pour et avec elle.

 

 

Ma mission pastorale dans les communautés de Welkenraedt

« C'est au cœur du doyenné du Plateau, dans l'unité pastorale de Welkenraedt que notre évêque m'envoie sur les pas de Don Bosco, ayant pour mission la pastorale de la famille, poursuivant aussi mon bénévolat au centre spirituel salésien Fernand Orban de Xivry à Farnières.

Ordonné depuis peu, je suis au tout début de ma mission diaconale. Durant ces 3 mois, je poursuis la découverte des communautés qui composent l'unité pastorale de Welkenraedt dans laquelle je suis envoyé. Cette découverte se fait dans le prolongement de ce que j'ai vécu en 3ème année de formation diaconale, en stage au sein de cette unité pastorale.

C'est dans le cadre de la pastorale familiale que j'ai intégré les équipes de préparation aux baptêmes. J'ai eu ainsi l'occasion de baptiser à ce jour 9 enfants. Je me prépare également à intégrer, avec mon épouse Danielle, les équipes de préparation au mariage chrétien.

Il est pour moi essentiel de vivre et de prier avec les membres des différentes communautés. C'est ainsi que je concélèbre tous les week-ends plusieurs célébrations eucharistiques dans différents lieux de l'unité pastorale.

J'ai intégré également les équipes d'accompagnement aux funérailles. Rejoindre ceux qui souffrent et partager avec eux leurs souffrances fait partie aussi de la mission diaconale.

 

 

 

GUY 3 355Un engagement salésien à Verviers et à Farnières

« Mon évêque, me reconduit en qualité de diacre, dans tous mes engagements salésiens. C'est ainsi que je poursuis ma participation au sein du Pouvoir Organisateur* du Centre Scolaire Don Bosco de Verviers, comme Délégué du Père Provincial.

Mon épouse et moi poursuivons également nos engagements en qualité de bénévoles au Centre Spirituel de Farnières. C'est là que nous faisons partie de l'équipe organisatrice des week-ends intitulés « Il était une FOI... en famille ».

 

Je poursuis le chemin, dans la discrétion et l'humilité, uni à tous dans l'universalité de la prière. Je rends grâce au Seigneur pour cet appel qu'il m'a adressé et, confiant dans sa bonté, je m'y abandonne, lui demandant qu'il achève en moi ce qu'il a commencé. »

 

Guy Schyns
A.D.B. Belgique-Sud
Diacre permanent

* Le "Pouvoir Organisateur" est l'équivalent en France de la "Tutelle" pour les écoles catholiques 

 

 

 

 

 


Mot du jour

D'abord, il y a le vert
Qui repose les yeux
Puis surgit le bon air
Qui fait tourner la tête
Et qui sent bon la terre.
Parfois, il y a le cerf.
Vers le mois de septembre,
Avec un peu de chance,
On peut entendre son brame
S’il ne fait pas pluvieux.
En mars et en novembre,
Un concert de trompettes
Semble tomber du ciel.
En pleine migration,
Mesdames les grues claironnent
Pour avertir le monde
Du changement de saison.
Souvent, il y a la pluie
Qui mouille et qui pénètre
Jusqu’au bout de nos os.
Mais au mois de juillet,
Réchauffés de soleil,
Nous cueillerons, merveille,
Un panier de myrtilles.
Il y a le silence
Souligné par la brise
Ou le chant des oiseaux.
Enfin il y a l’arkose,
Grès feldspathique
Aux couleurs brunes et roses
Qui donne à la bâtisse
Un air magnifique.
Avec tant de beauté
Où l’âme se repose
Les gens disent de Farnières :
«quel petit paradis ! »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite