voeux-piotr-007-355Dimanche 26 janvier, 10h30, Lille-Sud, l'église est pleine de jeunes de la paroisse, de grands jeunes du MSJ, de Belgique et de France, des religieuses et religieux de Don Bosco, d'amis prêtres notamment d'Afrique,... Mais surtout, la famille de Piotr est venue spécialement de Pologne pour l'accompagner aussi dans cette étape définitive d'engagement dans la congrégation des salésiens de Don Bosco !

 


C'est le provincial, le père Daniel Federspiel, qui préside la célébration. Piotr a souhaité que, pour la procession d'entrée, avancent en premier sa famille et les membres de la famille salésienne. Plusieurs jeunes disent un mot d'accueil dans leur langue d'origine : dès le début de la célébration, la note internationale est donnée !

 

 

Pendant l'offertoire, les amis portent une horloge pour que Piotr donne "du temps à la vie", une bougie décorée pour que la lumière de Dieu soit toujours "à porter de main", un sifflet pour que, comme Don Bosco avec Barthélémy, il reste disponible à l'inatendu, un fil et une aiguille pour recoudre le tissu de l'entente. 

 

 

Chants, lectures, annonces ont été doublés en Français et en Polonais. La joie et les applaudissement furent dans la langue internationale de la fraternité !!!

 

Retrouvez un article sur l'engagement de Piotr dans le prochain DBA (Avril 2014).

 

 

Sébastien ROBERT, sdb
30 janvier 2014.

 

 

voeux-piotr-001-355Piotr avec ses parents et sa famillevoeux-piotr-003-355La prière de l'assemblée avant les vœux 

 

 

 

 

voeux-piotr-005-355Manu, salésien coadjuteur de Farnières, un des 2 témoins de Piotr

voeux-piotr-006-355Piotr lors de l'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voeux-piotr-009-355Les amis sollicités pour la procession d'offrande

 voeux-piotr-008-355Un offertoire aux couleurs de l'Afrique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voeux-piotr-010-355L'horloge pour prendre le temps de la Vievoeux-piotr-011-355Piotr entouré de ses parents 

 

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

 " Et aussitôt en jaillit de l'eau et du sang ". Certes il s’agit du côté plus que du cœur… Et pourtant, dans ce côté ouvert, c’est l’intérieur même de Dieu, son cœur pour ainsi dire, qui s’ouvre à nous, tout son amour qui se déverse sur nous.

Le disciple est comme une vasque : il se remplit de cette eau et de ce sang, jusqu’à en déborder. Mais pourquoi du sang en plus de l’eau ?

Dans le rêve de la tonnelle de roses, Don Bosco prend l'image de cette fleur, magnifique, odorante... mais pleine d'épines. Suivre Jésus avec Don Bosco, c'est aussi accepter les épines pour que les roses éclosent.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco
Interview de Prisca
Voir l'article

Aftermovie : retour sur la journée Défi
Citoyenneté du 3 Mai 2017 dans l’Ouest
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Victor
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...