Pina-355Qui sont les Volontaires de Don Bosco ? Peu de gens le savent car elles vivent leur foi et leur mission dans la réserve et la discrétion. Don Bosco Aujourd'hui a rencontré Pina Bellocchi, italienne, conseillère pour la vie salésienne et en charge de la région France-Belgique, de l'Afrique et des pays francophones.

 

Don Bosco Aujourd'hui : Qui sont les Volontaires de Don Bosco ? Pourquoi cette discrètion ?

P. Bellocchi : Comme Jésus, nous choisissons de rester au milieu des gens, insérées dans nos familles, dans nos milieux professionnels, dans nos quartiers pour témoigner des valeurs de l'Evangile par une vie radicalement donnée. A travers les vœux de chasteté, pauvreté et obéissance, nous nous employons à être signe d'amour gratuit parmi les gens, à vivre en cohérence les valeurs humaines et chrétiennes de justice, d'honnêteté, de disponibilité, de charité jusqu'au sacrifice de nous-mêmes. Tout cela, dans l'esprit et le style de Don Bosco. Nous nous rendons disponibles aux jeunes et à toutes leurs problématiques, pour être des éducatrices qui accompagnent, discrètement et efficacement en même temps. Nous privilégions les plus pauvres et rejetés, choisissant les milieux plus difficiles, aux frontières.

 

« Nous voulons être comme le levain dans la pâte »

 

Nous vivons notre choix de consécration avec réserve et discrétion, selon le style des Instituts Séculiers, pour pouvoir être une présence "pauvre" au milieu des gens. Nous ne voulons pas que "le fait de parler de notre appartenance" nous distingue des autres et "nous mette l'étiquette d'un statut", mais nous désirons être "des modèles imitables de quiconque" et partager avec tous la vie de tous les jours sans aucun "filet de sauvetage". Comme Jésus, à Nazareth, n'a pas révélé qu'il était le Christ, nous voulons, par notre présence, et comme le levain dans la pâte, transformer peu à peu les réalités dans lesquelles nous sommes insérées, les rendre meilleures.

 

DBA : Quels sont les défis majeurs de votre institut ?

 P. B : Nous sommes environ mille trois cents sur tous les continents. Au cours de ces dernières années, l'Institut s'est fortement développé en Afrique et en Orient. Du 18 au 28 juillet 2013, les représentantes des différents pays du monde se sont réunies à Rome, pour réfléchir sur le thème de la formation permanente de l'Institut, pour élire la Responsable Majeure et son Conseil Central. Offrir une bonne formation à toutes les Volontaires est d'une importance fondamentale pour pouvoir répondre aux défis du monde actuel.

 

DBA : Quel est votre projet de vie dans la société et auprès de jeunes ?

 P. B : Nous voulons témoigner par nos vies, plus qu'avec des paroles, qu'il est possible de vivre bombardées de mille suggestions, mais de rester en même temps capables d'aimer chastement, de bien utiliser l'argent, sans attacher son cœur aux choses. Nous devons accompagner les jeunes, souvent désorientés et sans point de référence pour les aider à distinguer les "lumières factices" de la vraie Lumière, pour faire émerger l'énergie et les capacités qu'ils ignorent souvent posséder, pour faire germer l'espérance quand ils pensent l'avoir perdue, pour les secouer d'une apathie qui les paralyse si souvent.


Propos recueillis par Karine Gold Dag

27 février 2014

 

 Volontaires Pina Bellochi dans un orphelinat 355Pina Bellocchi, Volontaire de Don Bosco, dans un horphelinat en AfriqueVolontaire Olga 355Volontaire de Don Bosco, Olga est responsable de l'institut séculier des VDB au niveau mondial

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Le site internet des soeurs : www.volontariedonbosco.org

Un peu d'histoire : à Turin, le 20 mai 1917, Luigina Carpanera, Maria Verzotti et Francesca Riccardi, des femmes profondément engagées, lancent une "révolution silencieuse". Elles cherchent à réaliser leur désir profond de vivre comme "Filles de Marie Auxiliatrice dans le monde", avec les conseils de Don Rinaldi Directeur de l'Oratoire FMA et l'encouragement de sr Felicina Fauda. En savoir plus sur les VDB.

 

 


Mot du jour

Dans nos activités de tous les jours, il nous arrive d’être fatigués et même découragés.

Écoutons St François de Sales nous encourager : « Hé ! Ne connais-tu pas que tu es en chemin ? Et que le chemin n’est pas fait pour s’asseoir mais pour marcher ? Il est tellement fait pour marcher que marcher s’appelle : cheminer. »

Cheminons vers la vie, cheminons vers Dieu !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • 6e Congrès de l’éducation salésienne

      6e congres education citoyen 04 Le 6e congrès de l’éducation salésienne s’est tenu à Lyon Ecully (Valpré) les 6 et 7 avril. Il a rassemblé 170 participants appartenant au Réseau Don Bosco autour du thème « Eduquer à la citoyenneté ». En 2015, le réseau don Bosco avait lancé le programme « Défi Citoyenneté ». Organisé par le service formation des Maisons Don Bosco , ce congrès, a été l’occasion d’approfondir les enjeux et de partager autour des expériences menées dans les diverses institutions.Logo video80

      Lire la suite

    • Défi Citoyenneté : grand rassemblement des lycées de l’Ouest

      defi citoyennte ouest 2018 03 "Sais-tu siffler?" "Veux-tu être mon ami?" Au Valdocco, Don Bosco avait le génie de faire de chaque jeune un protagoniste. Aujourd'hui encore, les jeunes découvrent, dans les établissements salésiens, les magnifiques ressources qu'ils portent en eux, et la beauté de les partager. C'est un peu ça l'ambition de nos écoles : ouvrir des espaces où scintillent les étoiles de la confiance en soi, brûle l'émotion de grandir, et se transmet la joie de le faire vivre aux autres. Le 11 avril 2018, deux cents jeunes de Pouillé, Saumur, Giel et l'Institut Lemonnier étaient rassemblés à Giel pour le célébrer ! Thibault, membre du Conseil Vie Lycéenne de l'Institut Lemonnier, a résumé en trois mots cette belle journée ensoleillée: s'exprimer, faire connaissance, partager.Logo video80

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite

  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite

    • Développer l’esprit critique dans toutes les matières

      esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

      Lire la suite

    • Pourquoi des cours d’Enseignement Moral et Civique ?

      esprit critique dossier lacomba 02 Suite aux attentats, l’Education Nationale a demandé aux professeurs « une grande mobilisation pour les valeurs de la République. » Comment cela se traduit concrètement ? Par la mise en place d’Enseignement Moral et Civique. Don Bosco Aujourd’hui est allé interroger, Hélène Lacombat, professeur au lycée Notre Dame des Minimes.

      Lire la suite