capitualiresCe sont 220 capitulaires venus de toutes les parties du monde qui se sont réunis à Turin d'abord, le 22 février, puis à Rome depuis le 26 février. Pendant plusieurs mois, la plus haute assemblée de la congrégation réfléchit à son avenir. Point d'orgue de ce Chapitre général 27 : l'élection du 10ème successeur de Don Bosco !

 

Le père Pascual Chavez, actuellement supérieur général de la congrégation, a proposé aux salésiens le thème de réflexion suivant : « Témoins de la radicalité évangélique ». L’objectif fondamental du Chapitre est d' « aider chaque confrère et chaque communauté à vivre dans la fidélité le projet apostolique de Don Bosco ».  Précédé d'une retraite spirituelle pour tous les capitulaires, le 3 mars, le Chapitre a été officiellement ouvert. Après un état des lieux de la congrégation et après une relecture des choix posés lors des chapitres généraux 25 et 26, les capitulaires sont été invités à produire des pistes et des orientations pour toute la congrégation. Leurs travaux s'inscrivent aussi dans l'attente des célébrations du bicentenaire de la naissance de Don Bosco à partir de l'été 2014. Le Chapitre devrait se terminer le 12 avril.

 

Quel avenir en Europe ?

Chapitre Général

 

Le Chapitre général a lieu tous les 6 ans. Il rassemble les provinciaux et un ou deux délégué(s) par province. Le(s) délégué(s) sont élus par le Chapitre provincial. 

 

C'est la plus haute instance de la société salésienne. Le Recteur Majeur et son conseil doivent mettre en place dans les 6 ans à venir les décisions du Chapitre Général.

 

Pour la France-Belgique Sud, sont présents le père Daniel Federspiel, provincial et le père Olivier Robin, élu par ses pairs.

Mais les capitulaires ont également d'autres décisions à prendre. Si la plus visible est l'élection du prochain Recteur Majeur et de son conseil, il en est une autre qui n'est pas sans conséquence pour la province de France Belgique-Sud ! Il s'agit de la future configuration des régions. Les provinces sont en effet rassemblées en régions afin de créer des synergies pastorales et éducatives, des échanges entre provinces ... Aujourd'hui, la province de France Belgique-Sud fait région avec les provinces d'Espagne et du Portugal. Mais la démographie chrétienne de l'Europe de l'Ouest oblige à repenser la région. Si en 1996, 53 % des salésiens étaient en Europe, il ne sont plus que 39 % (dont 9 % en Europe de l'Ouest). Plusieurs hypothèses ont déjà évoquées comme par exemple un rapprochement avec les provinces anglophones ou germanophones. Mais là, l'Esprit est encore au travail, et le résultat sera communiqué au plus tard à la fin du chapitre. Cette réflexion s'inscrit dans un programme déjà lancé il y a plusieurs années par le père Chavez : le projet Europe. Le recteur majeur souhaite que toute la congrégation, de l'Amérique jusqu'à l'Asie, se soucie de l'évolution de l'Eglise et de la congrégation dans le continent européen. Les capitulaires devront prendre aussi des décisions quant aux organes de gouvernance de l'institut.

 

 

Suivre maintenant et dans l'avenir le chapitre

Beaucoup attendent l'élection du nouveau supérieur général, qui devrait avoir lieu d'ici la fin mars. Mais il est certain que les travaux des capitulaires sont aussi importants et donneront au futur 10 ème successeur de Don Bosco un guide certain pour conduire la congrégation dans les années à venir ! Don Bosco Aujourd'hui ne manquera de vous prévenir des décisions importantes du chapitre, mais déjà de nombreux moyens de communication sont mis en place pour suivre ce chapitre (Cf. « Pour aller plus loin »).

 

 

Sébastien Robert, sdb
webmaster,
13 mars 2014

 

messe-cg27pascual.chavez 

 

 dessin-papiPapi (alias Daniel Federspiel) propose sa "relecture" aux capitulaires, en dessin chaque jour...

 

Pour aller plus loin

Les actualités du chapitre sur ANS

La page Facebook du CG27

Le pages dédiés au CG27 sur le site mondial des salésiens

 


Mot du jour

D'abord, il y a le vert
Qui repose les yeux
Puis surgit le bon air
Qui fait tourner la tête
Et qui sent bon la terre.
Parfois, il y a le cerf.
Vers le mois de septembre,
Avec un peu de chance,
On peut entendre son brame
S’il ne fait pas pluvieux.
En mars et en novembre,
Un concert de trompettes
Semble tomber du ciel.
En pleine migration,
Mesdames les grues claironnent
Pour avertir le monde
Du changement de saison.
Souvent, il y a la pluie
Qui mouille et qui pénètre
Jusqu’au bout de nos os.
Mais au mois de juillet,
Réchauffés de soleil,
Nous cueillerons, merveille,
Un panier de myrtilles.
Il y a le silence
Souligné par la brise
Ou le chant des oiseaux.
Enfin il y a l’arkose,
Grès feldspathique
Aux couleurs brunes et roses
Qui donne à la bâtisse
Un air magnifique.
Avec tant de beauté
Où l’âme se repose
Les gens disent de Farnières :
«quel petit paradis ! »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite