capitualiresCe sont 220 capitulaires venus de toutes les parties du monde qui se sont réunis à Turin d'abord, le 22 février, puis à Rome depuis le 26 février. Pendant plusieurs mois, la plus haute assemblée de la congrégation réfléchit à son avenir. Point d'orgue de ce Chapitre général 27 : l'élection du 10ème successeur de Don Bosco !

 

Le père Pascual Chavez, actuellement supérieur général de la congrégation, a proposé aux salésiens le thème de réflexion suivant : « Témoins de la radicalité évangélique ». L’objectif fondamental du Chapitre est d' « aider chaque confrère et chaque communauté à vivre dans la fidélité le projet apostolique de Don Bosco ».  Précédé d'une retraite spirituelle pour tous les capitulaires, le 3 mars, le Chapitre a été officiellement ouvert. Après un état des lieux de la congrégation et après une relecture des choix posés lors des chapitres généraux 25 et 26, les capitulaires sont été invités à produire des pistes et des orientations pour toute la congrégation. Leurs travaux s'inscrivent aussi dans l'attente des célébrations du bicentenaire de la naissance de Don Bosco à partir de l'été 2014. Le Chapitre devrait se terminer le 12 avril.

 

Quel avenir en Europe ?

Chapitre Général

 

Le Chapitre général a lieu tous les 6 ans. Il rassemble les provinciaux et un ou deux délégué(s) par province. Le(s) délégué(s) sont élus par le Chapitre provincial. 

 

C'est la plus haute instance de la société salésienne. Le Recteur Majeur et son conseil doivent mettre en place dans les 6 ans à venir les décisions du Chapitre Général.

 

Pour la France-Belgique Sud, sont présents le père Daniel Federspiel, provincial et le père Olivier Robin, élu par ses pairs.

Mais les capitulaires ont également d'autres décisions à prendre. Si la plus visible est l'élection du prochain Recteur Majeur et de son conseil, il en est une autre qui n'est pas sans conséquence pour la province de France Belgique-Sud ! Il s'agit de la future configuration des régions. Les provinces sont en effet rassemblées en régions afin de créer des synergies pastorales et éducatives, des échanges entre provinces ... Aujourd'hui, la province de France Belgique-Sud fait région avec les provinces d'Espagne et du Portugal. Mais la démographie chrétienne de l'Europe de l'Ouest oblige à repenser la région. Si en 1996, 53 % des salésiens étaient en Europe, il ne sont plus que 39 % (dont 9 % en Europe de l'Ouest). Plusieurs hypothèses ont déjà évoquées comme par exemple un rapprochement avec les provinces anglophones ou germanophones. Mais là, l'Esprit est encore au travail, et le résultat sera communiqué au plus tard à la fin du chapitre. Cette réflexion s'inscrit dans un programme déjà lancé il y a plusieurs années par le père Chavez : le projet Europe. Le recteur majeur souhaite que toute la congrégation, de l'Amérique jusqu'à l'Asie, se soucie de l'évolution de l'Eglise et de la congrégation dans le continent européen. Les capitulaires devront prendre aussi des décisions quant aux organes de gouvernance de l'institut.

 

 

Suivre maintenant et dans l'avenir le chapitre

Beaucoup attendent l'élection du nouveau supérieur général, qui devrait avoir lieu d'ici la fin mars. Mais il est certain que les travaux des capitulaires sont aussi importants et donneront au futur 10 ème successeur de Don Bosco un guide certain pour conduire la congrégation dans les années à venir ! Don Bosco Aujourd'hui ne manquera de vous prévenir des décisions importantes du chapitre, mais déjà de nombreux moyens de communication sont mis en place pour suivre ce chapitre (Cf. « Pour aller plus loin »).

 

 

Sébastien Robert, sdb
webmaster,
13 mars 2014

 

messe-cg27pascual.chavez 

 

 dessin-papiPapi (alias Daniel Federspiel) propose sa "relecture" aux capitulaires, en dessin chaque jour...

 

Pour aller plus loin

Les actualités du chapitre sur ANS

La page Facebook du CG27

Le pages dédiés au CG27 sur le site mondial des salésiens

 


Mot du jour

Tous les matins, Noémie se rend au collège. Elle est heureuse d’y retrouver ses amis. A vrai dire, c’est bien la seule chose qui lui donne envie de se lever de bonne heure. Noémie est la dernière de sa classe. Ses professeurs sont désemparés… Ses parents, tourmentés par l’échec de leur fille, se demandent comment elle pourra réussir dans la vie avec de tels résultats ?

Mais, ce matin, Noémie se lève de bonheur ! Ce ne sont pas ses résultats qui lui empêcheront de réussir sa vie et de réaliser son rêve : devenir couturière ! Ce qui lui importe : tisser des liens… et être la première à l’école de la Vie !

Si vous n’avez pas été le premier de la classe, c’est pour une seule raison : vous êtes candidat à être le premier à l’école de la Vie !

Il n’est jamais trop tard pour reprendre ses études…

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi