Fernandez Artime rmLe Chapitre Général des salésiens a élu comme nouveau Recteur Majeur et 10è Successeur de Don Bosco le Père Ángel Fernández Artime, jusqu'ici Provincial d'Argentine Sud. L'élection est advenue mardi 25 mars 2014 à 10h20, dès le premier tour de scrutin. De longs et chaleureux applaudissements ont accueilli la proclamation officielle. Qui est le Père Angel Fernandez Artime ?

 

 

 

election-recteur-majeur 1002Le père Angel Fernandez Artime, supérieur mondial des salésiensLe P. Ángel Fernández Artime, 53 ans, est né le 21 août 1960 à Gozón-Luanco, dans les Asturies (Espagne). Il a émis sa première profession religieuse le 3 septembre 1978, sa profession perpétuelle le 17 juin 1984 à Saint-Jacques de Compostelle et a été ordonné prêtre à León, le 4 juillet 1987.

Originaire de la Province de León, il a été délégué à la pastorale des jeunes, directeur de l'école d'Ourense, membre du conseil provincial et vicaire provincial ; de 2000 à 2006, il a été provincial. Il a fait partie de la commission technique qui a préparé le chapitre général 26. En 2009, il a été nommé provincial d'Argentine-sud, charge qu'il occupait jusqu'à maintenant.

De par ses fonctions de provincial, le père Ángel a également eu l'occasion de connaître personnellement l'archevêque de Buenos Aires, et de collaborer avec le cardinal Jorge Mario Bergoglio, devenu aujourd'hui le Pape François.

Le Père Ángel Fernández Artime est par ailleurs licencié en Théologie Pastorale, en Philosophie et en Pédagogie.

 

Ecouter pour servir

Le lendemain de son élection, le Recteur Majeur a présidé l’eucharistie et, dans l’homélie (vidéo), il s’est appuyé sur les paroles du Deutéronome : « Maintenant, Israël, écoute (…) Ainsi vous vivrez, et vous entrerez en possession du pays que vous donne le Seigneur, le Dieu de vos pères… »

Le Recteur Majeur fait siennes ces paroles : « Je sens que le Seigneur me dit encore une fois : " Maintenant, mon fils, écoute…" Il me demande de me mettre à l’écoute, attentif à chacun de vous, à toute la famille salésienne, aux cris des jeunes. Il me demande de me mettre à l’écoute avec mes frères, avec vous et jamais sans vous. (…) Don Bosco fut un homme d’écoute : il a su interpréter les besoins des jeunes les plus défavorisés. »

 

« Sa grâce nous suffit »

Lors du mot du soir (vidéo), le nouveau Recteur Majeur a dit que les paroles « programmatiques » pouvaient attendre ; pour l'heure, il faut laisser parler le cœur et les sentiments pour exprimer avant tout confiance et gratitude.

« Aujourd'hui plus que jamais, j'ai compris beaucoup de réponses vocationnelles contenues dans la Bible, où les appelés sentent que le Seigneur leur demande ce qui dépasse leurs forces. Mais, à la fin, s'accomplit cette réalité de foi : ma grâce te suffit ; sa grâce nous suffit. »

 

Le Chapitre continue à élire...

Depuis l'élection du Recteur Majeur, le chapitre a continué à appeler des salésiens à la gouvernance de la congrégation. Ainsi, le père Francesco Chereda a été élu Vicaire du Recteur Majeur. Le chapitre a aussi commencé à constituer le conseil en appelant le père Ivo Coelho pour la formation, et le père Guillermo Basañes pour les missions, et en confirmant le père Fabio Attard à la pastorale de jeunes, le père Filiberto González à la communication, et le salésien coadjuteur Jean-Paul Muller comme économe général de la congrégation. Suivront les élections des conseillers régionaux.

ANS. Agence d'Information Salésienne

27 mars 2014

 

Daniel Federspiel témoigne de Rome

 

 

Contacté par DBA le mercredi 26, lendemain de l'élection du nouveau Recteur Majeur des salésiens, le père Daniel Ferderspiel, provincial de France Belgique-Sud, revient sur cette élection :

 

le recteur majeur et papiLe père Angel et le père Daniel Ferderspiel alias Papi« Je connaissait le père Ángel depuis le Chapitre Général 25 (2002). Ces derniers jours, il a été avec moi dans la commission juridique du chapitre. Nous sommes heureux de cette élection. Le père Olivier Robin, qui est avec moi à Rome, me redisait l'ambiance particulière de cette élection. Nous ne sommes pas dans une élection politique. Il n'y a pas un homme qui présente son programme ; il n'y a pas de courant politique. Même s'il y a un discernement avec des votes sondages, il n'y a pas de campagne.

 

Ce qui surprend toujours c'est la sérénité qui règne pendant l'élection et l'acceptation ipso facto du nouveau Recteur Majeur. Les capitulaires ne l'accueillent pas comme quelqu'un qui aurait les compétences mais nous ressentons un véritable signe de la présence de l'Esprit Saint. Nous vivons ici, et c'est très clair une attitude de discernement ! Sans compter que les sondages n'étaient pas univoques ; l'unanimité du vote a été une vraie surprise.

 

« Dans le discernement que nous vivions depuis plusieurs jours, et avec en tête le thème « Témoin de la radicalité évangélique », nous avions défini quelques caractéristiques du supérieur général et nous souhaitions, notamment qu'il ait une bonne connaissance du terrain. Qui mieux qu'un provincial pour cela. De plus, la congrégation est bien vivante en Amérique du Sud. Avant l'élection, nous sortions d'un temps (15 jours) de regard sur la congrégation : tous les capitulaires ont entendu ces remontées de toutes les provinces du monde. Dans les commissions, nous nous sommes imprégnés de la congrégation, de ce qu'elle a de plus fort, comme de plus faible ou de plus tragique. Le thème nous invitait à chercher une nouvelle impulsion à la congrégation, nous cherchions les défis à relever ; très vite le nom du nouveau Recteur Majeur est sorti ! Le père Ángel a été provincial en Espagne puis en Argentine. Il connaît le terrain où les salésiens vivent ! C'est un confrère qui se caractérise pas la simplicité de sa personne un peu comme la figure du pape François. Ce Pape a souvent été cité au Chapitre comme un signal donné pour tout baptisé sur sa manière d'être chrétien.

 

« Mais Angel a dit quelque chose de très clair dans son premier mot du soir et sa première homélie : « n'attendez pas de moi un programme » ! Car il ne s'attendait pas à être élu, mais il va travailler avec l'équipe que nous allons lui donner [ndlr : les capitulaires après l'élection du supérieur mondial élisent le vicaire et ses conseillers]. Il n'a pas d'idées préconçues. La radicalité, demandée par le thème ne renvoie pas à des mots mais à des attitudes que chaque confrère aura à choisir ! Il est clair que le chapitre n'est pas un lieu pour produire de beaux textes, mais un lieu où 207 confrères se laissent travailler par l'Esprit Saint pour renouveler la congrégation. C'est un cadeau pour la congrégation quand on accueille toutes ces expériences du monde entier. Plusieurs cardinaux ont signalé le caractère exceptionnel de notre congrégation comme l'expression du charisme dans toutes ses diversités culturelles, au niveau mondial, pour enrichir les sociétés et l'Eglise.

« Ici à Rome, j'en profite pour rencontrer d'autres provinciaux avec lesquels nous sommes en collaboration notamment ceux avec qui se vit des échanges de confrères actuels ou futurs ! »

Propos recueillis par Sébastien Robert,
Le 26 mars 2014

 

Pour aller plus loin

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s2 e8

Le rire est le propre de l’homme. On pourrait parodier en disant qu’il est le propre des jeunes. En fait, pour eux, ce sont les petits riens, voire les bêtises, qui prêtent à rire. Et, bien sûr, la plus part du temps, ce sont des moments vécus en bande.

Par tempérament ou pour cacher sa timidité les jeunes aiment rire. Pour Hugo « Ça redonne de l’énergie, c’est comme du sucre. » Ils ne font pas allusion à de grands comiques que l’on peut entendre sur les médias mais, c’est bien dans des moments passés entre eux que se partagent d’abord les rires. Et, pour en souligner l’importance, Hugo de conclure. « Une semaine sans rigoler, je suis pas bien. »

Question : Veillons-nous à ce que le rire soit un moment important de partage dans nos familles ?

Voir le 8è épisode de la saison 2 : Qu’est-ce qui te fait rire ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Une semaine à Lourdes au service des personnes malades

      Don Bosco Marseille Lourdes 2019 07 C’est cette expérience qu’ont vécu 7 jeunes du lycée Don Bosco Marseille du 27 avril au 3 mai. Ils sont partis dans le cadre du pèlerinage Montfortain, accompagnés par Raphaël Janiec, Adjoint en Pastorale Scolaire. celui-ci a recueilli leur témoignage.

      Lire la suite

    • FestiClip 2019 : l’excellence !

      Don Bosco Festiclip 2019 01 Fondé il y a 15 ans le FestiCLip vient de boucler sa quatorzième édition. Elle est sous le signe de l’excellence. D’année en année, nous constatons une progression dans la qualité des productions. Qualité de la technique, déjà constatée, mais aussi qualité des scénarios et du jeu des acteurs.

      Lire la suite

    • Un week-end de Pentecôte complètement foot !

      Don Bosco Festifoot 2019 11 Après une délocalisation dans l’Ouest de la France l’année passée, le Festifoot retrouvait les terrains et le château de Ressins pour sa 6ème édition. Huit équipes, venues des maisons d’action sociale et des établissements scolaires du réseau Don Bosco de toute la France, se sont rassemblées autour des valeurs du football sur les terrains et pendant les différents ateliers du challenge. Un vent de fraternité a soufflé durant ce week-end de Pentecôte dans ce groupe de 80 participants d’Argenteuil, de Caen, de Giel, de Gradignan, de Lyon et de Nice.

      Lire la suite

    • Tous en vélo pour Mokamo !

      Don Bosco Velo Mokamo 2019 03 C’est le défi que se sont lancés des jeunes et adultes des maisons Don Bosco des établissements scolaires en Belgique Wallone. En trois jours, ils auront parcouru plus de 300 km et récupéré plus de 6000 euros pour le projet Mokamo. Benoit Gochel, directeur adjoint de Don Bosco Liège et chevillle ouvrière du projet pour cette 2ème édition, témoigne de cette belle aventure.

      Lire la suite

    • Don Bosco à Kenitra !

      Don Bosco Kenitra 2019 08 Un mois après la visite du Pape François, le 1 Mai 2019, le Recteur Majeur Père Ángel Fernández Artime, 10è successeur de Don Bosco, a inauguré sa visite de l’Œuvre salésienne de Don Bosco à Kénitra, au Maroc. Une première visite officielle d’un Recteur Majeur au Maroc dans l’histoire de la Congrégation !

      Lire la suite

    • Une journée avec le Père Jean-Marie Petitclerc

      JM Petitclerc Chambery 2019 00 Le lycée Costa de Beauregard a accueilli le 16 mai dernier Jean-Marie Petitclerc. Prêtre salésien, polytechnicien, éducateur spécialisé, expert des questions d'éducation dans les zones sensibles, et écrivain, il a passé la journée avec les jeunes de l’établissement et proposé une conférence sur l’éducation dans la soirée.

      Lire la suite

  • Société

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite