Catherine Fino 355bCatherine Fino rend hommage à Xavier Thévenot, théologien et humaniste salésien. Ancienne étudiante, elle analyse l'héritage qu'elle a reçu de lui : les essentiels de Xavier Thévenot. Après Philippe Bordeyne et avant Geneviève Medevielle, Mgr Hervé Giraud écoutons pour ce second volet, Catherine Fino, professeur de théologie morale à l’Institut Catholique de Paris et sœur salésienne de Don Bosco.

 

 

 

L’attention à chaque personne

Comme théologienne moraliste, le premier héritage que je reçois de Xavier Thévenot est l’attention à chaque personne, en particulier aux chrétiens des frontières, en accordant du crédit à leur expérience. La place des interviews dans sa thèse sur l’homosexualité en témoigne, en une période où la question de l’homoparentalité ne se posait pas encore, mais bien celle du dialogue et de l’accueil de celui qui s’éprouve exclu par la société ou par l’Eglise (Mon fils est homosexuel ! Cf. Bibliographie) Lorsque la défense des convictions des uns renforce le sentiment d’exclusion des autres, cette  manière d’écouter, de discerner, de prendre la parole de manière respectueuse mais en faisant la vérité, en fidélité à la tradition qui nous porte, fait partie du témoignage éthique.

 

L’art du questionnement

ThevenotLe deuxième héritage est pédagogique : l’art de la maïeutique, de l’élaboration progressive d’un jugement prudentiel, le souci de conduire l’interlocuteur à l’autonomie dans le discernement comme dans l’action, sans laisser cependant les personnes se blesser dans l’exercice du dialogue. Aujourd’hui, la rhétorique de la déconstruction propose de dissoudre les normes anthropologiques et morales considérées comme mortifères. Thévenot nous invite au contraire à ne jamais déstabiliser l’autre au plan éthique ou dans sa foi sans lui donner les clés pour rebondir vers une posture plus constructive.

 

Le dialogue avec les sciences humaines de son temps

Thévenot osait entrer dans la complexité, en dialogue avec les sciences humaines de son temps. Si sa référence à la psychanalyse lacanienne est aujourd’hui moins intelligible pour nos contemporains formés à d’autres perspectives, sa méthode théologique reste suggestive. Thévenot s’appuyait sur les rationalités contemporaines pour mieux interpréter l’expérience des hommes et femmes engagés dans les dilemmes de l’action, afin d’interroger avec eux la Parole et la tradition. Il nous apprend ainsi à maintenir la cohérence de nos vies et de nos pratiques au cœur des fluctuations de la culture comme dans la fascination de la technologie, en laissant la Parole de Dieu résister à nos présupposés, ou en donnant l’hospitalité à  l’interprétation du magistère lorsqu’elle nous interpelle et relance la quête éthique. La conversion intellectuelle devient conversion spirituelle.

 

Ecouter, prier, dialoguer, réfléchir sont les quatres conditions du discernement

Le jugement moral se joue aujourd’hui comme pour Thévenot dans un monde pluraliste et conflictuel, qui contribue à fragiliser les personnes et à dissoudre le goût de vivre ensemble, obligeant la théologie morale à ouvrir sans cesse de nouvelles pistes de recherche. Mais les « repères » désignés par Thévenot ne sont pas pour autant devenus obsolètes : le singulier, le particulier et l’universel ; les multiples allers et retours en « boucle » où s’affine la saisie des situations et des enjeux ; l’attention à clarifier et à donner humblement les clés de son interprétation ; la construction du consensus à partir de l’attention aux personnes. Ecouter, prier, dialoguer, réfléchir : les quatre conditions du discernement selon Thévenot sont vraiment indissociables. La vie morale demeure un lieu privilégié pour renforcer l’expérience filiale envers Dieu qui fonde une authentique fraternité en humanité, dans le respect des différences.

 

Catherine Fino, professeur de théologie morale
à l'Institut Catholique de Paris
22 mai 2014

  

 

Xavier Thévenot - Repères bibliographiques

  

  • Vie sexuelle et vie chretienne, Ed. Mame, 1982
  • Repères éthiques pour un monde nouveau,  Ed. Salvator, 1982
  • Les péchés, que peut-on en dire ?, Ed. Salvator, 1983
  • Sa thèse publiée en 1985 : Homosexualités masculines et morale chrétienne, Ed. du Cerf, 1985
  • La bioéthique ; Centurion-La croix, 1989
  • Pour une éthique de la pratique éducative, en collaboration avec Jean Joncheray, Ed. Desclée de Brouwer, 1991
  • Compter sur Dieu. Études de théologie morale, Ed. du Cerf, 1992,
  • Avance en eau profonde, Carnet spirituel, Desclée de Brouwer, Cerf 1997
  • Souffrance, bonheur, éthique : conférences spirituelles, Ed. Salvator, 1998
  • Pratiquer l’analyse éthique. Etudier un cas, examiner un texte, en collaboration avec Marie-Jo Thiel, Ed. Cerf, 1999
  • Les ailes et le souffles, Ethique et vie spirituelle, Ed. Desclée de Brouwer-Cerf, 2000
  • Un chemin de croix pour aujourd'hui en collaboration avec Anne-Marie Bavoux, Ed. Saint-Augustin, 2002
  • Mon fils est homosexuel, Ed. Saint Augustin, 2001

 

 Xavier ThevenotXavier Thevenot avance en eauXavier Thevenot mon fils est homo

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


 


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Maisons Don Bosco

    • Des collégiens sur la route… des migrants !

      jeu migrants 02 Cet après-midi du jeudi 16 novembre 2017 les élèves de 4e du collège Bon-Accueil ont participé à une animation qui avait pour but de sensibiliser les jeunes aux problématiques des migrations internationales et d’en comprendre les enjeux. La sensibilisation s’est déroulée en trois temps : une introduction en classe sur les différents types de migrations et le partage de témoignages de mineurs non accompagnés, une mise en situation, sous forme de grand jeu puis une relecture du ressenti et des savoirs abordés à la suite de cette expérience.

      Lire la suite

    • Découvrez le nouveau site : www.oxyjeunes.net

      oxyjeune Animer un veillée spirituelle, préparer un temps d’animation, proposer un tournoi sportif… autant d’activités, pour enfants, jeunes et familles, disponibles sur le site www.oxyjeunes.net, à télécharger…. sans modération ! Le père Xavier Ernst et sœur Anne Orcel, délégués à la pastorale des jeunes, expliquent pourquoi ils ont voulu créer un nouveau site, dédié à la Pastorale.

      Lire la suite

    • « Réussir sa vie…, réussir dans la vie : les lycéens de Ressins ont la parole

      ressins reussir sa vie 01 Les élèves accompagnés par les animateurs en pastorale scolaire et les enseignants du lycée Etienne Gautier de Ressins ont débattu sur la question : « Réussir sa vie… Qu’est-ce que cela veut dire pour moi ? » Les réponses des jeunes futurs agriculteurs sont pleines de bon sens et de lucidité.

      Lire la suite

    • 20 jeunes en formation de « Secouristes pour la paix »

      secouristes de la paix 01 Une vingtaine de jeunes de secondes du réseau des établissements scolaires Don Bosco de France et de Belgique ont suivi la formation « Secouriste pour la paix ». Cette session a eu lieu du 22 au 27 octobre, à Nice. Animée par Myriam Maréchal accompagnée de formateurs de l’IFHIM* en collaboration avec le Valdocco Nice. L’objectif ? Apprendre à se découvrir pour avoir un meilleur engagement dans les projets.

      Lire la suite

    • Le Lycée Costa de Beauregard en visite à Turin

      chambery turin 01 Chaque année le lycée Costa de Beauregard organise un voyage à Turin pour permettre au personnel enseignant et administratif de découvrir Don Bosco. Le Père Paul Ripaud se fait le guide de ces voyages. Une aventure magnifique pour les jeunes lycéens.

      Lire la suite

    • Réussir dans la vie ou réussir sa vie ? Comment ne pas se contredire ?

      reussir dans la vie 003Parents et enseignants souhaitent la réussite de leurs enfants ou de leurs élèves, réussite aux examens bien sûr, mais aussi réussite sociale. Mais l'expression même « réussir dans la vie » est problématique pour les chrétiens. Le Père Paul Ripaud, salésien et membre de la communauté éducative du Lycée Etienne Gauthier de Ressins, pose le problème et évoque la position originale de Don Bosco.

      Lire la suite

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite