Marseille Turin p« On ne savait pas qu'il y avait des jeunes de Don Bosco partout. On ne se croyait pas si nombreux » s'exclame Agathe au retour de Turin. Eh oui ! A Turin, les jeunes de Don Bosco ont fait de belles découvertes pendant trois jours. Joëlle Drouin et Raphaël Janiec ont recueilli des témoignages des lycéens de Lyon et de Marseille. A eux la parole !

 

 

On est comme une grande famille

« C'était vraiment bien : sur place, on se rencontrait entre jeunes très facilement alors qu'on ne se connaissait pas du tout. On a tout de suite fait connaissance, on s'est mélangé, l'ambiance était super. » Benjamin et Laure de Lyon

 

« On ne savait pas qu'il y avait des jeunes de Don Bosco partout. On ne se croyait pas si nombreux. On est comme une grande famille. Ceux de Marseille avaient un accent que je n'avais jamais entendu et on a aussi échangé nos expressions régionales. » Agathe et Camille de Lyon

 

Marseille Turin 3pLa délégation du lycée de Marseille à Turin« On a découvert Don Bosco autrement. C'est comme si on avait enlevé la poussière du passé. Pour moi c'était un personnage très ancien mais on lui a donné tous nos ballons, tout notre souffle et par notre animation on l'a fait revivre. » Luc et Loïc de Lyon

 

Avec la coach de danse de Don Bosco Academy

« J’ai appris qu’à Turin se trouvait tout le passé de Don Bosco. J’ai pu aussi passer de bons moments avec d’autres personnes, se faire de nouvelles connaissances. Présentez nos petits talents, danser ça permet de se lâcher ; on oublie tous nos soucis. On a eu de la chance de se faire aider par la coach de danse de Don Bosco Academy. Ce qui m’a donné le plus de joie,  ce sont les mini jeux pour s’entraider entre nous ; c’est ce qu’il y a eu de plus beau. Je ne voudrais absolument rien changer ; tout m’a très bien convenu. Je voudrais bien revenir à Turin avec grand plaisir. » Laëtitia de Marseille

 

J’ai rencontré des gens géniaux

« Je retiens de ce voyage un très bon souvenir qui m’a très enrichi. J’ai rencontré des gens géniaux. Ce qui m’a donné le plus de joie et de satisfaction ce sont les rencontres avec des gens de la France entière, l’échange entre les personnes. Je voudrais dire à mes camarades de faire le pèlerinage s’ils le souhaitent car c’est très bien. Si quelqu’un me propose de repartir je dis : OUI c’est un pèlé formidable, très enrichissant. Expérience à vivre pour tout  croyant. »   Martin de Marseille

 

Marseille Tuin 2 p « Je n’ai pas dansé parce que la musique était très répétitive. Ce qui m’a donné le plus de satisfaction, c’est de faire de belles rencontres et de partager de bons moments. Ce que je voudrais c’est de diminuer largement le caractère religieux de cette rencontre. Mais si vous me proposez de répartir je dirais oui bien sûr. » Marvin de Marseille

 

«  Ce que j’ai retenu, c’est que Don Bosco a inventé le G.P.S c’est – à – dire G comme gioia (la joie, en italien) ;  P comme Preghiera (la prière) et S comme semplicita (la simplicité). » Vincent dit Mamadou de Marseille

 

« J’ai beaucoup apprécié le sketch de Stéphanie de Monaco et je voudrais revenir. » Alex de Marseille

 

« Je me suis jeté dans l’aventure avec plaisir pour jouer un sketch devant 400 personnes. Je n’ai pas dansé parce que ce n’est pas mon truc. C’est une très bonne expérience pour moi. » Aurélien de Marseille

 

 

 

 A la prochaine fois. Rendez-vous au Campobosco !

 

Témoignages de jeunes des Maisons Don Bosco

recueillis pas Joëlle Drouin, fma,
et Raphaël Janiec, aps

19 juin 2014

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 

Pour aller plus loin

Le Campobosco

 

 


Mot du jour

Dans la communication entre les êtres humains, la voix joue un rôle très particulier. Voix d’hommes, voix de femmes, voix d’enfants, chacune a sa tessiture et son timbre reconnaissable entre mille. Certains ont une voix chaude, vibrante, alors que d’autres ont une voix blanche, voire froide. Entre ces extrêmes, quantité de nuances… La voix est aussi un vecteur de la personnalité de celui qui parle ou qui chante, ce qui joue sur l’écoute de l’auditeur, son adhésion ou son opposition aux propos. Ce n’est pas pour rien que les chanteurs travaillent leur voix, leur façon d’émettre les sons ; ce n’est pas pour rien que les acteurs travaillent leur élocution ; ce n’est pas pour rien que les hommes politiques prennent des cours pour rendre plus convaincant leurs discours !

Qu’elle soit parlée ou chantée, la voix est un des organes essentiels de la communication entre les humains, mais aussi de la communication avec le Seigneur : « Seigneur, entends ma voix qui te supplie ». (Ps. 85)

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire retour d'Auschwitz
Antoine, aumônerie d'Amboise.
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoingne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Maud Fontenoy, marraine du 30è anniversaire de
l'association Diamond
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite