don-bosco-bicentenaire-ouverture 1 355Samedi 16 août 2014, 11h. Ambiance festive sur l’esplanade du Tempio di Don Bosco, qui surplombe la campagne d’Asti, en Italie. Les derniers tours de prestidigitation et d’adresse sont effectués sous les yeux d’une foule bigarrée, et rieuse.

 

 

 

Dans la nef, les bancs se remplissent, et la circulation se fait de plus en plus difficile dans les travées latérales. Les chants sont assurés par les novices, les pré-novices et les sœurs, venus des quatre coins du monde. Ce sont eux qui, par leurs prières en italien, en espagnol, en français, en allemand et en russe, rappelleront tout à l’heure que le charisme de Don Bosco se déploie bien au-delà de l’Europe.

 

don-bosco-bicentenaire-ouverture 3 355Le livret du bicentenaire, posé sur l'autel. Il y restera toute l'année

 

 

Puis, Don Artime, Recteur Majeur et 10e successeur de Don Bosco, prend la parole. Les mots sont posés, choisis : « Le bicentenaire sera une grande fête, mais aussi une opportunité immense de faire vivre le charisme du Saint, et de transmettre son message ».

 

Prêtes pour le rendez-vous

Message reçu : les 89 provinces salésiennes sont prêtes pour le grand rendez-vous ! Concrètement, cette « opportunité » va se traduire de nombreuses manières en France et en Belgique francophone. Et, pour commencer, par la tenue de nombreux événements, prioritairement à destination des jeunes mais pas uniquement, dont vous retrouverez le programme complet sur le site dédié au bicentenaire (2015.don-bosco.net).

 

 

 

 

 

 

don-bosco-bicentenaire-ouverture  9 355L'équipe D.B.A, autour du Recteur Majeur Don ArtimePour couvrir le bicentenaire, la revue « Don Bosco Aujourd’hui » fera peau neuve, avec quatre numéros spéciaux, publiés successivement en janvier (présentation de la grande famille salésienne), en avril (évocation de la spiritualité salésienne), en juillet (zoom sur ces jeunes qui font bouger la famille) et en octobre (la famille du XXIe siècle).

 

 

La célébration tire à sa fin. Après une allocution du maire de Castelnuovo, le titre de Citoyen d’honneur est conféré à Don Artime. Applaudissements, et ultime discours pour le Recteur Majeur, qui termine par ces mots :

 

« Grazie Don Bosco, nostre Padre a Tutti ». Merci, Don Bosco, notre Père à tous. 

 

 

Rémi Favresse
Chargé de communication bicentenaire 

18 août 2014

 

 

 

don-bosco-bicentenaire-ouverture  4 355don-bosco-bicentenaire-ouverture 6 355


Mot du jour

Ce qui est merveilleux avec Dieu, c'est que nous n'avons rien à prouver pour qu'il nous aime. 

Dans notre monde, nous avons toujours à mériter l'amour, à gagner la confiance, à prouver nos mérites. Dieu nous aime parce qu'il est Amour et nous sommes aimables à ses yeux parce que son regard est étincelle d'amour !

Quand j'ai mis au monde mon enfant, je l'ai regardé et je l'aimais comme ça, sans qu'il n’ait rien à faire, rien à dire, rien à prouver. Mon cœur débordait d'amour et de joie !

Sûrement, ce jour-là, j'étais très proche du cœur de Dieu !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Lucie
Voir l'article

Campobosco 2017
le diaporama
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

https://vimeo.com/221142294
  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite

    • Amine : du Ghana à l’Allemagne et retour…

      Amine Après cinq années de voyage – où il a connu la peur et l’angoisse – Amine, 23 ans, originaire du Ghana, a réussi à gagner Stuttgart en Allemagne. Mais sa demande de régularisation n’a pu aboutir. Il y a quelques semaines, Amine a été reconduit au Ghana. Durant son passage en Europe, des salésiens de Don Bosco l’ont accueilli et accompagné. L’interview a été réalisé, alors qu’Amine se trouvait en Allemagne.

      Lire la suite

    • Les jeunes migrants deviennent acteurs avec Welcome Jeunes

      JRS Welcome Jeunes au Campobosco 001 L'idée phare du programme Welcome Jeunes est de permettre aux réfugiés de sortir du statut de bénéficiaire dans lesquels ils sont souvent placés et de devenir des acteurs. Interview de Lucile, responsable du programme, que nous avons rencontrée au Campobosco l’an dernier.

      Lire la suite