don-bosco-bicentenaire-ouverture 1 355Samedi 16 août 2014, 11h. Ambiance festive sur l’esplanade du Tempio di Don Bosco, qui surplombe la campagne d’Asti, en Italie. Les derniers tours de prestidigitation et d’adresse sont effectués sous les yeux d’une foule bigarrée, et rieuse.

 

 

 

Dans la nef, les bancs se remplissent, et la circulation se fait de plus en plus difficile dans les travées latérales. Les chants sont assurés par les novices, les pré-novices et les sœurs, venus des quatre coins du monde. Ce sont eux qui, par leurs prières en italien, en espagnol, en français, en allemand et en russe, rappelleront tout à l’heure que le charisme de Don Bosco se déploie bien au-delà de l’Europe.

 

don-bosco-bicentenaire-ouverture 3 355Le livret du bicentenaire, posé sur l'autel. Il y restera toute l'année

 

 

Puis, Don Artime, Recteur Majeur et 10e successeur de Don Bosco, prend la parole. Les mots sont posés, choisis : « Le bicentenaire sera une grande fête, mais aussi une opportunité immense de faire vivre le charisme du Saint, et de transmettre son message ».

 

Prêtes pour le rendez-vous

Message reçu : les 89 provinces salésiennes sont prêtes pour le grand rendez-vous ! Concrètement, cette « opportunité » va se traduire de nombreuses manières en France et en Belgique francophone. Et, pour commencer, par la tenue de nombreux événements, prioritairement à destination des jeunes mais pas uniquement, dont vous retrouverez le programme complet sur le site dédié au bicentenaire (2015.don-bosco.net).

 

 

 

 

 

 

don-bosco-bicentenaire-ouverture  9 355L'équipe D.B.A, autour du Recteur Majeur Don ArtimePour couvrir le bicentenaire, la revue « Don Bosco Aujourd’hui » fera peau neuve, avec quatre numéros spéciaux, publiés successivement en janvier (présentation de la grande famille salésienne), en avril (évocation de la spiritualité salésienne), en juillet (zoom sur ces jeunes qui font bouger la famille) et en octobre (la famille du XXIe siècle).

 

 

La célébration tire à sa fin. Après une allocution du maire de Castelnuovo, le titre de Citoyen d’honneur est conféré à Don Artime. Applaudissements, et ultime discours pour le Recteur Majeur, qui termine par ces mots :

 

« Grazie Don Bosco, nostre Padre a Tutti ». Merci, Don Bosco, notre Père à tous. 

 

 

Rémi Favresse
Chargé de communication bicentenaire 

18 août 2014

 

 

 

don-bosco-bicentenaire-ouverture  4 355don-bosco-bicentenaire-ouverture 6 355


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Marie

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Maisons Don Bosco

    • Les adultes dans le Défi Citoyenneté : quelle est leur place ?

      Defit citoyente adultes 03 Quel doit être l’accompagnement des adultes dans les projets des jeunes ? Aujourd'hui, grâce aux rencontres entre établissements dans les régions et grâce aux relectures, les chefs d'établissement, les éducateurs comprennent mieux leur rôle dans les projets des jeunes. Même si les projets sont menés par les jeunes, l’accompagnement des adultes est un ressort central de la réussite des projets Défi Citoyenneté.

      Lire la suite

    • De nouveaux établissements entrent dans le réseau Don Bosco

      Don Bosco Nouveau Etablissements 00 Le réseau Don Bosco compte 55 établissements en France, 6 en Belgique Sud, un au Maroc et un en Tunisie. Il y a également les établissements et réseaux associés ou invités. Certains établissements ont récemment rejoint le réseau Don Bosco ou sont en demande d’y entrer. Qui sont ces établissements qui entrent dans le réseau ?

      Lire la suite

    • Yahia Adane : « Le travail social n’est pas quantifiable »

      Yahia AEPCR Social 00 Qu’est ce qui donne du sens au travail social dans les quartiers ? Yahia Adane, directeur de l’association d’éducation populaire de Paris 20è et du réseau Don Bosco Action Sociale, témoigne de son approche du travail social. Fin aout, il rassemble tous les éducateurs de la structure et durant une journée il leur propose de réfléchir ensemble à cette question du sens du travail social.

      Lire la suite

    • Livre d’or de l’année scolaire au lycée Don Bosco à Marseille : « Don Bosco m’a redonné foi en mon avenir »

      don bosco marseille livre d or 01 L’année scolaire 2017-2018 s’achève et avec elle s’annonce le départ de nombreux jeunes et adultes. Ils ont laissé des empreintes visibles et invisibles au lycée Don Bosco de Marseille. Ils ont laissé des mots dans « un livre d’or » qui s’appelle : « Sans vous je ne peux rien faire ». Chaque année, les élèves volontaires transcrivent leurs sentiments vis-à-vis de l’établissement qu’ils quittent. Voici une des perles de ce cahier par le témoignage de Marie, accompagné de photos représentant des temps fort de l’année. Comme une maison, le lycée Don Bosco de Marseille éduque les jeunes… toujours et partout.

      Lire la suite

    • Camp d’été chez les Roms grace à ESPERE

      espere Lille don bosco 01 En 2010, Danièle Sciacaluga, Salésienne Coopératrice, visite les familles roms d’un camp de Lille. Pour faire face aux besoins éducatifs, en 2014, elle crée avec un prêtre salésien une association E.S.P.E.R.E. (Espoir Salésiens Pour les Enfants Roms d’Europe) pour promouvoir l’éducation des enfants en s’inspirant de la pédagogie de Don Bosco. Cet été 2018, l’aventure se poursuit. Ce fut le 5è camp. Une vraie collaboration se réalise l’été grâce au réseau DBAS.

      Lire la suite

    • « Va à la pompe ! » L’éducation selon Don Bosco

      education don bosco 03 Lorsque des éducateurs se plaignaient auprès de Don Bosco de ne pas être écoutés par les jeunes et de ne pas savoir comment les prendre, Don Bosco disait : « Va à la pompe ». Il y avait, dans la cour du Valdocco, une fontaine autour de laquelle il y avait toujours un attroupement de jeunes qui se bousculaient pour boire ou pour ramollir la pagnote trop dure du petit déjeuner. C’est là que l’éducateur, en se mêlant à la file, pouvait entendre les conversations, connaître les centres d’intérêt des garçons, leurs préoccupations du moment. L’éducateur était ainsi en prise directe sur leur culture et pouvait sentir l’atmosphère générale. Don Bosco suggérait aussi à l’éducateur d’être moins dur, moins rigide, de « ramollir » son quotidien.

      Lire la suite