Campo 1 355Ce vendredi 22 août, ils étaient 400, jeunes et accompagnateurs, sur l'esplanade de la basilique du Colle Don Bosco, à danser, chanter, applaudir aux exploits de « Bernard et Bianca », alias Pierre et Virginie, découvrant l'Italie. Ils avaient rallié les Becchi en car, venus des quatre coins de France et de Belgique, en mini-bus et pour les vingt les plus courageux, en vélo, depuis Lyon via le col du Mont Cenis.

 

 

Ils s'étaient donnés rendez-vous, pour la dixième édition du Campobosco, sur la terre où Don Bosco a passé son enfance et son adolescence, à la « casa » d'où tout est parti.

Cinq jours de «folie », au dire de certains participants, durant lesquels ils découvrirent le hameau des Becchi et le Valdocco de Turin, relisant la vie de ce prêtre prodigieux de l'endroit où il est né jusqu'à la chambre où il est mort, durant lesquels ils marchèrent de Mondonio à Morialdo, sur les pas de Dominique Savio.

Cinq jours vécus dans l'esprit que ces deux saints nous ont légué :

  • une ambiance joyeuse, faite de danses, de chants et de jeux. Les participants ne sont pas prêts d'oublier les défis des « Boscogames », ouverts dans une mise en scène digne d'Hollywood, et les épreuves du tournoi sportif, qui ne figurent pas encore au programme des jeux olympiques.

  • une ambiance de fraternité, chacun étant invité à rencontrer l'autre venu d'ailleurs, avec le témoignage exceptionnel de Mère Yvonne, supérieure générale des Filles de Marie Auxiliatrice, (appelées Salésiennes de Don Bosco), dont la simplicité désarmante évoquait celle de son ami, le pape François.

  • une ambiance où chacun était invité à développer ses talents, dans le cadre d'un atelier d'expression (dessin, chant, danse, musique, couture, origami, arts martiaux, etc...) et à les partager avec tous les participants du Campobosco et avec les habitants de Castelnuovo, lors de deux veillées grandioses.

  • une ambiance où chacun était invité à avancer avec le Christ, à partir de l'endroit où il en est sur son chemin de foi, en participant à une veillée spirituelle, avec une inoubliable marche aux flambeaux, et à des eucharisties festives.

« Ils s'étaient donnés rendez-vous, pour la dixième édition du Campobosco,
sur la terre où Don Bosco a passé son enfance »

 

Après de telles journées si intenses, il ne fut pas facile pour certains de se dire « au revoir », mais tous de se donner rendez-vous au prochain campobosco à Ressins en août 2015. Et si chacun invite un ou deux copains ou copines, on sera mille à ce prochain rendez-vous.

 

Jean-Marie Petitclerc,
salésien de Don Bosco

12 septembre 2014

 

 

Campobosco-2014-Turin 1001Veillée d'accueil sur l'esplanade des Becchi Campobosco-2014-Turin 1002Le tournoi sportif

 

Campobosco-2014-Turin 1010La messe dans la basilique de la Résurrection (Becchi)Campobosco-2014-Turin 1011Chaque jour, les fraternités de jeunes

 

Campobosco-2014-Turin 1012Chants et...Campobosco-2014-Turin 1015... danses à tout moment de la journée

 

Campobosco-2014-Turin 1013début de la veillée spirituelle chez Dominique SavioCampobosco-2014-Turin 1014Fin de la veillée spirituelle chez Don Bosco

 

 Campobosco-2014-Turin 1003Turin : visite de la chapelle PinardiCampobosco-2014-Turin 1004Turin : Dans la cours du Valdocco

 

 Campobosco-2014-Turin 1006Turin : Messe à la basilique Marie-AuxiliatriceCampobosco-2014-Turin 1005Turin : La joie exprimée après un ressourcement au Valdocco

 

 Campobosco-2014-Turin 1007Témoignage de Mère Yvonne, supérieure mondiale des salésiennesCampobosco-2014-Turin 1008Avec questions des jeunes, même les plus personnelles !

 

 Campobosco-2014-Turin 1009Campobosco : révélateur de talentsCampobosco-2014-Turin 1016Talents mis en œuvre lors de la dernière veillée

 

 

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Mot du jour

Lorsque je joue une musique qui me touche avec mon violon, j’éprouve un besoin d’exprimer mes sentiments, et je m’émeus par le son. Parfois, lorsque la musique est trop belle, je verse une larme pendant que je joue. Cela m’arrive également quand j’en écoute. Elle est pour moi un moyen d’expression universel presque magique permettant de comprendre une personne mieux que par les mots. On compatit, se réjouit avec l’autre, c’est vraiment merveilleux. Alors, bien que je sois peu pratiquant, si Dieu est à l’origine de tout cela, je lui en suis éternellement reconnaissant. Mon professeur de violon au conservatoire, ancien moine franciscain, m’aide à développer mon chant intérieur et à adopter une optique de don de soi à chaque fois que je fais résonner mon violon et je dois dire que sa pédagogie me fait un bien fou.

Écouter : Nathan (auteur de ce mot du jour) au violon

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Patrick Loyer, Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Move with Africa : une école de Bruxelles en immersion au Bénin

      bruxelles benin via don bosco 01 Comment pouvons-nous faire des vrais citoyens de nos jeunes ? C'est une question sur laquelle beaucoup d'enseignants débattent. Jérôme Merckx, a travaillé pendant un an avec ses élèves –avec le soutien de Via Don Bosco - à une culture citoyenne ouverte et internationale. Ils sont actuellement au Bénin.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite

    • Radio Don Bosco Madagascar : Évangéliser jusqu'aux extrémités de l'île !

      radio don bosco madagascar 04 La province des salésiens a mis en œuvre la phrase de Don Bosco « Faire des jeunes de bons chrétiens et d'honnêtes citoyens » d'une façon originale pour la congrégation : le Radio Don Bosco. Depuis 1996, cette radio permet de diffuser des émissions éducatives et catéchétiques. Elle est nationalement connue sur l'île !

      Lire la suite

    • Mexique : une frontière, une blessure…

      mexique don bosco 05 La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique est une blessure ouverte entre deux mondes si proches géographiquement et en même temps si différents culturellement. Et pourtant elle forme une nouvelle région avec sa culture de passage. C’est là que les présences salésiennes se multiplient.

      Lire la suite

  • Société

    • Philo pour enfants : enseigner la morale, mais pas comme un cours de grammaire

      philo pour enfants 02 Enseigner le jugement moral par la philo ! C’est le pari de certains animateurs qui interviennent dans les écoles ou les centres socio culturel… Les ateliers philo destinés aux plus jeunes se développent un peu partout en France et en Belgique. Les approches et les méthodes sont nombreuses. Il s’agit de se familiariser avec les idées, de faire de l’éducation morale et civique par l’apprentissage du questionnement.

      Lire la suite

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite