AEC Becchis700 1 355Les villages-vacances de l’AEC fêtent leurs 50 ans. Créée à l’issue d’un congrès national des anciens élèves qui s’était tenu à la Navarre, l’AEC, l’association éducative et culturelle des anciens élèves de Don Bosco ouvrait, en 1964, son premier village-vacances, à Forgeassoud, près de La Clusaz. Son cinquantième anniversaire sera célébré du 5 au 7 décembre, en Haute-Savoie, autour de l’actuel président, Etienne Humeau, ancien élève de Pouillé. On y rendra hommage à son président fondateur, lui aussi ancien de Pouillé, André Rousseau.

 

 

Un livre passionnant retrace ces 50 années de péripéties : de 1964 où des anciens élèves de Don Bosco décident de créer un lieu de vacances pour les familles, jusqu'à aujourd'hui. L’AEC compte aujourd’hui quatre villages-vacances : Forgeassoud (Saint-Jean de Sixt), Samoëns (Haute-Savoie), Grasse (Alpes-Maritimes) et Saint-Cyr-sur-Mer (Var). La fille d'un des fondateurs, Christiane Belsoeur, retrace ces années d'histoire. Don Bosco Aujourd'hui reprend l'interview réalisé par le journal interne des AEC.

 

 

AEC Informations : La réussite de l’AEC est elle le fait d’hommes exceptionnels ?

Christine Belsoeur : Sans l’audace et même la témérité des fondateurs, il n’y aurait jamais eu de villages-vacances des AEC. « Ils étaient plus gonflés que beaucoup de chefs d’entreprises m’a confié un de mes interlocuteurs. Ils n’avaient pas de compétence en terme de construction, d’hôtellerie, de gestion de personnel. Et pourtant ils ont réussi. »

 

 « Les villages de l’AEC ont pesé dans le tourisme social »

 

Même les plus critiques reconnaissent leur puissance, liée à la force de leur conviction. Joseph Vallet estime d’ailleurs que les villages de l’AEC ont pesé dans le tourisme social avec un poids sans rapport avec leur poids économique.

 

Christine-BelsoeurChristine BelsoeurAEC Info : Quelle légitimité avez-vous pour faire le récit d’un demi siècle de l’AEC ?

Christine Belsoeur : Mon père fait partie des fondateurs de l'AEC si bien que mon adolescence a été baignée dans l'association. Avant même sa création les rassemblements ADB constituaient régulièrement des sorties familiales dominicales. C'est à lui qu'aurait du revenir le soin d'écrire cette histoire.

 

AEC Info : La situation économique ne constitue pas la menace la plus grave pour l’AEC ?

Christine Belsoeur : Depuis sa création l’AEC n’a pas été épargnée par les soucis financiers. Mais elle y a toujours fait face et les vacanciers fréquentant ses villages n’ont pas été les derniers à lui faire passer ces écueils en répondant massivement aux souscriptions lancées lors des différentes acquisitions. Le taux de remplissage hors vacances scolaires est évidemment plus difficile à maintenir avec la multiplication des villages. Cependant le patrimoine immobilier est en très bon état, c’est aussi ce qui explique que l’AEC dure alors que d’autres disparaissent.

 

AEC Info : Quelles est la place de André Rousseau  ? Et des Salésiens ?

Christine Belsoeur : Le président fondateur était, tout le monde le reconnaît, la locomotive de l’AEC, mieux un bulldozer qui ouvrait toutes les portes. Sans André Rousseau il n’y aurait jamais eu de villages de l’AEC, sans l’équipe qui l’entourait et le soutien des Salésiens non plus.

 

 

 

 Interview réalisée par AEC information,

La revue d'informations de l'Association Educative et Culturelle des Anciens et Amis de Don Bosco

4 décembre 2014

 

AEC les vacances pour tous 355 ok

 

Des vacances pour tous, 1964-2014

de Christiane Belsoeur

 

Commander le livre " Des vacances pour tous" à l’accueil des villages de vacances. Au siège des AEC ou à Compédit Beuregard. 
128 pages de texte et 32 pages d’illustrations : 15 €

 

 

Découvrir les villages-vacances des AEC :









 AEC Becchis700 1 355Village-vacances à Samoëns. Haute SavoieAEC.Les Dauphins 355 SUDVillage-vacances à Saint Cyr sur Mer

 


Mot du jour

Le vendredi, le chrétien reprend les différents instants de la fin de vie de Jésus. Avant d’arriver au calvaire, celui-ci porte une partie de sa croix, sur laquelle il sera crucifié. Cette croix est riche de sens : Jésus porte les maux de ce monde, le mal qui nous taraude, les souffrances qui nous meurtrissent. Face à des situations où nous tombons dans le péché… il se tient présent à nos côtés, discrètement ; il vient délicatement offrir une petite lumière qui vient nous réchauffer.

En nous laissant éclairer par Jésus, exemple de celui qui n’a pas fait le mal, celui-ci nous met sur un chemin de lumière où l’épreuve ne s’effacera pas, mais pourra se vivre autrement.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Fabienne Bouy
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Laure
Voir l'article

I see you - "Clin d'œil à la créativité"
du FestiClip 2017
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

https://vimeo.com/221142294
  • Actualités

    • Missionnaire pour la France-Belgique sud, Pierre Nguyen, salésien, est devenu prêtre...

      vietnam salesien don bosco ordination 000 Originaires du Vietnam, plus d'une centaine de Salésiens de Don Bosco, prêtres et frères, sont actuellement envoyés dans les différentes provinces du monde entier. Missionnaires, ils quittent leur pays pour participer aux missions d'éducation voulues par St Jean Bosco. Dans la province de France et Belgique Sud, ils sont quelques-uns, dont le Père Pierre Nguyen, ordonné prêtre le samedi 22 juillet 2017 à Hô-Chi-Minh-Ville.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Don Bosco en son temps : Don Rinaldi

      don bosco rinaldi 004 Filippo Rinaldi s’est laissé imprégner par Don Bosco. Il a poursuivi son œuvre en fondant, il y a 100 ans, l’Institut des Volontaires de Don Bosco », femmes consacrées, vivant dans le monde. Il fut le 3e Recteur Majeur à lui succéder à la tête des salésiens.

      Lire la suite

    • Sarah Huppermans : On m'a donné des responsabilités et fait confiance !

      sarah h « Ma mère m'emmenait à la paroisse St-François-de-Sales à Liège chez les Salésiens de Don Bosco. J'aimais participer aux célébrations qui avaient du sens pour moi. » C’est le début d’un long parcours de Sarah jusqu’à l’expérience Ephata Don Bosco !

      Lire la suite

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite

    • Amine : du Ghana à l’Allemagne et retour…

      Amine Après cinq années de voyage – où il a connu la peur et l’angoisse – Amine, 23 ans, originaire du Ghana, a réussi à gagner Stuttgart en Allemagne. Mais sa demande de régularisation n’a pu aboutir. Il y a quelques semaines, Amine a été reconduit au Ghana. Durant son passage en Europe, des salésiens de Don Bosco l’ont accueilli et accompagné. L’interview a été réalisé, alors qu’Amine se trouvait en Allemagne.

      Lire la suite

    • Les jeunes migrants deviennent acteurs avec Welcome Jeunes

      JRS Welcome Jeunes au Campobosco 001 L'idée phare du programme Welcome Jeunes est de permettre aux réfugiés de sortir du statut de bénéficiaire dans lesquels ils sont souvent placés et de devenir des acteurs. Interview de Lucile, responsable du programme, que nous avons rencontrée au Campobosco l’an dernier.

      Lire la suite

    • Du Sénégal à Turin en Italie, une migration pour une passion

      FALLOU « Le foot c’est ma passion ». Porté par sa passion, Fallou est parti à 16 ans du Sénégal. Aujourd’hui il a 22 ans, et réside à Turin. Il est passé par la communauté des salésiens de Don Bosco de Don Mauro.

      Lire la suite