AEC Becchis700 1 355Les villages-vacances de l’AEC fêtent leurs 50 ans. Créée à l’issue d’un congrès national des anciens élèves qui s’était tenu à la Navarre, l’AEC, l’association éducative et culturelle des anciens élèves de Don Bosco ouvrait, en 1964, son premier village-vacances, à Forgeassoud, près de La Clusaz. Son cinquantième anniversaire sera célébré du 5 au 7 décembre, en Haute-Savoie, autour de l’actuel président, Etienne Humeau, ancien élève de Pouillé. On y rendra hommage à son président fondateur, lui aussi ancien de Pouillé, André Rousseau.

 

 

Un livre passionnant retrace ces 50 années de péripéties : de 1964 où des anciens élèves de Don Bosco décident de créer un lieu de vacances pour les familles, jusqu'à aujourd'hui. L’AEC compte aujourd’hui quatre villages-vacances : Forgeassoud (Saint-Jean de Sixt), Samoëns (Haute-Savoie), Grasse (Alpes-Maritimes) et Saint-Cyr-sur-Mer (Var). La fille d'un des fondateurs, Christiane Belsoeur, retrace ces années d'histoire. Don Bosco Aujourd'hui reprend l'interview réalisé par le journal interne des AEC.

 

 

AEC Informations : La réussite de l’AEC est elle le fait d’hommes exceptionnels ?

Christine Belsoeur : Sans l’audace et même la témérité des fondateurs, il n’y aurait jamais eu de villages-vacances des AEC. « Ils étaient plus gonflés que beaucoup de chefs d’entreprises m’a confié un de mes interlocuteurs. Ils n’avaient pas de compétence en terme de construction, d’hôtellerie, de gestion de personnel. Et pourtant ils ont réussi. »

 

 « Les villages de l’AEC ont pesé dans le tourisme social »

 

Même les plus critiques reconnaissent leur puissance, liée à la force de leur conviction. Joseph Vallet estime d’ailleurs que les villages de l’AEC ont pesé dans le tourisme social avec un poids sans rapport avec leur poids économique.

 

Christine-BelsoeurChristine BelsoeurAEC Info : Quelle légitimité avez-vous pour faire le récit d’un demi siècle de l’AEC ?

Christine Belsoeur : Mon père fait partie des fondateurs de l'AEC si bien que mon adolescence a été baignée dans l'association. Avant même sa création les rassemblements ADB constituaient régulièrement des sorties familiales dominicales. C'est à lui qu'aurait du revenir le soin d'écrire cette histoire.

 

AEC Info : La situation économique ne constitue pas la menace la plus grave pour l’AEC ?

Christine Belsoeur : Depuis sa création l’AEC n’a pas été épargnée par les soucis financiers. Mais elle y a toujours fait face et les vacanciers fréquentant ses villages n’ont pas été les derniers à lui faire passer ces écueils en répondant massivement aux souscriptions lancées lors des différentes acquisitions. Le taux de remplissage hors vacances scolaires est évidemment plus difficile à maintenir avec la multiplication des villages. Cependant le patrimoine immobilier est en très bon état, c’est aussi ce qui explique que l’AEC dure alors que d’autres disparaissent.

 

AEC Info : Quelles est la place de André Rousseau  ? Et des Salésiens ?

Christine Belsoeur : Le président fondateur était, tout le monde le reconnaît, la locomotive de l’AEC, mieux un bulldozer qui ouvrait toutes les portes. Sans André Rousseau il n’y aurait jamais eu de villages de l’AEC, sans l’équipe qui l’entourait et le soutien des Salésiens non plus.

 

 

 

 Interview réalisée par AEC information,

La revue d'informations de l'Association Educative et Culturelle des Anciens et Amis de Don Bosco

4 décembre 2014

 

AEC les vacances pour tous 355 ok

 

Des vacances pour tous, 1964-2014

de Christiane Belsoeur

 

Commander le livre " Des vacances pour tous" à l’accueil des villages de vacances. Au siège des AEC ou à Compédit Beuregard. 
128 pages de texte et 32 pages d’illustrations : 15 €

 

 

Découvrir les villages-vacances des AEC :









 AEC Becchis700 1 355Village-vacances à Samoëns. Haute SavoieAEC.Les Dauphins 355 SUDVillage-vacances à Saint Cyr sur Mer

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Marie

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Maisons Don Bosco

    • Les adultes dans le Défi Citoyenneté : quelle est leur place ?

      Defit citoyente adultes 03 Quel doit être l’accompagnement des adultes dans les projets des jeunes ? Aujourd'hui, grâce aux rencontres entre établissements dans les régions et grâce aux relectures, les chefs d'établissement, les éducateurs comprennent mieux leur rôle dans les projets des jeunes. Même si les projets sont menés par les jeunes, l’accompagnement des adultes est un ressort central de la réussite des projets Défi Citoyenneté.

      Lire la suite

    • « Il était une fois l’abbé Vauloup… » l’histoire de l’établissement Giel Don Bosco mis en scène

      Giel theatre 2018 04 Pierre Chopin, salésien de Don Bosco à Giel Don Bosco, a créé une pièce de théâtre sur la naissance et l’évolution de l’établissement en cinq scènes. Intitulée « Il était une fois l’abbé Vauloup », le fondateur de l’Orphelinat de Giel, cette pièce a été jouée dimanche 16 septembre par des élèves de 4e dans l’amphithéâtre du lycée. Plus de 400 spectateurs enchantés ont assisté – et même participé - à la représentation. Interview du père Pierre Chopin.

      Lire la suite

    • De nouveaux établissements entrent dans le réseau Don Bosco

      Don Bosco Nouveau Etablissements 00 Le réseau Don Bosco compte 55 établissements en France, 6 en Belgique Sud, un au Maroc et un en Tunisie. Il y a également les établissements et réseaux associés ou invités. Certains établissements ont récemment rejoint le réseau Don Bosco ou sont en demande d’y entrer. Qui sont ces établissements qui entrent dans le réseau ?

      Lire la suite

    • Yahia Adane : « Le travail social n’est pas quantifiable »

      Yahia AEPCR Social 00 Qu’est ce qui donne du sens au travail social dans les quartiers ? Yahia Adane, directeur de l’association d’éducation populaire de Paris 20è et du réseau Don Bosco Action Sociale, témoigne de son approche du travail social. Fin aout, il rassemble tous les éducateurs de la structure et durant une journée il leur propose de réfléchir ensemble à cette question du sens du travail social.

      Lire la suite

    • Livre d’or de l’année scolaire au lycée Don Bosco à Marseille : « Don Bosco m’a redonné foi en mon avenir »

      don bosco marseille livre d or 01 L’année scolaire 2017-2018 s’achève et avec elle s’annonce le départ de nombreux jeunes et adultes. Ils ont laissé des empreintes visibles et invisibles au lycée Don Bosco de Marseille. Ils ont laissé des mots dans « un livre d’or » qui s’appelle : « Sans vous je ne peux rien faire ». Chaque année, les élèves volontaires transcrivent leurs sentiments vis-à-vis de l’établissement qu’ils quittent. Voici une des perles de ce cahier par le témoignage de Marie, accompagné de photos représentant des temps fort de l’année. Comme une maison, le lycée Don Bosco de Marseille éduque les jeunes… toujours et partout.

      Lire la suite

    • Camp d’été chez les Roms grace à ESPERE

      espere Lille don bosco 01 En 2010, Danièle Sciacaluga, Salésienne Coopératrice, visite les familles roms d’un camp de Lille. Pour faire face aux besoins éducatifs, en 2014, elle crée avec un prêtre salésien une association E.S.P.E.R.E. (Espoir Salésiens Pour les Enfants Roms d’Europe) pour promouvoir l’éducation des enfants en s’inspirant de la pédagogie de Don Bosco. Cet été 2018, l’aventure se poursuit. Ce fut le 5è camp. Une vraie collaboration se réalise l’été grâce au réseau DBAS.

      Lire la suite