Noviciat Turin Fete 2015 09 Emmanuel Petit et Florent Leruste effectuent, depuis septembre dernier, leur année de noviciat à Pinerollo à côté de Turin. Ils nous partagent leur participation aux festivités liées à la Saint Jean Bosco.

 

 

Trois jours de spectacle autour du 24 janvier

Pour commencer, le 24 janvier, une comédie musicale avec un orchestre symphonique et une compagnie de danse, le tout orchestré par un salésien de talent, ancien professeur de musicologie ! Mais surtout la présence de tous les représentants des salésiens et salésiennes d'Italie, jusqu'au Recteur Majeur ! Programme ambitieux donc, qui a réussi à nous faire voyager du futur au passé, de ceux qui disposent de la machine à voyager dans le temps jusqu'au pauvre don Bosco. Pauvre certes, mais seul « maître du temps », car il sait conjuguer le rêve et le concret dans la confiance, au service du bien de chacun.

 

Noviciat Turin Fete 2015 06 Noviciat Turin Fete 2015 08

 

Trois jours plus tard, au centre de formation en philosophie des jeunes salésiens (à Nave, près de Milan), un autre spectacle sur le temps, mais sur son usage cette fois-ci. Quelle surprise de voir des séminaristes exécuter des chorégraphies avec portées et acrobaties. Mais la qualité des danses et l'élévation du texte nous a bien vite captivé : chaque usage du temps est un choix, s'il est fait pour le seul plaisir ou par pure paresse, c'est un temps déjà mort. En revanche s'il est mis à profit utilement pour apprendre, découvrir, rendre service et même penser à Dieu qui nous l'a donné, alors non seulement il humanise dans toute la noblesse du mot, mais il devient trésor dans le ciel !

 

Noviciat Turin Fete 2015 01 Mais le clou de ces trois jours de spectacle fut sans conteste la cérémonie officielle d'hommage de la Nation Italienne à don Bosco au grand théâtre de Turin. Pourquoi ? Parce qu'à participé à ce spectacle un groupe fou de jeunes du MSJ italien qui ont mis le feu aux planches ; parce qu'ont participé des personnalités artistiques et culturelles célèbres avec des textes magnifiques sur le grand saint de Turin et son œuvre ; parce que les politiques présents ont été interrogés en « mode salésien » ; parce qu'a été rappelé que don Bosco ne voulait pas autre chose que des « bons chrétiens et honnêtes citoyens », et qu'il n'y a pas de bon chrétien qui ne soit pas d'honnête citoyen !

 

Les célébrations de la Saint Jean Bosco à Turin

Noviciat Turin Fete 2015 10 Le recteur Majeur, Père Angel F. Artime, Florent, Mère Yvonne Reungoat, supérieure générale, EmmanuelGrand jour que ce jour-là ! Pour commencer nous participons aux cérémonies qu'anime le Recteur Majeur en personne ! Aussi, nous participons au service des messes (7 dans la journée, toutes remplies à craquer : les Turinois sont fiers de leur saint !). Même si le rythme est exigeant cela permet d'être présent comme humble contributeurs, humble mais joyeux : très salésien non ? Ensuite, et pour la première fois de l'histoire, les supérieurs de toutes les composantes de la famille salésienne (30 en tout) étaient tous rassemblés tous ensemble. Enfin, nous avons le privilège de pouvoir déjeuner tous ensemble dans la même salle ! Belle occasion de saluer telle sœur venue d'Inde, ce prêtre Thaïlandais, cette laïque consacrée espagnole, et réaliser ainsi un tour du monde salésien sans quitter Turin !

 

Noviciat Turin Fete 2015 05 Le père Angel, Recteur Majeur, et les confrères salésiens dans la cour du ValdoccoMais le moment fort de la journée fut sans nul doute la messe animée par le MSJ italien autour du Recteur Majeur, dans la basilique mère de la congrégation, Marie Auxiliatrice, et au pied des reliques de Saint Jean Bosco ! Quelle fête toute pleine de ferveur et de recueillement ! Nous avons vibré tous ensemble : jeunes, anciens élèves, frères et sœurs salésiennes, familles, grands-parents et petits enfants, aux sources du charisme qui nous unit et nous inspire, et rappelé par le Recteur Majeur dans son homélie. D'abord, comme ce Dieu qui se fait berger pour conduire son troupeau, voici l'invitation à devenir tisseur d'alliances et porteur de la culture de la rencontre, expression du pape François. Ensuite, comme le propose Saint Paul dans la deuxième lecture, chercher à devenir affectueux, disponible, accueillant, en un mot aimable, avec tous, pour créer cette familiarité et affection réciproque dans lesquelles excellait don Bosco. Enfin, à la convocation de l'Evangile, se faire humble, jeune avec les jeunes, comme un petit enfant, pour que le règne de Dieu advienne ! Comme don Bosco, avec les jeunes, et pour les jeunes !!!

 

 

De nos correspondants "locaux"
Emmanuel Petit et Florent Leruste
Novice salésien
12 février 2015

 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e8

Indispensable, pas indispensable une ou un meilleur ami ? Pas forcément, mais reste qu’elle ou il est souvent là. Ce lien s’enracine fréquemment dans la petite enfance. Nos jeunes interviewés en attendent du soutien, de la bienveillance.

Pour William avec un meilleur ami on se doit de conjuguer les verbes « rigoler » et « épauler ». Tara résume bien le sentiment de beaucoup : «… quelqu’un qui essayera de faire en sorte que je prenne toujours un bon chemin… qui m’aidera à avancer dans ma réflexion… avec qui je peux débattre… qui pourra m’accompagner dans les difficultés de la vie… qui sera toujours là. »

Question : Que sont nos amis devenus… ?

Voir le 8è épisode : Un meilleur ami ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite