Guy Gilbert 355Guy Gilbert, Prêtre, devenu célèbre en 1978 par son livre « Un prêtre chez les loubards ». Auteur d'une quarantaine de livres, dont « Aime à tout casser » (éditions Philippe Rey, 2014), il est venu témoigner à Liège et Farnières (Belgique), chez les salésiens, au printemps 2014.

 

 

Guy Gilbert : « Don Bosco savait voir le fond de bien chez les plus abîmés »

« J'admire chez Don Bosco le don de l'écoute et le don de voyance. Il lisait à travers ses jeunes, parce qu'il les écoutait profondément, avec bienveillance. Il savait voir le fond de bien chez les plus abîmés.

 


Guy Gilbert 6 355

Il avait l'art de responsabiliser les jeunes, de les rendre responsables d'eux-mêmes. Il savait faire confiance et redonner sa confiance, même quand des jeunes le trompaient et mentaient plusieurs fois.

 

Il n'avait pas besoin de punitions : c'est son regard qui était une punition. Les jeunes y lisaient son affection et sa réprobation.

 

Il restait réaliste et savait mettre dehors ceux qui étaient dévorés par le mal et qui poussaient les autres au mal. On ne peut pas les sortir tous du mal. Il savait alors les écarter tout en essayant de les aider avec humilité. »

 

 

Guy Gilbert

www.guygilbert.net

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

En cette année du bicentenaire de la naissance de Jean Bosco, DBA est allé à la rencontre de personnalités, leur demandant ce que représente pour eux le saint de Turin, ce qu’ils aiment en lui, ce qu’ils en retiennent et si, pour eux, son message est encore actuel.

 


Mot du jour

Tous les matins, Noémie se rend au collège. Elle est heureuse d’y retrouver ses amis. A vrai dire, c’est bien la seule chose qui lui donne envie de se lever de bonne heure. Noémie est la dernière de sa classe. Ses professeurs sont désemparés… Ses parents, tourmentés par l’échec de leur fille, se demandent comment elle pourra réussir dans la vie avec de tels résultats ?

Mais, ce matin, Noémie se lève de bonheur ! Ce ne sont pas ses résultats qui lui empêcheront de réussir sa vie et de réaliser son rêve : devenir couturière ! Ce qui lui importe : tisser des liens… et être la première à l’école de la Vie !

Si vous n’avez pas été le premier de la classe, c’est pour une seule raison : vous êtes candidat à être le premier à l’école de la Vie !

Il n’est jamais trop tard pour reprendre ses études…

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi