ordination pretre don bosco paris 006 Comment, pour les membres de la famille salésienne, être à la fois à Lille, Paris et Nice le même week-end ? Impossible... Mais quelle chance, pour notre Église en France, de pouvoir accompagner de jeunes religieux vers le ministère sacerdotale, là où les salésiens sont présents. Retour sur ces événements du 27 et 28 juin 2015...

 

 

Jésus – Onction – Intimité – Eucharistie = JOIE...

 

ordination prêtre don bosco paris 1ère présidence de Messe de Pierre1ère présidence de Messe de PierreC'est le thème de la joie que le père Pierre Hoang a choisi pour l'homélie alors qu'il présidait pour la première fois la messe ce dimanche à la paroisse St Jean Bosco de Paris. Il faut dire que sa joie était grande de voir ses parents venus spécialement du Vietnam, les jeunes qui l'accompagnent depuis un an dans la paroisse, ce chemin de prêtre désiré commencé enfin... La suite de Jésus, l'onction du Saint-Chrême le faisant prêtre, l'intimité avec Dieu et la capacité d'offrir le sacrement de l'Eucharistie ; c'est ainsi que Pierre a résumé sa joie.

 

C'est samedi dès 9h du matin que Pierre a rejoint, à la cathédrale Notre-Dame de Paris, les 12 autres diacres du diocèse pour recevoir, par l'imposition des mains du Cardinal André Vingt-Trois, l'ordination sacerdotale. En plus de sa famille, les jeunes de la paroisse ont accompagné et félicité Pierre pour son engagement.

 

(Voir l'homélie du Cardinal André Vingt-Trois ci-dessous)

 

 

ordination pretre don bosco paris Des mains du Cardinal André Vingt-Trois, Pierre devient prêtreDes mains du Cardinal André Vingt-Trois, Pierre devient prêtreAu Nord et au Sud... Jusqu'en Inde

 

Le même jour, samedi, était ordonné prêtre Vincent Tran à Nice. Ce dimanche, Piotr Wolny à Lille. De belles fêtes en Église où là encore la famille de Vincent est venue spécialement des États-Unis et celle de Piotr de Pologne. Pour les entourer : les jeunes du MSJ, les salésiennes et les salésiens, le salésiens coopérateurs, les anciens de Don Bosco...

 

Le 11 juillet, John-Paul Swaminathan sera ordonné prêtre en Inde.

 

Dans le prochaine numéro de la revue Don Bosco Aujourd'hui, vous trouverez un portrait complet de ces nouveaux prêtres.

 

 

 

Sébastien ROBERT, sdb
le 02 juillet 2015.

 

 Ordination du père Pierre Hoang à Paris

 ordination pretre don bosco paris 001 Entrée des célébrants dont le provincial p. Daniel Federspiel, les évêques invités et auxiliaires, le Cardinalordination pretre don bosco paris Les 13 diacres, dont Pierre, se présentent sur le parvis de la cathédrale avec leurs témoinsLes 13 diacres, dont Pierre, se présentent sur le parvis de la cathédrale avec leurs témoins

 

ordination prêtre don bosco paris La Litanie des saints et la prostrationLa Litanie des saints et la prostration ordination pretre don bosco paris Après l'onction des mains, le geste de paix de l'évêqueAprès l'onction des mains, le geste de paix de l'évêque

 

 ordination pretre don bosco paris Pour sa première présidence, père Pierre a sollicité les jeunes et ses parentsPour sa première présidence, père Pierre a sollicité les jeunes et ses parentsordination pretre don bosco paris Père Pierre Hoang avec sa mère, son père et son parrainPère Pierre Hoang avec sa mère, son père et son parrain

 

 

 

 Ordination du père Vincent Tran à Nice

 ordination prêtre don bosco nice Vincent Tran, les mains dans celles de l'évêque, promet fidélité à l'EgliseVincent Tran, les mains dans celles de l'évêque, promet fidélité à l'Egliseordination pretre don bosco nice Après l'imposition des mains, le nouveau prêtre reçoit les habits sacerdotauxAprès l'imposition des mains, le nouveau prêtre reçoit les habits sacerdotaux

 

 ordination pretre don bosco nice Mgr André Marceau, Vincent Tran et sa familleMgr André Marceau, Vincent Tran et sa familleordination pretre don bosco nice 004 Première présidence de messe du père Vincent entouré des jeunes

 

 Ordination du père Piotr Wolny à Lille

 ordination pretre don bosco Par l'imposition des mains, l'évêque transmet les dons de l'Esprit Saint au nouveau prêtre Par l'imposition des mains, l'évêque transmet les dons de l'Esprit Saint au nouveau prêtreordination pretre don bosco lille La famille de Piotr, venue spécialement de PologneLa famille de Piotr, venue spécialement de Pologne

 

 ordination pretre don bosco Le nouveau prête, Piotr, reçoit le Calice et la Patène pour rendre grâce au SeigneurLe nouveau prête, Piotr, reçoit le Calice et la Patène pour rendre grâce au Seigneurordination pretre don bosco lille A côté de l'Evêque, le père Piotr proclame pour la première fois la prière eucharistiqueA côté de l'Evêque, le père Piotr proclame pour la première fois la prière eucharistique

 

 

Pour aller plus loin


 

 

 

Homélie de M. le Cardinal André Vingt-Trois, archévêque de Paris
(extraits)

Ordinations Sacerdotales du 27 juin 2015 - Notre Dame de Paris

 

« Mes chers amis,

 

Notre Église de Paris est dans la joie au moment où vous allez être ordonnés prêtres du Seigneur pour l'annonce de l'Évangile et le service des communautés chrétiennes. Notre joie s'unit à celle de la famille de saint Jean Bosco qui fête le deuxième centenaire de son fondateur et à laquelle appartient Pierre Hoang. Nous célébrons cette ordination en communion avec la communauté chaldéenne de France pour laquelle le Patriarche Louis Sako ordonnera prêtre Narsay Soleil dimanche prochain à Sarcelles. Toute l'Église se réjouit de voir que l'appel du Christ retentit encore aujourd'hui et que l'amour de Dieu, répandu en nos cœurs par la foi, suscite la générosité pour répondre à cet appel. Elle rend grâce pour le chemin que vous avez parcouru depuis des années et pour tous ceux qui vous ont accompagnés au long de ce chemin : vos familles que je remercie aujourd'hui, vos éducateurs, compagnons d'étude ou collègues de travail, etc. Même si tous ne reconnaissent peut-être pas le rôle qu'ils ont joué dans votre accueil de l'appel du Christ et dans votre réponse, dans la foi, nous reconnaissons les signes de la présence active de Dieu, même à l'insu de ceux qui en sont les agents.

[...]

L'anniversaire de saint Jean Bosco remet en lumière la mission auprès des jeunes. Certes, les jeunes que nous rencontrons aujourd'hui ne sont pas les mêmes que ceux auxquels s'adressait Don Bosco. Cependant, ils ont en commun une attente, parfois une inquiétude, qui concerne leur avenir. Et nous devons nous demander si les perspectives que leur ouvre notre société sont capables de répondre à cette attente et d'apaiser cette inquiétude. En France, beaucoup s'étonnent de la disponibilité de certains jeunes pour croire aux messages délirants d'un fanatisme virtuel. Mais combien vont jusqu'à se demander si notre modèle de société consumériste et libérale ne provoque pas leur indifférence ou leur dégoût ? La réduction d'un avenir idéal aux indices économiques n'est-elle pas le symbole du vide auquel nos jeunes sont confrontés ? Le rejet collectif des réfugiés de la misère humaine qui viennent sombrer sur les côtes de l'Europe ne vient-il pas contredire nos élans de générosité ? Nous voulons bien que le monde change pourvu que rien ne change pour nous. Les mesures coercitives pour combattre les influences sectaires sont nécessaires. Elles ne peuvent pas se substituer au véritable combat : celui des convictions et des projets. Il fait partie de notre mission de montrer, par notre exemple vécu, que « l'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Et ce message, nous devons le porter dans une société traversée par une multiplicité de cultures et de religions.

[...]

Cette mission de témoins de l'espérance nous engage chaque jour davantage dans la rencontre avec la raison humaine et les sagesses qu'elle produit. Mais notre champ spécifique n'est pas la marge de l'irrationnel dans une société vouée à l'efficacité de la raison scientifique. La confrontation de la foi chrétienne et de la raison n'est pas un combat perdu d'avance. Elle suppose un véritable engagement des ressources de l'intelligence humaine au service de la compréhension de la Parole de Dieu qui éclaire et nourrit notre vie. Si les hommes de notre temps sont en quête, ou du moins s'ils ont besoin, de repères existentiels ou de sagesse, nous n'avons pas à rougir de la sagesse du Christ que nous proposent les évangiles. Elle supporte aisément la comparaison avec les sagesses qui l'ont concurrencée au XXe siècle qui fut d'abord un siècle de barbarie et d'horreur. Et malheureusement le XXIe siècle montre en ses débuts que la soif du pouvoir et de la domination ne cesse pas de faire ses ravages à travers le monde, au Moyen-Orient et même en Europe.

[...]

Enfin, je m’adresse aux jeunes hommes qui sont ici et dont la vie n’est pas encore engagée. Chers amis, c’est parmi vous que le Seigneur choisit ceux qu’Il veut pour « être avec lui » et les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle. C’est à votre liberté qu’Il s’est adressé et qu’Il s’adresse aujourd’hui. C’est pour la mission de son Église qu’Il vous appelle. C’est pour le plus grand service que l’on puisse rendre aux hommes que je vous appelle aujourd’hui. Ne laissez pas la question se diluer et se perdre. Voyez l’immensité de la mission dans notre grande cité, dans la province d’Ile de France et dans le monde entier. Voyez la multitude des hommes qui attendent une parole d’espérance et une promesse de vie. Réfléchissez et décidez ! »

 

 

+ André VINGT-TROIS

Archevêque de Paris

 

(L'homélie complète en PDF)

 

 

 


Mot du jour

« Que veux-tu que je fasses pour toi ? »

Dieu à l’écoute de mon désir profond, mon désir de vivre malgré les circonstances de la réalité complexe.

Il est proche de ceux qui l'invoquent, De tous ceux qui l'invoquent en vérité.

Il répond au désir de ceux qui le craignent ; Il écoute leur cri : il les sauve (Ps 145)

Le psaume le dit avec enthousiasme : dès que nous exprimons la moindre envie de vivre, au moment où notre volonté de vivant bourgeonne à nouveau, Dieu veut lui aussi y répondre, même si cela prend du temps dans notre existence humaine. Il ne rate jamais une occasion de satisfaire notre demande de vie, surtout quand c’est devenu pour nous une affaire de vie ou de mort.

Et si nous n’en voulons plus, parce que nous n’en pouvons plus …

Alors demandons-Lui de renaître à son désir à Lui.

Les yeux sur toi, tous, ils espèrent : Tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;

Tu ouvres ta main : Tu rassasies pour tout vivant, le plaisir, la volonté.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Patrick Loyer, Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Maisons Don Bosco

    • « Va à la pompe ! » L’éducation selon Don Bosco

      education don bosco 03 Lorsque des éducateurs se plaignaient auprès de Don Bosco de ne pas être écoutés par les jeunes et de ne pas savoir comment les prendre, Don Bosco disait : « Va à la pompe ». Il y avait, dans la cour du Valdocco, une fontaine autour de laquelle il y avait toujours un attroupement de jeunes qui se bousculaient pour boire ou pour ramollir la pagnote trop dure du petit déjeuner. C’est là que l’éducateur, en se mêlant à la file, pouvait entendre les conversations, connaître les centres d’intérêt des garçons, leurs préoccupations du moment. L’éducateur était ainsi en prise directe sur leur culture et pouvait sentir l’atmosphère générale. Don Bosco suggérait aussi à l’éducateur d’être moins dur, moins rigide, de « ramollir » son quotidien.

      Lire la suite

    • Le Festiclip est cette année un festival européen sensible au monde des laissés pour compte

      fasticlip 2018 04 La treizième édition du FestiClip, festival de vidéoclips réalisé par et pour des jeunes de 15 à 20 ans, s’est déroulé au Centre Jean Bosco le 2 juin. Participaient cette année, outre bien sûr la Belgique et la France, l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne. Les films étonnent par leur qualité et leur thématique. Aujourd’hui, c’est la manière de traiter les laissés pour compte qui interroge les jeunes. Logo video80

      Lire la suite

    • Festifoot 2018 : la coupe du monde version salésienne

      festifoot 2018 caen 07 La coupe du monde de foot en version salésienne ? Comment ça, vous ne connaissez pas ? Festifoot ! Mais si, c’est ce rassemblement de 60 jeunes venus de toute la France pour partager un week-end exceptionnel, plein de partage, de fair-play, et de sport ! Avec la participation de huit équipes, soit 55 jeunes de 15 ans environ, le Festifoot du mois de juin n’a jamais connu un tel succès.

      Lire la suite

    • Quatre jours de formation approfondie pour les élèves les plus engagés

      formation eleves engages 01 Voyage à Biville : c’est une initiative des quatre établissements scolaires de l'Ouest au début des vacances de Pâques.  Une quarantaine d'élèves des établissements de l'Ouest. Elèves en difficulté ou non. Il s'agit de quelques jeunes parmi les plus engagés dans la vie de l'établissement. Le projet est une formation approfondie pour les élèves les plus engagés à l’image de ce que faisait Don Bosco.

      Lire la suite

    • Les premières Assises de Don Bosco Action Sociale

      don bosco action sociale assises 01 Les 24 et 25 mai 2018, le réseau Don Bosco Action Sociale a organisé ses premières assises à l’Institut Don Bosco de Gradignan (Gironde). Celles-ci ont regroupé plus de 100 dirigeants des 65 établissements et services d’action sociale du réseau : présidents, administrateurs, directeurs, cadres de direction. Ces participants ont pu ainsi prendre conscience de la force et du dynamisme de ce réseau.Logo video80

      Lire la suite

    • « Foi et Science » s’invitent à l’institut Lemonnier à Caen

      lemonnier mai 2018 02 Les jeunes de 2ndes de l’Institut Lemonnier à Caen ont couronné leur année pastorale autour du thème : Science et foi. Autour d’une table ronde, étaient réunis des témoins de la foi des religions monothéistes présentes dans l’agglomération.

      Lire la suite

  • Société

    • Valoriser l’éducation informelle… Comment ? Ou comment éduquer « l’air de rien »

      education informelle 01 Les interventions éducatives des adultes sont formalisées dans des programmes, mais il restera toujours des espaces et des moments qui donnent du jeu pour la spontanéité. On parle alors de pédagogie informelle ou non-formelle. Dans les écoles salésiennes on parle de pédagogie « du patio » ou « de la cour de récré ». Don Bosco y était très sensible. Qu’est ce qui caractérise cette pédagogie non formelle ? Comment y être attentif ?

      Lire la suite

    • Culture Jeunes. Happy Time ! Des rencontres vécues différemment

      culture jeunes rencontres 02 Voyage scolaire, sortie de classe, cours de récréation, self, tous ces lieux où les jeunes sont… et où la rencontre avec un adulte peut se faire. Mais quelle rencontre ? Rencontre institutionnelle ou spontanée ? Comment percevez-vous la présence de l’adulte ? Votre sentiment relève du domaine de l’indifférence ou du rejet ? Autant de questions auxquelles quatre jeunes journalistes collégiens à Notre Dame des Minimes ont bien voulu répondre. Voici quelques tranches de vie.

      Lire la suite

    • Une sélection de films pour l’été

      film ete 2018 Alors que nous commençons les vacances d’été, Don Bosco Aujourd’hui vous propose une sélection de films à voir après la plage, en famille. Voici quelques coups de cœur de la rédaction, proposés par Florent Leruste, salésien de Don Bosco.

      Lire la suite

    • Carnet d’exil, le voyage de Khairollah

      Khairollah Karl Joseph 1 Émus par le témoignage de Khairollah, jeune réfugié Afghan de 15 ans, une classe de Bac Pro en Aquaculture de l’ISETA de Poisy (établissement d'Annecy associé au réseau Don Bosco) a décidé de faire de son récit un livre. Leur but ? Toucher le lecteur avec cette histoire qu’ils ont partagée avec émotion.

      Lire la suite