quatre nouveaux pretres salesien de don bosco Vous avez dit : « Salésien prêtre » ? Pierre, Vincent, Piotr et John-Paul sont salésiens de Don Bosco. Ils viennent d'être ordonnés prêtres. Ils ont la particularité d'être missionnaires. Que signifie pour eux : être « salésien prêtre » et missionnaire en France ? Ils témoignent.

 

Pierre Hoang : « Apprendre à être pasteur à la manière de Don Bosco »

Pierre est vietnamien. Il a été ordonné prêtre à Paris le samedi 27 juin.

 

"Après son ordination le 6 juin 1841, Don Bosco a mis trois ans pour apprendre à être un bon prêtre à Turin avec l'aide de Don Cafasso. C'était dans cette période que, petit à petit, Don Bosco a découvert sa manière d'être prêtre, notamment après la rencontre avec Barthélémy le jour de la fête de l'Immaculée Conception de Marie, le 8 décembre 1841.

 

Pour moi, être « salésien prêtre » signifie apprendre à être pasteur à la manière de Don Bosco, c'est-à-dire dans les fonctions d'un prêtre : ministre de la Parole de Dieu et des sacrements, « signe et porteur de l'amour du Christ » aux jeunes. Pour réaliser cela, j'apprends à trouver l'unité de ma vie dans la configuration au Christ Prêtre, Prophète et Pasteur."

Vincent Tran : « Accompagner les jeunes sur le chemin de l'Evangile »

Vincent Tran, d'origine vietnamienne, a été ordonné prêtre à Nice le samedi 27 juin.

 

"Pour moi, un salésien prêtre, tout en étant un ami et un frère, devient davantage un père pour les jeunes à travers le ministère qui lui est confié par l'Eglise. Le salésien prêtre accompagne des jeunes sur leur chemin pour devenir « de bons citoyens ». En même temps, il a dans son cœur un souci particulier de les accompagner sur le chemin de l'Evangile, de les aider à devenir « de bons chrétiens », ou « de bons croyants ».

 

Depuis mon arrivée en France en 2007, je vis une grande adaptation et une inculturation continuelle au niveau de la mission et de la vie salésienne, afin de pouvoir me donner le mieux possible aux jeunes et à mes confrères."

 

Pierre HoangVincent

Piotr Wolny : « Toute expérience de la différence est pour moi source d'enseignement et de vie. »

D'origine polonaise, Piotr a été ordonné prêtre, à Lille, le dimanche 28 juin.

 

"J'aurai à porter attention aux jeunes où que j'aille, les écouter jusqu'au bout, en me laissant enseigner par eux aussi. J'aime le dire : le jeune n'est pas seulement un jeune, mais une personne, aimée de Dieu. 

 

Il me faudra toujours de la patience pour apprivoiser les jeunes, jour après jour, et oser la confiance mutuelle, afin de les aimer comme Dieu les aime. J'aurai à le rendre présent aux jeunes pour les encourager à écouter le Seigneur et à bâtir leur vie sur Lui, et ainsi leur permettre de se rendre visible. Toute expérience de la différence est pour moi source d'enseignement et de vie."

John-Paul Swaminathan : « Mon désir est de montrer le cœur de Dieu à tout le monde, surtout aux jeunes, à travers les sacrements. »

John-Paul est indien. Il a été ordonné prêtre le samedi 11 juillet en Inde.

 

"Mon désir est de montrer le cœur de Dieu à tout le monde, surtout aux jeunes, à travers les sacrements, du pardon et de l'eucharistie. Peu de jeunes participent à l'eucharistie. Les jeunes ne savent pas ce que c'est la messe et pensent que c'est trop long. Je ne sais pas comment faire mais j'ai confiance en Dieu qui me donnera la force de permettre aux jeunes de vivre les sacrements.

 

Mon champ de mission a été la paroisse St-Thomas à Vaux-en-Velin, où j'ai été bien accueilli. Cela m'a permis d'exercer un dialogue entre moi et les paroissiens, une réciprocité dans l'écoute. Cela a été source de richesse."

 

Don Bosco Aujourd'hui n°983
Abonnez-vous...
30 juillet 2015

PiotreJohn Paul 355

 

 

 

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Marie

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Maisons Don Bosco

    • Les adultes dans le Défi Citoyenneté : quelle est leur place ?

      Defit citoyente adultes 03 Quel doit être l’accompagnement des adultes dans les projets des jeunes ? Aujourd'hui, grâce aux rencontres entre établissements dans les régions et grâce aux relectures, les chefs d'établissement, les éducateurs comprennent mieux leur rôle dans les projets des jeunes. Même si les projets sont menés par les jeunes, l’accompagnement des adultes est un ressort central de la réussite des projets Défi Citoyenneté.

      Lire la suite

    • De nouveaux établissements entrent dans le réseau Don Bosco

      Don Bosco Nouveau Etablissements 00 Le réseau Don Bosco compte 55 établissements en France, 6 en Belgique Sud, un au Maroc et un en Tunisie. Il y a également les établissements et réseaux associés ou invités. Certains établissements ont récemment rejoint le réseau Don Bosco ou sont en demande d’y entrer. Qui sont ces établissements qui entrent dans le réseau ?

      Lire la suite

    • Yahia Adane : « Le travail social n’est pas quantifiable »

      Yahia AEPCR Social 00 Qu’est ce qui donne du sens au travail social dans les quartiers ? Yahia Adane, directeur de l’association d’éducation populaire de Paris 20è et du réseau Don Bosco Action Sociale, témoigne de son approche du travail social. Fin aout, il rassemble tous les éducateurs de la structure et durant une journée il leur propose de réfléchir ensemble à cette question du sens du travail social.

      Lire la suite

    • Livre d’or de l’année scolaire au lycée Don Bosco à Marseille : « Don Bosco m’a redonné foi en mon avenir »

      don bosco marseille livre d or 01 L’année scolaire 2017-2018 s’achève et avec elle s’annonce le départ de nombreux jeunes et adultes. Ils ont laissé des empreintes visibles et invisibles au lycée Don Bosco de Marseille. Ils ont laissé des mots dans « un livre d’or » qui s’appelle : « Sans vous je ne peux rien faire ». Chaque année, les élèves volontaires transcrivent leurs sentiments vis-à-vis de l’établissement qu’ils quittent. Voici une des perles de ce cahier par le témoignage de Marie, accompagné de photos représentant des temps fort de l’année. Comme une maison, le lycée Don Bosco de Marseille éduque les jeunes… toujours et partout.

      Lire la suite

    • Camp d’été chez les Roms grace à ESPERE

      espere Lille don bosco 01 En 2010, Danièle Sciacaluga, Salésienne Coopératrice, visite les familles roms d’un camp de Lille. Pour faire face aux besoins éducatifs, en 2014, elle crée avec un prêtre salésien une association E.S.P.E.R.E. (Espoir Salésiens Pour les Enfants Roms d’Europe) pour promouvoir l’éducation des enfants en s’inspirant de la pédagogie de Don Bosco. Cet été 2018, l’aventure se poursuit. Ce fut le 5è camp. Une vraie collaboration se réalise l’été grâce au réseau DBAS.

      Lire la suite

    • « Va à la pompe ! » L’éducation selon Don Bosco

      education don bosco 03 Lorsque des éducateurs se plaignaient auprès de Don Bosco de ne pas être écoutés par les jeunes et de ne pas savoir comment les prendre, Don Bosco disait : « Va à la pompe ». Il y avait, dans la cour du Valdocco, une fontaine autour de laquelle il y avait toujours un attroupement de jeunes qui se bousculaient pour boire ou pour ramollir la pagnote trop dure du petit déjeuner. C’est là que l’éducateur, en se mêlant à la file, pouvait entendre les conversations, connaître les centres d’intérêt des garçons, leurs préoccupations du moment. L’éducateur était ainsi en prise directe sur leur culture et pouvait sentir l’atmosphère générale. Don Bosco suggérait aussi à l’éducateur d’être moins dur, moins rigide, de « ramollir » son quotidien.

      Lire la suite