Benjamin2 355Benjamin Dewitte fera son engagement définitif chez les salésiens de Don Bosco le dimanche 23 août durant le Campobosco, à Ressins, dans la Loire. Il livre les raisons son choix de la vie religieuse chez les Salésiens de Don Bosco.

 

 

DBA : Pourquoi avoir fait ce choix de la vie religieuse ?

Benjamin Dewitte : Issu d'une famille pas spécialement chrétienne, décomposée, des demi-frères et demi-sœurs à droite et à gauche, je découvre la foi lors d'un voyage à Medjugorje : là-bas, ce fut comme une naissance. Qu'est-ce qui s'est passé dans ma petite tête de gamin de 9 ans - car tel était mon âge ? Je découvre deux choses importantes :

 

 Si je dois résumer ce qu'est un religieux Salésien,
je dirais : C'est un simple homme... porté par la miséricorde du Christ

 

La première, il me semble évident que Dieu existe. Mais que Dieu existe ou pas, quelle importance ? Je peux très bien vivre en pensant qu'Il existe et vivre comme s'Il n'existait pas. Donc ça ne suffisait pas, il fallait que je découvre quelque chose d'essentiel.

 

La seconde, que Dieu n'est pas du blabla, ce n'est pas un discours stérile, ce n'est pas quelque chose ; c'est quelqu'un, ce n'est pas qu'un concept, c'est une personne, et surtout : Il m'aime. Il m'aimait depuis toujours, Il m'aime tel que je suis, quoi que je fasse. Il m'aimera toujours, tendrement.

 

Cette découverte me remplit d'une telle joie que je brûlai aussitôt de la partager. A partir de là, tout a changé. Je me suis dit : « Si c'est ça le Bon Dieu, je veux me consacrer exclusivement à Lui ! ».

 

DBA : Pourquoi chez les salésiens de Don Bosco ?

B.D. : Bien que joyeux de cette découverte de l'Amour inconditionnel de Dieu, je demeurais timide, très réservé, jusqu'au lycée où l'on m'a confié dès la classe de 1ère, dans l'internat tenu par la communauté des béatitudes, la charge de responsable d'équipe, puis des 4-3ème, et tant d'autres responsabilités qui m'ont guéri de mon manque de confiance en moi. Du coup, déjà à l'époque, j'enchaînais les « rendez-vous » avec des plus jeunes en difficultés !

 

BenjaminAvec le temps, la prière et l'accompagnement, notamment avec un prêtre, après une longue amitié avec don Bosco et saint Dominique Savio depuis l'adolescence, j'ai senti que ma place était auprès des jeunes. D'autant plus qu'un malheureux jour, mon train roule sur un ado de seize ans qui se jette sur la voie. Cœur définitivement déchiré, je me suis dit, comme Don Bosco visitant des jeunes en prison : « S'il avait trouvé un père, un frère, un ami sur sa route, il n'en serait peut-être pas arrivé là ».

 

Si je dois résumer ce qu'est un religieux Salésien, je dirais : C'est un simple homme...

  • porteur mais avant tout porté par la miséricorde de Dieu,
  • qui s'offre aux Christ en donnant sa vie pour les jeunes,
  • qui s'offre aux jeunes en donnant sa vie pour le Christ,
  • avec d'autres frères, pour toujours !

 

Voilà un programme qui me convient et que je vais joyeusement signer pour la vie le 23 août prochain !

 

Don Bosco Aujourd'hui

13 août 2015

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Ines

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...