Benjamin2 355Benjamin Dewitte fera son engagement définitif chez les salésiens de Don Bosco le dimanche 23 août durant le Campobosco, à Ressins, dans la Loire. Il livre les raisons son choix de la vie religieuse chez les Salésiens de Don Bosco.

 

 

DBA : Pourquoi avoir fait ce choix de la vie religieuse ?

Benjamin Dewitte : Issu d'une famille pas spécialement chrétienne, décomposée, des demi-frères et demi-sœurs à droite et à gauche, je découvre la foi lors d'un voyage à Medjugorje : là-bas, ce fut comme une naissance. Qu'est-ce qui s'est passé dans ma petite tête de gamin de 9 ans - car tel était mon âge ? Je découvre deux choses importantes :

 

 Si je dois résumer ce qu'est un religieux Salésien,
je dirais : C'est un simple homme... porté par la miséricorde du Christ

 

La première, il me semble évident que Dieu existe. Mais que Dieu existe ou pas, quelle importance ? Je peux très bien vivre en pensant qu'Il existe et vivre comme s'Il n'existait pas. Donc ça ne suffisait pas, il fallait que je découvre quelque chose d'essentiel.

 

La seconde, que Dieu n'est pas du blabla, ce n'est pas un discours stérile, ce n'est pas quelque chose ; c'est quelqu'un, ce n'est pas qu'un concept, c'est une personne, et surtout : Il m'aime. Il m'aimait depuis toujours, Il m'aime tel que je suis, quoi que je fasse. Il m'aimera toujours, tendrement.

 

Cette découverte me remplit d'une telle joie que je brûlai aussitôt de la partager. A partir de là, tout a changé. Je me suis dit : « Si c'est ça le Bon Dieu, je veux me consacrer exclusivement à Lui ! ».

 

DBA : Pourquoi chez les salésiens de Don Bosco ?

B.D. : Bien que joyeux de cette découverte de l'Amour inconditionnel de Dieu, je demeurais timide, très réservé, jusqu'au lycée où l'on m'a confié dès la classe de 1ère, dans l'internat tenu par la communauté des béatitudes, la charge de responsable d'équipe, puis des 4-3ème, et tant d'autres responsabilités qui m'ont guéri de mon manque de confiance en moi. Du coup, déjà à l'époque, j'enchaînais les « rendez-vous » avec des plus jeunes en difficultés !

 

BenjaminAvec le temps, la prière et l'accompagnement, notamment avec un prêtre, après une longue amitié avec don Bosco et saint Dominique Savio depuis l'adolescence, j'ai senti que ma place était auprès des jeunes. D'autant plus qu'un malheureux jour, mon train roule sur un ado de seize ans qui se jette sur la voie. Cœur définitivement déchiré, je me suis dit, comme Don Bosco visitant des jeunes en prison : « S'il avait trouvé un père, un frère, un ami sur sa route, il n'en serait peut-être pas arrivé là ».

 

Si je dois résumer ce qu'est un religieux Salésien, je dirais : C'est un simple homme...

  • porteur mais avant tout porté par la miséricorde de Dieu,
  • qui s'offre aux Christ en donnant sa vie pour les jeunes,
  • qui s'offre aux jeunes en donnant sa vie pour le Christ,
  • avec d'autres frères, pour toujours !

 

Voilà un programme qui me convient et que je vais joyeusement signer pour la vie le 23 août prochain !

 

Don Bosco Aujourd'hui

13 août 2015

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Société

    • Cultures jeunes : Sportifs engagés !

      pixabay Pexels Chaque année, ça recommence. Quoi donc ? Mais Roland Garros, bien sûr. En tant que sportifs, passionnés de tennis, nous souhaitons vivre ce temps d’immenses rencontres autour de nos champions, de nos idoles.

      Lire la suite

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite