Francois Content 355François Content, âgé de soixante-quatre ans et diplômé d'HEC, a été directeur général d'Apprentis d'Auteuil de 1997 à juillet 2015. Il a passé vingt ans à la tête des Apprentis d'Auteuil, organisme qui accueille 23 000 jeunes en difficulté scolaire, sociale ou familiale dans deux cents établissements.  et propose quatre-vingt formations. Entre Don Bosco et l'abbé Louis Roussel, fondateur des Apprentis, il y a des intuitions communes. Quels sont les points communs entre ces deux hommes ? 

 

 

 

« Comment parler de Don Bosco ? D'emblée, me viennent à l'esprit les parallèles étonnants entre lui et l'abbé Louis Roussel, le fondateur des Apprentis d'Auteuil. Dix années seulement les séparent. Don Bosco est né en 1815, Louis Roussel en 1825. Tous deux viennent d'un milieu modeste. Les parents de Jean Bosco sont de pauvres paysans piémontais. Le père de l'abbé Roussel était un modeste tisserand sarthois qui meurt en 1835, alors que Louis n'a que 10 ans. La fratrie est recueillie par deux oncles, fondateurs d'une congrégation et d'une communauté religieuse, tournées vers l'école et l'éducation des plus pauvres.

 

Don Bosco et l'abbé Louis Roussel

Jeunes hommes, Jean Bosco, comme Louis Roussel, sont bouleversés par la misère des enfants. Leur première action vise tout d'abord l'instruction religieuse. Louis Roussel fonde ainsi l'Œuvre de la première communion. Puis, très vite, tous deux élargissent leur champ d'action, réfléchissent et mettent en place la formation professionnelle et intellectuelle des jeunes dont ils ont la charge. Ils misent sur l'apprentissage d'un métier, seule façon de rendre autonomes ces enfants, sur l'imprimerie, sur l'édition.

 

Le saviez-vous, Louis Roussel était appelé le « Don Bosco » français !

À l'éducation professionnelle, Don Bosco allie une ferme exigence et une grande bienveillance. Il redonne à chacun sa dignité. À l'époque du développement industriel, du travail des enfants, il les considère comme des personnes à part entière. Ce ne sont plus des chenapans, des sans-voix. Chacun doit se sentir reconnu et aimé. C'est tout à fait révolutionnaire ! Il sait être proche des enfants, leur offrir des moments de distraction et de détente. Il n'est pas patron des prestidigitateurs pour rien. C'est enfin un pédagogue, qui a su formaliser sa pensée et son action.

 

Des intuitions communes chez ces deux hommes

Le saviez-vous, Louis Roussel était appelé le « Don Bosco » français ! Il rencontre le pape Pie IX en 1876 qui le surnomme ainsi et l'encourage à rencontrer Jean Bosco. Louis Roussel cherche à cette époque à assurer la pérennité de son œuvre. Avec l'accord de l'archevêché de Paris, des contacts sont pris avec les Salésiens, des négociations sont engagées. Finalement, le rapprochement ne se fera pas, mais que d'intuitions communes chez ces deux hommes dont les œuvres dédiées à l'enfance en difficulté ont traversé les années ! »

 

 

 

Don Bosco Aujourd'hui
Abonnez-vous...

30 juillet 2015

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

En cette année du bicentenaire de la naissance de Jean Bosco, DBA est allé à la rencontre de personnalités, leur demandant ce que représente pour eux le saint de Turin, ce qu’ils aiment en lui, ce qu’ils en retiennent et si, pour eux, son message est encore actuel.

 


Mot du jour

Et Dieu dit : « Voici le signe de l'alliance que j'établis entre moi et vous et tous les êtres vivants qui sont avec vous pour les générations à venir. Je place mon arc dans la nuée pour qu'il soit le signe de l'alliance entre moi et la terre. »

Je regarde l'arc-en-ciel et j'imagine ces rayons de lumière qui traversent les gouttes d'eau des nuages et libèrent leur couleur !

Je prends conscience du don de Dieu qui traverse les tempêtes de nos vies et transforme en lumière la grisaille qui nous emprisonne.

La lumière de Dieu est un fuseau qui sans cesse jaillit de son cœur d'amour et qui se répand sur nous.

Entrer dans son alliance, c'est ouvrir une brèche pour que cet arc lumineux vienne transformer nos vies ! Notre cœur chante alors, joyeux, comme les oiseaux pépient lorsque l'orage est enfin passé.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Lucie
Voir l'article

Campobosco 2017
le diaporama
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

https://vimeo.com/221142294
  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite

    • Amine : du Ghana à l’Allemagne et retour…

      Amine Après cinq années de voyage – où il a connu la peur et l’angoisse – Amine, 23 ans, originaire du Ghana, a réussi à gagner Stuttgart en Allemagne. Mais sa demande de régularisation n’a pu aboutir. Il y a quelques semaines, Amine a été reconduit au Ghana. Durant son passage en Europe, des salésiens de Don Bosco l’ont accueilli et accompagné. L’interview a été réalisé, alors qu’Amine se trouvait en Allemagne.

      Lire la suite

    • Les jeunes migrants deviennent acteurs avec Welcome Jeunes

      JRS Welcome Jeunes au Campobosco 001 L'idée phare du programme Welcome Jeunes est de permettre aux réfugiés de sortir du statut de bénéficiaire dans lesquels ils sont souvent placés et de devenir des acteurs. Interview de Lucile, responsable du programme, que nous avons rencontrée au Campobosco l’an dernier.

      Lire la suite