we formation jeunes sdb 013 Du 09 au 11 octobre 2015, les jeunes salésiens en formation initiale* et en « quinquennium » de la province France – Belgique Sud se sont réunis à la maison de formation à Lyon. Treize jeunes frères, de sept nationalités, accompagnés par le délégué du provincial à la formation religieuse, le Père Olivier Robin, ont pris un temps fructueux de formation et de détente.

 

 

Ils sont venus de Belgique (Xavier), d'Haïti (Rodney), de l'Inde (John-Paul), de Pologne (Piotr), de République Démocratique du Congo (Charles et Jean-Claude), du Vietnam (Pierre et Vincent) et de France (Benjamin, Emmanuel, Florent, Pierre-Jean et Sébastien). Et durant leurs années de formation, ils sont tous envoyés en mission en France et Belgique-Sud. En plus de leurs études de théologie, les salésiens en formation initiale assurent différentes missions dans les œuvres salésiennes. En paroisse pour trois d'entre eux, ils seront ordonnés prêtre durant l'année scolaire. Pour ceux qui ont prononcé leurs vœux définitifs (salésien coadjuteur) ou qui ont reçu l'ordination (salésien prêtre), depuis moins de cinq ans, ils font parti du « quinquennium », étape de formation qui les mènera vers la formation permanente propre à tout religieux.

 

we formation jeunes sdb 039

we formation jeunes sdb 038

 

 

we formation jeunes sdb 002 Le Père Olivier Robin, salésien, est le délégué du provincial à la formation à la vie religieuse. Fort de sa participation comme délégué de la province au dernier Chapitre Général de la congrégation (CG27), il a proposé aux jeunes salésiens de s'approprier les orientations décidées par les frères capitulaires. Mais auparavant, la matinée du samedi était consacrée à une lecture biblique, afin de nourrir dans leur foi ce temps de formation. Enfin, le dimanche, les jeunes confrères ont réfléchi à l'engagement des jeunes religieux dans le cadre des activités d'été. Une belle anticipation !

 

Pour favoriser aussi le climat de joie propre à l'héritage de Don Bosco, tout ce petit monde s'est retrouvé dans un restaurant africain. Certains y ont retrouvé des goûts connus ; pour d'autres, ce fut une première !

 

Sébastien ROBERT, sdb.
le 23 octobre 2015

* La formation initiale correspond aux années qui suivent le noviciat jusqu'aux vœux définitifs.


Mot du jour

Lorsque Jean Bosco découvre la misère des jeunes, son premier objectif n’est pas de trouver une église ou de construire une école mais d’avoir un terrain pour jouer !

Aux éducateurs, il conseille : « Donnez ample liberté de sauter, de courir, de crier à cœur joie ». Et Marie-Dominique écrit aux sœurs de St-Cyr-sur-mer: « Dites bien aux filles que je veux qu’elles soient joyeuses, qu’elles sautent, qu’elles rient, qu’elles chantent… ! »

La cour de récréation est pour nos fondateurs, le cœur de tout acte éducatif, le centre de toutes les rencontres, de la détente, du petit mot de l’éducateur à l’oreille du jeune, du jeu collectif où chacun est vraiment lui-même, sans artifice, ni crainte ; où les aînés prennent en charge les plus petits et les timides ; où les adultes jouent avec les jeunes ; où l’on découvre ensemble les règles du vivre ensemble…

Tant et si bien qu’on dira : « Don Bosco parmi les jeunes, c’est Don Bosco dans la cour de récréation. »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « certains jeunes vivent mal Noël »

      rue de NoëlBientôt Noël, les rues et les maisons s’illuminent ! Il est temps de réfléchir à la fête, avec amis, famille, belle-famille… L’effervescence est au rendez-vous ! Pourtant, c’est l’une des périodes les plus difficiles pour les jeunes en institution. Voici le témoignage de Jean-Marie Petitclerc, qui durant 30 ans a dirigé des institutions sociales salésiennes.

      Lire la suite

    • Culture des jeunes : le rêve de devenir Youtubeurs

      YouTubeurs L’univers de Youtube est d’une grande richesse (musique, films…), mais les jeunes sont passionnés par ce que l’on appelle les youtubeurs. Vous connaissez ?

      Lire la suite

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite