jouer avec don bosco pierre hoang Le voilà sorti ! Le premier livre-jeu pour connaitre Don Bosco ! Composé de jeux et de textes, il a été réalisé pour les enfants de huit à douze ans. Idéal pour jouer en groupe ou en famille. Pierre Hoang, salésien de Don Bosco, nous explique la réalisation de ce projet.

 

 

jouez avec don bosco en famille 240pxCliquez sur l'image pour commanderDon Bosco Aujourd'hui : Comment vous est venu l'idée de créer un livre de jeu ?

Pierre Hoang : Quand j'étais à Lyon, je suivais mes cours de théologie. Je faisais le catéchisme auprès des élèves de 6ème de l'institution des Minimes. J'utilisais souvent des jeux pour faire connaitre aux enfants la vie de Don Bosco. J'ai découvert que les enfants préfèraient jouer qu'écouter.

 

J'aime faire des travaux manuels avec les enfants, comme les origamis. Ce sont des activités que les enfants aiment : découper, coller, plier. Quand je propose, dans le livre, un oiseau en origami à réaliser, je le lie à un épisode de la vie de Don Bosco, celui de l'apprivoisement d'un merle. Dans les 25 jeux proposés, cela marche de la même façon. On propose 25 textes, auxquels correspondent 25 jeux.

 

DBA : Un jeu m'a intrigué, celui de la boite magique.
De quoi s'agit-il ?

P.H. : Quand Jean Bosco était enfant, il aimait faire des tours de magie. Il en profitait aussi pour parler de Dieu à ses camarades. En effet, chaque dimanche, il allait à la messe ; l'après-midi, il organisait des temps où il faisait des jeux, des tours de magie et il en profitait aussi pour reprendre l'homélie de la messe du matin.
Comme Jean Bosco, l'enfant peut lui aussi faire des tours de magie. Seul ou avec l'aide d'un adulte, il pourra réaliser une boite magique. La réalisation de cette boite se trouve sur le site internet www.joueravecdonbosco.net

 

DBA : Comment avez-vous travaillé ?

P.H. : Ce livre est une production de l'Atelier Multimédia. C'est une équipe qui fait des livres, des films, des vidéos, des outils pour la pastorale. L'équipe m'a confié le pilotage de ce projet pour les enfants. Dans cet atelier, on m'a donné des idées pour les jeux. Ensuite, j'ai travaillé avec un salésien coopérateur Jean-Pierre Lallart de Lyon, qui a rédigé le texte. Et Véronique Masse a réalisé l'illustration et la mise en page. Ils ont aussi apporté leurs idées sur le contenu des jeux. Et l'équipe de l'Atelier Multimédia s'est chargé de valider l'ensemble du projet.

 

DBA : La chose la plus positive de ce travail d'équipe ?

P.H. : On cherche toujours la meilleure solution pour les jeux. Le but, c'est d'avoir de bons jeux pour les enfants. L'autre point positif, c'est l'inventivité.

 

DBA : C'est un livre que l'on peut utiliser en catéchèse et en famille ?

P.H. : En famille, les parents peuvent jouer avec les enfants : construire les objets, lire les textes ou apprendre à lire les textes. L'idée principale de ce livre, c'est d'apprendre en jouant. Apprendre la vie de Don Bosco en jouant.

 

Le texte est aussi important que le jeu. On a passé beaucoup de temps à corriger le texte. On a simplifié les mots pour s'ajuster au langage des enfants. On a fait de nombreuses relectures par des adultes en situation éducative.

 

DBA : Et aujourd'hui que fais-tu ?

P.H. : Je suis salésien de Don Bosco depuis onze ans. Et je suis en France depuis huit ans. Je viens d'être ordonné prêtre, l'année dernière. Je travaille à la communication. En même temps, je participe aux activités de la pastorale dans la paroisse Saint Jean Bosco.

 

DBA : Un dernier mot ?

P.H. : Je pense que ce livre convient parfaitement pour un cadeau de Noël ! Je serais ravi que de nombreux enfants découvrent la vie de Don Bosco grâce à ce livre.

 

 

Propos recueillis par Hélène Boissière Mabille
05 novembre 2015

 

Pour commander le livre : editions-don-bosco.com
8,50€ le livre
(exemplaires gratuits pour commande en nombre, contacter les éditions)

 Jouer avec don bosco exemple

 

 


Mot du jour

Lorsque Jean Bosco découvre la misère des jeunes, son premier objectif n’est pas de trouver une église ou de construire une école mais d’avoir un terrain pour jouer !

Aux éducateurs, il conseille : « Donnez ample liberté de sauter, de courir, de crier à cœur joie ». Et Marie-Dominique écrit aux sœurs de St-Cyr-sur-mer: « Dites bien aux filles que je veux qu’elles soient joyeuses, qu’elles sautent, qu’elles rient, qu’elles chantent… ! »

La cour de récréation est pour nos fondateurs, le cœur de tout acte éducatif, le centre de toutes les rencontres, de la détente, du petit mot de l’éducateur à l’oreille du jeune, du jeu collectif où chacun est vraiment lui-même, sans artifice, ni crainte ; où les aînés prennent en charge les plus petits et les timides ; où les adultes jouent avec les jeunes ; où l’on découvre ensemble les règles du vivre ensemble…

Tant et si bien qu’on dira : « Don Bosco parmi les jeunes, c’est Don Bosco dans la cour de récréation. »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « certains jeunes vivent mal Noël »

      rue de NoëlBientôt Noël, les rues et les maisons s’illuminent ! Il est temps de réfléchir à la fête, avec amis, famille, belle-famille… L’effervescence est au rendez-vous ! Pourtant, c’est l’une des périodes les plus difficiles pour les jeunes en institution. Voici le témoignage de Jean-Marie Petitclerc, qui durant 30 ans a dirigé des institutions sociales salésiennes.

      Lire la suite

    • Culture des jeunes : le rêve de devenir Youtubeurs

      YouTubeurs L’univers de Youtube est d’une grande richesse (musique, films…), mais les jeunes sont passionnés par ce que l’on appelle les youtubeurs. Vous connaissez ?

      Lire la suite

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite