Don Bosco Etrenne 2016 FRA Tel est le thème de l’Etrenne 2016. Chaque année, au début de Janvier, le Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco écrit une Lettre, qu’on appelle « ETRENNE »,  à toute la Famille salésienne. L’Etrenne 2016 du Père Angel Fernandez Artime est très belle et présente un chemin de grande qualité humaine, spirituelle et salésienne. Avec l’origine historique de cette Lettre, nous vous en donnons ici les idées principales de l’Etrenne 2016.

 

 

 

pere angel fernandez artime Père Angel Fernandez Artime, 10è Recteur MajeurUn bel héritage spirituel

La tradition de l’Etrenne du Recteur Majeur remonte à Don Bosco lui-même, dans les années 1850. Dès les premières années de l’Oratoire, Don Bosco remettait, vers la fin de l’année, une Etrenne à tous ses jeunes collectivement, et une autre à chacun en particulier. La première, la collective, consistait habituellement à signaler quelques points d’attention pour le bon déroulement de l’année qui allait commencer. De Recteur Majeur en Recteur Majeur cette belle tradition allait se poursuivre après la disparition de Don Bosco.

Message vidéo du père
Angel ci-dessous ↓

 

Une parole pour toute la Famille salésienne

La Famille salésienne se caractérise par sa diversité mais aussi par son unité, qui a sa source dans la consécration baptismale, dans le partage de l’esprit de Don Bosco et dans la participation à la mission salésienne au service des jeunes, spécialement des plus pauvres. C’est pour cela que dans chaque Etrenne on souligne cet aspect de communion autour du Recteur Majeur, « le Père et le centre d’unité de la Famille salésienne ». C’est pour cela que chaque année l’Etrenne est toujours bienvenue car elle propose un objectif commun ; à chaque branche de la Famille de voir ensuite comment le concrétiser dans la vie et le rendre opérationnel.

 

« Avec Jésus, parcourons ensemble l’aventure de l’Esprit. »

 Le thème de l'Etrenne 2016 s'articule en six points suivis de trois suggestions très intéressantes pour éclairer notre engagement à marcher aussi ensemble en cette année de la miséricorde.

 

La vie est le lieu où tout se joue. Nous connaissons tous bien cette expérience de la diversité de charismes et d'options qui se présentent à nous. Et c'est précisément sur le chemin de la vie que l'Esprit agit et frappe librement à la porte de chaque cœur humain. Nous sommes tous des voyageurs. Nous connaissons l'expérience du chemin. Alors, que signifie pour nous l'Aventure de l'Esprit ?

 

C'est avant tout, nous dit le Recteur Majeur, un chemin d'intériorité, mais aussi de spiritualité. Jésus lui-même a parcouru une authentique « aventure » d'ouverture à l'Esprit. Il a toujours cherché la volonté de son Père qui, dans son Esprit, l'a inspiré, accompagné, provoqué, guidé.

 

Don Bosco lui-même a vécu toute sa vie ouvert à l'Esprit parce que son désir était de répondre à ce que Dieu lui demandait, pour lui-même et pour ses jeunes.

 

La même chose est advenue, dans le Seigneur Jésus, en Marie de Nazareth qui a vécu une ouverture à l'Esprit qui consistait à se fier à Dieu sans savoir quel serait le point d'arrivée – et en Don Bosco pour qui le « oui » à l'Esprit a été une réelle aventure de vie aux défis incroyables.

 

 Le goût de Don Bosco pour la vie spirituelle, souligne l'Etrenne, n'est pas le fruit d'une improvisation. Il prit soin de sa vie spirituelle, toujours ouvert à l'Esprit, et il a su rendre attrayante aux jeunes de l'Oratoire cette vie spirituelle, vécue dans la joie salésienne.

 

Le Recteur Majeur est très concret à la fin de sa Lettre. « Que Don Bosco vous aide, écrit-il, à ne pas décevoir les aspirations profondes des jeunes : leur besoin de vie, d'ouverture, de joie, de liberté, d'avenir ; leur désir de collaborer à la construction d'un monde plus juste et plus fraternel, au développement pour tous les peuples, à la protection de la nature et des milieux de vie ». Et enfin, aux jeunes le Recteur Majeur de dire aussi : « Nous désirons vous demander, à vous chers jeunes, que vous nous permettiez de faire ce chemin ensemble, parce que cela fait beaucoup de bien à tous » !

 

 

Père Job INISAN
Salésien de Don Bosco
01 janvier 2016

 

 

 

 


Mot du jour

En ces jours de rentrée, je rêve que les jeunes soient différents de l’année passée : « ah s’ils pouvaient courir pour rejoindre les cours,... pour rejoindre mon cours !!! » … Et je ne me lasse pas de leur exprimer : « arrêter de traîner les pieds ! » … J’oublie que le jeune rêve aussi que je sois différent de l’année passée : « ah si les adultes pouvaient prendre le temps de traverser la cour ». Très attaché à l’importance pour l’adulte de s’approcher des jeunes, de participer à leurs conversations, de s’intéresser à leurs passions, d’écouter leurs interrogations, Don Bosco lui-même a pleuré amèrement en constatant que ses éducateurs avaient tout simplement zappé cette posture éducative essentielle. Oser un bonjour. Tendre une main. Lâcher un sourire. Accueillir une question. Proposer un dialogue. Prendre le temps de traverser la cour de récré, ce lieu qui n’a pour seule frontière que le Ciel … et le cœur du jeune… Tout à l’heure, quand mon collègue m’invitera à me réfugier derrière un café dans la salle des profs, je lui répondrai simplement : « j’peux pas, j’ai cour ! ».

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Maisons Don Bosco

    • Camp d’été chez les Roms grace à ESPERE

      espere Lille don bosco 01 En 2010, Danièle Sciacaluga, Salésienne Coopératrice, visite les familles roms d’un camp de Lille. Pour faire face aux besoins éducatifs, en 2014, elle crée avec un prêtre salésien une association E.S.P.E.R.E. (Espoir Salésiens Pour les Enfants Roms d’Europe) pour promouvoir l’éducation des enfants en s’inspirant de la pédagogie de Don Bosco. Cet été 2018, l’aventure se poursuit. Ce fut le 5è camp. Une vraie collaboration se réalise l’été grâce au réseau DBAS.

      Lire la suite

    • « Va à la pompe ! » L’éducation selon Don Bosco

      education don bosco 03 Lorsque des éducateurs se plaignaient auprès de Don Bosco de ne pas être écoutés par les jeunes et de ne pas savoir comment les prendre, Don Bosco disait : « Va à la pompe ». Il y avait, dans la cour du Valdocco, une fontaine autour de laquelle il y avait toujours un attroupement de jeunes qui se bousculaient pour boire ou pour ramollir la pagnote trop dure du petit déjeuner. C’est là que l’éducateur, en se mêlant à la file, pouvait entendre les conversations, connaître les centres d’intérêt des garçons, leurs préoccupations du moment. L’éducateur était ainsi en prise directe sur leur culture et pouvait sentir l’atmosphère générale. Don Bosco suggérait aussi à l’éducateur d’être moins dur, moins rigide, de « ramollir » son quotidien.

      Lire la suite

    • Le Festiclip est cette année un festival européen sensible au monde des laissés pour compte

      fasticlip 2018 04 La treizième édition du FestiClip, festival de vidéoclips réalisé par et pour des jeunes de 15 à 20 ans, s’est déroulé au Centre Jean Bosco le 2 juin. Participaient cette année, outre bien sûr la Belgique et la France, l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne. Les films étonnent par leur qualité et leur thématique. Aujourd’hui, c’est la manière de traiter les laissés pour compte qui interroge les jeunes. Logo video80

      Lire la suite

    • Festifoot 2018 : la coupe du monde version salésienne

      festifoot 2018 caen 07 La coupe du monde de foot en version salésienne ? Comment ça, vous ne connaissez pas ? Festifoot ! Mais si, c’est ce rassemblement de 60 jeunes venus de toute la France pour partager un week-end exceptionnel, plein de partage, de fair-play, et de sport ! Avec la participation de huit équipes, soit 55 jeunes de 15 ans environ, le Festifoot du mois de juin n’a jamais connu un tel succès.

      Lire la suite

    • Quatre jours de formation approfondie pour les élèves les plus engagés

      formation eleves engages 01 Voyage à Biville : c’est une initiative des quatre établissements scolaires de l'Ouest au début des vacances de Pâques.  Une quarantaine d'élèves des établissements de l'Ouest. Elèves en difficulté ou non. Il s'agit de quelques jeunes parmi les plus engagés dans la vie de l'établissement. Le projet est une formation approfondie pour les élèves les plus engagés à l’image de ce que faisait Don Bosco.

      Lire la suite

    • Les premières Assises de Don Bosco Action Sociale

      don bosco action sociale assises 01 Les 24 et 25 mai 2018, le réseau Don Bosco Action Sociale a organisé ses premières assises à l’Institut Don Bosco de Gradignan (Gironde). Celles-ci ont regroupé plus de 100 dirigeants des 65 établissements et services d’action sociale du réseau : présidents, administrateurs, directeurs, cadres de direction. Ces participants ont pu ainsi prendre conscience de la force et du dynamisme de ce réseau.Logo video80

      Lire la suite