MSJ Anne Florence Colle Don Bosco Anne-Florence Perras est, depuis novembre dernier, présidente du Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ). En ce moment, le prochain week-end de mars occupe toute l'énergie du MSJ car il prépare aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) de cet été. Pour Anne-Florence, étudiante en management, c'est un vrai challenge d'accompagner cette aventure.

 

 

MSJ Anne Florence Anne-Florence, qui es-tu ?

Je suis étudiante en master de management de l'innovation et des technologies. Le domaine qui m'intéresse le plus est le conseil ou le volet entreprenariat. Je suis très branchée par les techniques d'organisation et de management : comment piloter la créativité en entreprise, mettre en place un management autrement, développer l'horizontalité au travail... cela ouvre énormément de pistes. Je suis passionnée par ces questions. Mais je dois partager mon temps, car depuis deux mois, je suis présidente du Mouvement Salésien des Jeunes. Nous sommes en plein dans la préparation des JMJ.

 

Les JMJ auront lieu à Cracovie
du 18 juillet au 1er aout

 

logo JMJ Cracovie 2016 banniereSuivez les aventures des jeunes pèlerins en route pour les JMJ de Cracovie 2016 sur le site

www.msj-france.fr

Cet été, les JMJ ont pour thème : la miséricorde. Pour toi, c'est quoi ?

C'est un mot difficile à définir car il exprime beaucoup de choses. La miséricorde, pour moi, représente cette idée que Dieu nous aime et qu'il nous ouvre son cœur. Au sens littéral, miséricorde signifie : avoir son cœur auprès des pauvres. Nous sommes, nous, les pauvres. Car être croyant, c'est être dans la pauvreté face à Dieu qui nous manifeste sa tendresse et pardonne nos manquements. Etre croyant, c'est aussi être miséricordieux, c'est notre mission au quotidien.

 

Finalement je me dis que ce n'est pas pour rien qu'au MSJ on prenne un an pour se préparer à ce sujet en vue des JMJ ! 

 

Quelles sont les pistes de préparation pour les jeunes qui partent au JMJ ?

La préparation se fait principalement avec des vidéos qui sont envoyées par newsletter et postées régulièrement sur le site du MSJ. C'est un travail que nous réalisons grâce à Lorène Anger qui parcourt la France avec sa caméra. Durant huit mois, elle se rend dans différentes villes de France et de Belgique. Elle rencontre des groupes de jeunes pour réaliser ensemble les vidéos.

 

 

 

Comment Lorène parvient-elle à réaliser les vidéos en si peu de temps ?

Dans un premier temps, Lorène choisit une phrase de la Bible sur le thème de la miséricorde qu'elle envoie aux jeunes du groupe. Ils réfléchissent et partagent ce que cela leur évoque. Puis ils préparent ensemble un scénario. Le Jour J, il n'y a plus qu'à tourner ! Les jeunes sont véritablement acteurs. La dernière a été réalisée à Argenteuil. L'avez-vous vue ?

 

Les week-ends du MSJ

 

Chaque année, le MSJ organise deux week-ends pour les jeunes du réseau ou qui ont participé à un temps fort salésien. En septembre, il est proposé de faire une relecture personnelle de ce que chacun a vécu durant l'été. En mars, il est proposé un temps de formation sur un thème. Cette année, le week-end aura lieu du 11 au 13 mars à Bruxelles sur le thème des JMJ « Heureux les miséricordieux ».

Que souhaites-tu que les jeunes du MSJ comprennent à la fin du prochain week-end ?

Pendant ce week-end de mars l'intervenant, le Père Olivier Robin, salésien de Don Bosco, va nous faire découvrir, avec des animations ludiques, ce qu'est le pardon : puis-je tout pardonner ? Que faut-il pardonner ? Par don ou pardon ?...

 

Je souhaite que le weekend permette aux jeunes et à chacun des participants de se nourrir spirituellement et humainement. Que nous puissions y voir plus clair dans ces notions de miséricorde et de pardon. Que nous nous rendions compte de ce que la miséricorde peut faire en nous au quotidien. L'objectif est que l'on puisse découvrir plus précisément ce don de Dieu.

 

Ce week-end de mars prépare aussi aux JMJ. Combien de jeunes participeront à la route salésienne ?

Pour ceux qui auront la possibilité de venir aux JMJ, je souhaite que cela leur permette de préparer leur cœur pour Cracovie et pour ceux qui hésitent encore, que ce week-end leur donne envie de vivre cette expérience. Nous sommes aujourd'hui plus de 100 inscrits aux JMJ... alors Go ! Go à Cracovie !

 

Tu es allée aux dernières JMJ, il y a trois et cinq ans. Cela a changé ton regard ?

Aux JMJ, nous sommes rassemblés avec des chrétiens du monde entier, unis par notre foi, dans une ambiance de feu ! C'est fou ! Quand on est là-bas, on se sent porté, dynamisé. C'est au retour des JMJ de Madrid, en 2011, que je me suis lancée dans le MSJ. Participer aux JMJ donne un souffle ! Cela renouvelle mon enthousiasme et me permet de vivre avec ferveur mes engagements quotidiens.

 

Et aujourd'hui, quel est ton projet de vie ?

Si on parle de projet personnel, c'est avant tout d'être heureuse et de pouvoir transmettre ma joie aux autres. C'est un vrai projet ;) Si on parle de projet professionnel... hum, mon souhait est de trouver un travail en cohérence avec mes valeurs.

 

Propos recueillis par Hélène Boissière,
le 28 janvier 2016.

 

 

Le Mouvement Salésien des Jeunes

 

Le Mouvement Salésien des jeunes France Belgique-sud est une branche de la famille salésienne de Don Bosco. Ce réseau de jeunes de 18 à 30 ans organise des week-ends nationaux de relecture et de formation à la lumière de la pédagogie et de la spiritualité salésiennes.

 

Les prochains rendez-vous du MSJ

  • Du 11 au 13 mars 2016 à Bruxelles : Week-end d'approfondissement du thème des JMJ « Heureux les miséricordieux »
  • Du 18 juillet au 1er aout : JMJ. Road to Cracovie avec le MSJ.
  • Du 23 au 25 septembre 2016 à Lyon : Week-end de relecture et de lancement d'année.

 

Toutes les informations sur le site du Mouvement Salésien des Jeunes.

 

 

 

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite