don bosco projet europe rencontre missionnaires 002 Du 13 au 17 Février 2016, quarante salésiens de Don Bosco, missionnaires en Europe, se sont réunis à Munich pour réfléchir sur leur vocation et partager leurs expériences, autour de leurs formateurs et accompagnateurs. [ Sur la photo : Le Père Pascual Chavez entouré des six salésiens missionnaires de la province France-Belgique-Sud. De gauche à droite: P. Rodney Barlethier (Haïtien), P. John-Paul Swaminathan (Indien), P. Pierre Hoang (Vietnamien), P. Pascual Chavez (le Recteur Majeur émérite), P. Christian Tshala Wika et P. Jean-Claude Kazadi (Congolais), P. Vincent Tran(Vietnamien) ]

 

 

Le Conseiller Général pour les Missions, Don Guillermo Basanes, a adressé le mot de bienvenu tout en soulignant l'importance et les défis de la vie religieuse aujourd'hui sur le « vieux continent ». La première conférence a été donnée par le Recteur Majeur émérite, Don Pascual Chavez, un homme pétillant d'intelligence et pétri de la Parole de Dieu. Il a lancé le Projet Europe en 2009, dont l'objectif est de faire venir des salésiens des quatre coins de la planète en Europe pour étoffer les communautés religieuses et soutenir la mission. Le P. Chavez a fait part de sa joie de voir la vitalité et le zèle des salésiens missionnaires. Son message était clair et simple : « Ne vous laissez pas entrainer dans le sillage des faux prophètes qui prédisent la fin de la vie religieuse en Europe ! Ne cherchez pas de meilleures conditions pour annoncer l'évangile parce qu'elles n'existent pas ! Mais profitez de chaque petite occasion pour donner raison de l'espérance qui est en vous ! »

 

36 missionnaires salésiens en Europe avec leurs accompagnateurs.36 missionnaires salésiens en Europe avec leurs accompagnateurs.

 

Les autres conférences étaient axées sur la Mission en soi dans sa positivité et ses enjeux (Martin Üffing, SVD Société du Verbe Divin) ; la figure de Saint Paul, Apôtre et missionnaire de Dieu en Europe (Martin Lasarte) ; l'importance de connaitre l'histoire de la culture européenne dans ses trois éléments fondamentaux : l'aspect Judéo-chrétien, le rationalisme Grec et le droit Romain afin de comprendre les grandes mutations sociétales actuelles et la sécularisation (Alfred Maravilla).

 

Le Conseiller Général pour les Missions, le Père Guillermo Basanes (2e à gauche), entouré des cinq prêtres salésiens missionnaires en Europe, ordonnés en 2015 et 2016Le Conseiller Général pour les Missions, le Père Guillermo Basanes (2e à gauche), entouré des cinq prêtres salésiens missionnaires en Europe, ordonnés en 2015 et 2016Ces rencontres ont pour but d'évaluer et de relancer le zèle missionnaire et de rappeler, à chaque salésien missionnaire, la nécessité de tenir compte du contexte culturel dans lequel il travaille et des nouvelles difficultés qu'implique l'évangélisation.

 

« Chaque salésien, chaque missionnaire trouve sa grandeur dans l'évangile, sa noblesse chez les jeunes et son drapeau est toujours le Christ, étendard de grâce et de joie parfaite avec l'amour comme hymne nationale », partage un missionnaire salésien.

 

La rencontre de Munich a renouvelé, en chaque participant, cette passion apostolique qui a toujours caractérisé Don Bosco.

 

 

Rodney BARLATHIER,
Salésien de Don Bosco
25 février 2016

 

 Message du Conseiller Général pour les Missions, le père Don Guillermo Basanes

 

 

 

Message du père Pascual Chavez, Recteur Majeur Émérite des salésiens de Don Bosco
à la province de France Belgique-Sud

 

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

D'abord, il y a le vert
Qui repose les yeux
Puis surgit le bon air
Qui fait tourner la tête
Et qui sent bon la terre.
Parfois, il y a le cerf.
Vers le mois de septembre,
Avec un peu de chance,
On peut entendre son brame
S’il ne fait pas pluvieux.
En mars et en novembre,
Un concert de trompettes
Semble tomber du ciel.
En pleine migration,
Mesdames les grues claironnent
Pour avertir le monde
Du changement de saison.
Souvent, il y a la pluie
Qui mouille et qui pénètre
Jusqu’au bout de nos os.
Mais au mois de juillet,
Réchauffés de soleil,
Nous cueillerons, merveille,
Un panier de myrtilles.
Il y a le silence
Souligné par la brise
Ou le chant des oiseaux.
Enfin il y a l’arkose,
Grès feldspathique
Aux couleurs brunes et roses
Qui donne à la bâtisse
Un air magnifique.
Avec tant de beauté
Où l’âme se repose
Les gens disent de Farnières :
«quel petit paradis ! »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite